Salauds de proprios !

Publié par le 10 Mar, 2018 dans Blog | 6 commentaires

Salauds de proprios !

Et en plus, c’est un des nôtres qui nous trahit !

Mais Gérald Darmanin est-il encore des nôtres ?

A l’évidence, non ! Tant il trahit les idées de droite !

Devant les sénateurs, le ministre de l’Action et des Comptes publics a en effet soulevé l’hypothèse d’aggraver la progressivité de l’impôts, déjà très forte en France, en l’appliquant à la taxe foncière. Il a déclaré :

« Une des raisons pour lesquelles l’impôt local est injuste,
c’est que c’est le même impôt, quels que soient les revenus du foyer 
».

« Une déclaration tout à fait dans l’ADN socialiste !

On se souvient du ministre de l’économie, Bruno Lemaire, qui, candidat aux présidentielles, était totalement opposé à l’augmentation de la CSG, et qui, nommé à Bercy, s’était empressé de l’augmenter, sans vergogne, de … 25 % !!!

Mais que se cache t-il derrière cette mesure de progressivité de la taxe foncière ?

Le gouvernement veut-il compenser la suppression de la taxe d’habitation en reportant tout sur la taxe foncière ? Si de plus, cette taxe devient progressive (dépendant des revenus du foyer), on imagine les dégâts pour les classes moyennes puisque dans les HLM on ne payera plus de taxe foncière ce qui reportera tout l’effort sur les propriétaires de maisons individuelles !

Rappelons qu’en France, la redistribution sociale est  déjà énorme – de type socialiste ! Par exemple moins d’un Français sur deux paye l’impôt sur le revenu ! Merci à François Hollande qui a aggravé la situation dans ce domaine.

Une alternative à la révision des valeurs locatives

On sait, depuis des lustres, que les valeurs locatives des biens immobiliers grâce auxquelles le montant de la taxe foncière est calculé, datent de dizaines d’années et sont complètement obsolètes.

La logique et la justice fiscale voudraient que l’on commence par réévaluer toutes ces valeurs locatives mais voilà, c’est un sujet très sensible (aux yeux et au porte-monnaie des propriétaires) et nombre de gouvernements y ont renoncé.

Ce que Darmanin propose, c’est juste d’appliquer la progressivité de la taxe sur une base  de valeurs locatives défaillantes.

Mais c’est tellement plus commode !

Décidément, en France, il y a une constance entre les différents gouvernement, de droite comme de gauche, et même pour ceux qui se disent « ni de droite, ni de gauche » c’est l’augmentation des impôts.

L’autre constance, qui est son pendant, en creux, c’est l’incapacité à baisser les dépenses publiques ! Et Emmanuel Macron n’échappe pas à la règle. On sait très bien que l’on ne peut la baisser qu’au début du quinquennat et il est quasiment déjà trop tard. Dans un an, nous serons à mi-mandat et Emmanuel Macron pensera à sa réélection.

Emmanuel Macron devrait se méfier. Les Français de la classe moyenne, assommés par le choc fiscal sans précédent du précédent quinquennat, ne sont pas prêt à supporter un nouveau séisme dans le domaine de la fiscalité locale.

Les retraités et les classes moyennes descendent rarement dans les rues pour clamer leur colère en brisant des vitrines.

C’est donc dans les urnes qu’ils règleront leurs comptes !






6 Réponses à “Salauds de proprios !”

  1. Et ça continue ……………comme prévu!

    damanin lemaire macron et les autres du même tonneau………….n’ont aucune conviction. Ils adhérent au parti qui offrent des opportunités de carrière.

    macron pense déjà à sa réélection puisque l’on parle de la mise en place de ceci ou cela en 2020 ou 2022…….

    Comme dit gerra dans la peau de Depardieu « fumier »!

  2. COGNET Marie dit:

    Oui, ça continue, comme prévu… Lorsqu’a été annoncée la suppression de la taxe d’habitation, j’étais persuadée que la taxe foncière augmenterait car il fallait bien trouver quelque part une compensation à la perte que cela occasionnerait pour les dépenses publiques. J’avais raison.
    Mais attention au retour de bâton car beaucoup de gens n’en peuvent plus…

    • Sans oublier la taxe sur les abris de jardin, qui était demandée selon les mairies, mais qui maintenant obligatoire partout, calculée sur une base nationale!
      (nous avons été demander au service des impôts de notre ville avant de construire le nôtre, qui, finalement ne verra donc pas le jour.

      On ne devrait plus l’appeler « Jupiter », mais « Unetaxeparjour » (et encore, quelquefois, il s’agit de 2 voire plus par jour)

  3. Bonjour
    Il faut savoir aussi que depuis la loi de l’innommable et peste dufflot, toutes les copropriétés à partir de 2 appartements sont tenus de se déclarer en préfecture. Je suis syndic bénévole d’une petite copro et je me doute qu’il faudra payer et encore payer ensuite, puisque tout le monde sera fiché en préfecture.

    Vous pensez que c’est pourquoi qu’on est obligés de déclarer les copropriétés, même minimes ? ben tiens ! pour récolter un peu plus d’argent.

    et comme vous, je ne suis pas ravie de ne plus payer de taxe d’habitation, parce que comme beaucoup, je suis propriétaire d’un petit appartement (je suis seule) et que ma taxe foncière va grimper allègrement. Faut être conscient qu’en supprimant une manne pour les mairies, va bien falloir retrouver cette même manne financière. Qui va trinquer ? nous, les propriétaires.

    Finalement il vaut mieux être locataire, pauvre, et surtout ETRANGER !! ……et migrant. Tout pour eux.

  4. Rajoutons que pour les « salauds de propriétaires » loueurs, il va y avoir également la « rénovation énergétique » obligatoire, qui va venir confortablement gonfler les charges déjà importantes …
    Mais comme tout ce mouvement écolo-stupido est enrobée de bons sentiments « c’est pour vous faire faire des économies dans le futur », ou « c’est pour sauver la planète », personne ne réagira, à part les quelques rares personnes qui ont gardé un peu de lucidité !

  5. lorsqu’on relit les propos de Darmarin lors des présidentielles on voit tout de suite le genre de personnage que c’est
    Gérald Darmanin : Macron sera le « poison définitif » d’un « pays malade »
    « M. Macron n’aura pas de majorité (…) Loin d’être le remède d’un pays malade, il sera au contraire son poison définitif », écrivait le nouveau ministre de l’Action et des Comptes publics dans une tribune publiée en janvier dans L’Opinion.

    Son élection, estimait-il, « précipiterait la France dans l’instabilité institutionnelle et conduirait à l’éclatement de notre vie politique. Alors dans ce vide, le populisme le plus abject arrivera, celui de Mme Le Pen », disait-il aussi, après avoir décrit le « populisme light » d’Emmanuel Macron : « Un populisme chic, avec un beau sourire, de beaux costumes, une belle histoire ».
    Le qualifiant de « pur produit du système », il attaquait aussi un candidat qui « ne sort jamais de l’ambiguïté. Il promet tout, finance tout, rembourse tout : les lunettes, les prothèses auditives et les soins dentaires ! C’est Noël avant l’heure ».
    comment faire confiance après ça à Darmanin

    La taxe foncière ne fonction des revenus
    et bien les soi disant pauvres qui vivent dans des grandes maisons avec une ribambelle de mioches, qui ne vivent que soi disant des allocs (le deal, le travail au noir chut) ceux là seront exonérés, et les pauvres C…. qui déclarent tout vont trinquer comme d’hab
    une question quand est-ce que ça va péter ?

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *