S’il ne reste qu’une frontière ouverte,
ce sera celle de la France !

Publié par le 17 Mar, 2020 dans Blog | 6 commentaires

S’il ne reste qu’une frontière ouverte, ce sera celle de la France !

« Nous sommes en guerre ! »

Emmanuel Macron l’a répété six fois dans son discours martial de chef de guerre contre le coronavirus !

Nous sommes en guerre mais dans le cadre d’une idéologie européiste béate bien comprise !

Il n’a pas été question, une seule seconde, pour la Macronie mondialiste au pouvoir, de fermer les frontières françaises. C’eut été ouvrir une brèche qui laisserait penser que la Nation peut faire quelque chose que la sacro-sainte Europe ne pourrait pas faire ! Inacceptable !

Et le lamentable argument qu’on a entendu partout, macronistes et médias confondus, fut le suivant :

« On ne va pas vous refaire le coup du nuage de Tchernobyl !
Les virus, eux,  ne s’arrêtent pas aux frontières !
 »

Le degré zéro de l’argumentation car les virus ne peuvent traverser les frontières que par les gens qui les transportent !

Quant à la décision de fermer les frontières externes de la zone Schengen, elle laisse perplexe quand on sait que le virus est désormais le plus actif en Europe !

J’hésite entre l’enfumage et le foutage de gueule !

Cet article de la Lettre patriote attaque frontalement l’idéologie qui mène l’Europe :

L’idéologie droit-de-lhommiste “open society” a tué des Français

Il ne fallait pas fermer les frontières. C’était une idée monstrueuse, une idée fascisante, nationaliste, de repli rance, que sais-je ? Il n’y avait aucun rapport entre un virus importé de Chine et des frontières ouvertes à tous les vents. Le mot frontière était même devenu sale, impoli, du “monde d’avant”, ok, boomer ?

Et puis les morts. Près de 150 déjà en France. Pendant que Sibeth se moque des Italiens, qui eux, tentent par tous les moyens de juguler la catastrophe sanitaire qui s’abat sur leur pays.

150 morts, dont la quasi totalité aurait pu être évitée si on avait simplement, tout simplement, fermé les frontières. Mais enfin, ça ne se fait pas ! Et puis d’abord, on ne peut pas, on n’a pas les douaniers, on n’a pas les moyens… Jusqu’à cette fameuse soirée du lundi 16 mars, pendant laquelle le jeune locataire de l’Élysée annonça, menton en avant, que on allait voir ce qu’on allait voir, et que l’Europe – oui, encore l’Europe ! – fermait désormais ses frontières.

Car voilà ce qu’il refusait de faire : il refusait que la France manifeste quelque souveraineté que ce soit. Il refusait que la France protège les siens, sans l’aval de Bruxelles et de maman Merkel. Il refusait à la France de la sauver, car le Président ne te touche pas pour que Dieu te guérisse depuis que la gueuse a remplacé notre bon vieux royaume.

Toute la macronie avait en horreur cette idée toute simple, de bon sens : fermer les frontières de notre pays. Tout simplement parce que nation et pays sont des concepts qui leurs sont étrangers, qu’ils ont relégués aux livres d’Histoire, dans les heures les plus sombres, etc. Il leur fallait l’Europe, l’Europe, l’Europe.

Pendant ce temps-là, nous mourions.

Julien Michel pour La Lettre patriote.

Dans un autre article, la Lettre patriote comparait le taux de contamination des pays qui n’avaient pas fermé leur frontière avec ceux qui l’avaient fermée :

ATTENTION : Les chiffres sont impressionnantes mais la comparaison doit être considérée avec prudence car d’autres facteurs influent comme la taille de la communauté chinoise de chacun des pays et la densité des relations économiques avec la Chine.

Et s’il ne reste qu’un guichet …

 

Oui, vous avez bien lu !

Quand la préfecture n’assure plus AUCUN service pour les Français,
elle garde ouvert le guichet au profit des demandeurs d’asile !

Décidément, l’idéologie progressiste et immigrationniste gouverne tout !

Merci de tweeter cet article :





6 Réponses à “S’il ne reste qu’une frontière ouverte,
ce sera celle de la France !”

  1. maria-miguel Bechet dit:

    La frontière entre le Portugal, moins atteint, et l’Espagne est fermée depuis hier soir.Avec un gouvernement socialiste, allié à la gauche et à l’extrême gauche, il a fallu que le gouvernement se rende à l’évidence, non sans le plus grand mal, pour que la décision soit prise. .
    Fermée depuis hier, face au scandale des espagnols qui ne cessaient d’affluer vers un pays moins touché.
    Le scandale a atteint son comble, lorsque 2000 personnes dans un bateau de croisière sont arrivées samedi à Cadix et comme l’Espagne a refusé qu’elles y restent, la compagnie a affrété des autobus qui les ont transportés jusqu’à Lisbonne, où elles se sont précipitées á l’aéroport pour essayer de retourner chez elles. Et je pourrai remplir des pages de ce laxisme, au nom de l’idéologie gauchiste dominante gouvernementale. Et pour finir samedi,encore un exemple, arrive dans l’Algarve un avion venant de Paris, avec deux femmes déjà contaminées. Il va de soi que les aéroports sont devenus des hauts lieux de contamination. Heureusement aujourd’hui, M. Macron les français ne pourront plus entrer en territoire portugais !!!!!!! Et pour finir comme dit l’excellent Pierre Cassen: Bonne Journée les Amis.

    • jacques boudet dit:

      « Qu’ils mangent de la brioche ! »
      Lundi 16 mars midi CONFINEMENT GENERAL
      Ni masques ni gel, Droit de retrait
      Jeudi 19 RETOUR AU BOULOT

      Retour vers le futur 1789 ???

  2. Je cite:
    Quand la préfecture n’assure plus AUCUN service pour les Français,
    elle garde ouvert le guichet au profit des demandeurs d’asile !

    L’ideologie des tocards, bien visible tous les jours, comm epour la pseudo justice, defini les priorités habituelles:
    les migrant peuvent se servir des services de la republique tandis que le francais lambda ne pourra pas le faire…

    Le deux poids deux mesures, dans la pseudo justice, dans la vie en general, dans les service face a la contamination et la mort possible continue, mais sont nié par la pseudo bien pensance, comme d’habitude.

  3. quel cynisme de la part de philippe hier soir
    Il dit qu’il assume et bien tant mieux car j’espère que lui et macron assumeront aussi qu’en ils devront rendre des comptes à la justice car je ne le répéterai jamais assez, si dés le départ, dés janvier, les zones contaminées avaient été confinées, les frontières fermées aux avions venant de pays contaminés, le salon de l’agriculture fermé, les rassemblements (foot) , les événements restreints nous n’en serions pas là.
    Tout le monde se souvient de la sortie de macron au théâtre le 7 mars pour inciter les français à sortir je le cite
    « Nous ne renoncerons à rien. Surtout pas à rire, à chanter, à penser, à aimer. Surtout pas aux terrasses, aux salles de concert, aux fêtes de soir d’été. Surtout pas à la liberté.
    si c’était pas si dramatique on pourrait en rire
    Aujourd’hui Buzyn est le bouc émissaire et c’est normal mais elle n’est pas la seule, Macron et sont Philippe tout autant responsable.
    Comment se fait il que Estrosi, Jacob, Poirson aient été testé alors qu’ils sont pas hospitalisés, sommes nous encore comme toujours dans le deux poids deux mesures ??

  4. jacques boudet dit:

    Guiseppe Tomasi di Lampedusa « LE GUÉPARD »

     » IL FAUT QUE TOUT CHANGE POUR QUE RIEN NE CHANGE  »

    sans feu ni lieu, gueux, gens de rien

    PREMIERS DE CORDÉE
    ELITE

     » ILS N’ONT PAS DE PAIN? QU’ILS MANGENT DE LA BRIOCHE  »

    NOUVEAU SAINT-JUSTE LE PROCUREUR C/FILLON
    « Sous l’Ancien Régime le détournement de fonds était puni de mort pas pendaison »

    LE COU LEUR DÉMANGE ???

  5. jacques boudet dit:

    lapsus calami

    SAINT JUST

    fusillé tous les matins pendant 15 jours

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *