Stop à l’islamophobie : la marche de la honte

Publié par le 6 Nov, 2019 dans Blog | 5 commentaires

Stop à l’islamophobie : la marche de la honte

On trouve sur Mediapart un appel à la marche du 10 novembre pour dire Stop à l’islamophobie. L’islamophobie est un néologisme inventé pour faire taire toute critique portée sur l’islam en entretenant la confusion entre l’islam et l’islamisme radical. Il serait plus juste, d’ailleurs, de parler d’islamismophobie, c’est à dire de la crainte de l’islamisme. Dans l’article de Mediapart, on trouve la liste des participants à cette marche, où vont se mélanger militants de l’islam politique et personnalités ou partis de gauche !

Une partie de la gauche (NPA, LFI) jette ainsi le masque de la laïcité !

Les islamo-gauchistes, dont Edwy Plenel, patron de Mediapart est l’activiste en chef, nous reprochent en permanence de faire un amalgame entre l’islam et l’islamisme radical.

C’est une escroquerie intellectuelle !

Regardez cette vidéo de l’imam Nader Abou Anas qui a pignon sur mosquée. Il représente bien, de façon incontestable l’islam « ordinaire ».

Comment ses propos sur la femme, sur sa condition de soumission à l’homme, peuvent-ils être tolérés par ces bons gauchistes qui se disent féministes et qui nous jettent constamment à la figure leurs valeurs de la République ?

Oui, accepter de marcher aux côtés de cet imam qu’on dirait tout droit sorti de Moyen-Âge est juste une infamie !

Rencontre François-Xavier Bellamy et Robert Ménard

Beaucoup plus infâme, en tout cas, que la rencontre à Béziers entre son maire, Robert Ménard, et François-Xavier Bellamy, élu LR au Parlement européen. Et pourtant, cette rencontre a fait scandale ! Alors qu’après les graves inondations qui ont touché la région de Béziers, François-Xavier Bellamy avait également rencontré Pierre Bouldoire, maire PS de Frontignan et Alain Vidal, maire Union de gauche de Loupian ! Le plus scandaleux est que cette rencontre a été critiquée aussi dans les rangs-mêmes des Républicains !

« On l’a vu sur Twitter. François-Xavier Bellamy est libre de faire ce qu’il veut mais s’il avait pu s’abstenir, ça aurait été mieux», a t-on pesté dans l’entourage de Christian Jacob, nouveau patron de la droite républicaine. Et d’ajouter qu’une telle entrevue « n’apporte strictement rien ».

Vous avez dit « Provocation à la haine ? »

Je termine avec une seconde vidéo encore plus choquante et scandaleuse que la précédente. On y voit un homme haranguer une foule clairsemée devant les locaux de la chaine CNews et insulter Eric Zemmour.

Le tout dans le silence des médias et l’immobilisme de la justice, plus prompte habituellement à réagir au moindre « dérapage » d’Eric Zemmour !

Tout ça est à vomir dans un pays comme la France, censé incarner les droits de l’homme et la liberté !

Soyons sûr d’une chose : si un jour nous arrivons à la guerre civile contre l’islamisme, nous trouverons ces bons gauchistes … dans le camp adverse !

Merci de tweeter cet article :





5 Réponses à “Stop à l’islamophobie : la marche de la honte”

  1. Hier j’ai regardé l’excellent documentaire Apocalypse sur la guerre froide (en faisant abstraction du fait que Kassovitz était le narrateur).
    Ce qui permet de rappeler utilement à quel point une grande partie de la gauche s’est compromise avec la pire idéologie du 20e siècle à égalité avec le nazisme. Ses intellectuels (les immondes Sartre et Beauvoir), ses politiques et leader syndicaux (Thorez,…), ses médias (l’Huma), ses réseaux, ses militants fanatiques et d’autres cohorte d’idiots utiles et de naïfs bien intentionnés. Justifiant les horreurs en Corée et ailleurs, sacrifiant les pays l’est, soutenant Staline, Mao et leurs sinistres vassaux HoChiMinh,Kim il Sung, Castro,.. Pendant que les Aron, et tout ceux qui alertaient sur les horreurs du communisme étaient traînés dans la boue par toute la clique d’intellectuels collabos.

    Aujourd’hui c’est cette gauche dont le symbole est Plenel qui est à l’œuvre.
    Abandonnant toute prévention, avec les leurs amis islamistes qui ne se cachent même plus.

    En face, et quoi qu’on pense du discours (et j’ai certains points de désaccord) Zemmour, Z. El Razhoui, seront vus dans quelques décennies comme nos nouveaux Aron.

    • hier c’était la marche de la honte. Tous ceux qui y sont allés sont des islamistes radicaux !! Le fait d’y aller montre que tous ces gens veulent vivre sous les lois de l’islam !!! Cette marche est en total désaccord avec notre république; maintenant à nous Français de souche de manifester contre l’islam !!! De plus cette marche était organisée par les frères musulmans; quand on sait qu’ils prêchent la charia, il ne faudra pas s’étonner des pires atrocités à venir ! Bravo !!!!!!!!!!

  2. Mais qui permet et creer ces problemes si ce n’est l’etat qui encourage le mal, nous musele, ne repond meme pas au besoin du peuple si ce n’est par la violence aux manifestant comme jamais la racaille n’a subit, et de loin, a pris partie pour l’etranger contre le peuple, d’ou le grand remplacement, encourage l’immigration malgré le chomage et la violence non resolue, massivement, ce qui empeche l’integration reconnu parfois comme un echec et continu quand meme…et comble du mal, ramene des djihadistes en france comme si on n’avait pas encore assez de problemes, creant par tout cela les ferments d’une guerre civile contre les musulmans qui sont manipulés a leur insu, alors que les fauteurs les plus coupable sont les politiciens, et bruxelles, car on pourrait encore inverser la tendance avec des vrais français au pouvoirs, qui pensent reellement au peuple, mais pas avec ceux qui sont laxiste, exprès, avec ceux qui veulent nous coloniser en profitant de la situation que l’etat leur prepare sur une voie royale.

    Tant que nous aurons ses soi disant patriotes au pouvoir, nous serons en danger de tout perdre et de subir une guerre civile, car c’est eux qui creer toute les conditions pour cela, et ne font rien pour le changer malgré l’evidence des faits.
    C’est eux le danger n°1.

  3. Comme on disait chez nous: Les erreurs des infaillibles sont toujours fatales.

  4. Jadis, Louis Pauwels avait créé le « sida mental », aujourd’hui c’est la sharia mentale qui agite Plenel, Mélenchon et leurs sbires dhimmisés…

    Pendant ce temps et en même temps, le minus de l’Elysée et la bande de bras cassés qui l’entoure attendent de voir et nous enfument… » ce n’est pas leur affaire ».

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *