Stop au « Wauquiez bashing »

Publié par le 10 Jan, 2019 dans Blog | 6 commentaires

Stop au « Wauquiez bashing  »

En France, il est suicidaire de revendiquer
une position clairement de droite !

Si vous êtes d’extrême droite, on vous considère comme irrécupérable et finalement on vous laisse tranquille. Si vous êtes d’extrême gauche, vous êtes respectés en tant que défenseur du pauvre et de l’opprimé. Si vous êtes de gauche, ou du centre gauche, vous êtes «  normal ». Si vous vous réclamez du centre droit, c’est que vous êtes de gauche et donc normal aussi.

Si vous vous dites de droite, vous êtes déjà un peu suspect mais si en plus vous vous affirmez, dans vos paroles ou vos actes, bien à droite alors vous devenez la cible de la gauche, des médias et de la bien-pensance !

Depuis la création de l’UMP par Chirac et Juppé, la droite s’était faite phagocyter par le centre et n’avait plus véritablement de politique différente de celle du Parti socialiste.

La première victime de cet ostracisme envers la pensée de droite fut Nicolas Sarkozy qui subit un véritable lynchage médiatique à la fin de son quinquennat qui aboutit finalement à l’élection de François Hollande.

Aujourd’hui, c’est Laurent Wauquiez qui est la cible du système politico-médiatique. Le principal reproche qu’on lui fait est de n’être pas sincère …

Ben oui, quand on dit que la droite c’est bien, c’est qu’on ment, c’est bien connu !

Mais le pire c’est la lutte contre Wauquiez qui se fait au sein même des Républicains. Avec tout ce centre mou : Xavier Bertrand, Valérie Pécresse, Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin qui lui savonnent la planche en permanence.

Dix parlementaires des Républicains, une porte-parole, des élus locaux … ont dénoncé, dans les colonnes de l’Opinion, la « guerre des ego » au sein de leur parti. Ils appellent les responsables de droite à « participer au projet » avec « courage et sens du collectif »

Voici leur tribune :

« Nous n’acceptons plus le “Wauquiez bashing” permanent». Par 22 élus LR

Pour notre famille politique, l’année 2017 devait être celle de la reconquête et de l’espoir pour la France après le désastreux quinquennat des socialistes François Hollande, Manuel Valls et Emmanuel Macron. Pourtant, elle fut celle de la défaite, des coups bas et des trahisons, laissant de profondes cicatrices auprès de nos militants et de nos sympathisants.

Après cet épisode cauchemardesque, une nouvelle génération s’est engagée pour la refondation des Républicains. Avec notre président, nous avions conscience qu’un chantier immense nous attendait. Pour y arriver nous avions l’essentiel : un cap, une équipe, un capitaine et surtout une formidable envie de faire pour notre pays.

Nous, génération de la refondation, nous nous sommes engagés autour de Laurent Wauquiez car nous sommes convaincus d’être la seule alternative crédible pour redresser la France, réconcilier les Français et ne pas les laisser face à un non-choix entre le front mondialiste et multiculturaliste d’Emmanuel Macron et les extrêmes populistes de Marine Le Pen et de Jean-Luc Mélenchon.

Nous sommes convaincus que nous pourrons retrouver cette fierté de porter nos valeurs et un projet pour la France si nous réussissons à redevenir une famille en retrouvant l’énergie de travailler ensemble, ayant la volonté de dépasser nos différences ainsi que nos intérêts individuels et mettant fin à la guerre des ego dont LR souffre depuis trop longtemps. Personne ne prospère sur la destruction de sa famille.

Stop ! La France a trop souffert des politiques réduites à des filets d’eau tiède. Nous sommes convaincus que la vision et les propositions que portent Les Républicains avec Laurent Wauquiez sont les bons remèdes pour redresser la France. Autorité, fin de la tyrannie des minorités, sécurité pour tous, défense de la famille, de la laïcité, des classes moyennes, de notre identité et de notre civilisation, réforme de l’Etat, baisse de la dépense publique, refondation de l’Europe, fin de l’immigration de masse… sont des sujets que nous devons porter sans jamais céder à la bien-pensance.

Que Laurent Wauquiez soit attaqué par nos adversaires n’est pas une surprise, notre famille politique n’a jamais été épargnée. En revanche, nous n’acceptons plus le « Wauquiez bashing » permanent. Nous n’acceptons plus ces opérations incessantes organisées par certains qui se disent de droite et sont même restés aux Républicains. A tous ceux-là, qui se reconnaîtront sans doute, nous disons stop ! Nous leur disons : nous reconstruisons la droite, nous sommes concentrés et déterminés, nous ne nous laisserons pas dévier par vos logiques individuelles et court-termistes. Notre formation politique vaut mieux que LREM, ce faux parti qui brille par son indigence intellectuelle.

« Laurent Wauquiez ne fluctue pas, contrairement à ceux qui étaient si “bienveillants” avec le président Macron lorsqu’il était haut dans les sondages et ont subitement, depuis, changé de bord. Comment pourrions-nous accepter de recevoir des leçons de sincérité de la part de personnes qui ont fait preuve de si peu de constance et fiabilité ? »

Attaquer Laurent Wauquiez, c’est attaquer les 74 % de militants qui l’ont élu. Il a mené campagne, il a convaincu, il est le président légitime de notre famille. Nous n’acceptons pas que certains refassent le match qu’ils n’ont pourtant initialement pas voulu jouer. Remettre en question l’élection du président de LR c’est remettre en question le choix de l’ensemble de nos militants, sympathisants et cadres.

Reprocher à notre famille politique de ne pas travailler alors que nous sommes tous au travail, investis sur des thématiques, est cocasse. N’y a-t-il pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre ? Chacun peut participer au projet, contribuer, proposer… A tous ceux, qui sont dans une démarche constructive, nous les invitons à venir participer plutôt que de s’exprimer pour satisfaire uniquement à la mode du moment du « LR bashing ».

Cohérence. Les procès à l’intention de Laurent Wauquiez doivent cesser ! Il est l’un des seuls à porter tous les sujets qui sont au cœur des préoccupations des Français avec constance et cohérence depuis de nombreuses années. Qui, en 2014, appelait de ses vœux à une refondation profonde de l’Europe ? Qui, depuis dix ans, souhaite mettre les classes moyennes au cœur de la politique de la droite ? Qui a été l’un des premiers à vouloir se donner les moyens de lutter contre le terrorisme islamique et le communautarisme ? Qui, depuis des années, souhaite mettre au pas la technocratie pour qu’elle soit véritablement au service du politique ? Qui, dès le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, avait fait part de ses inquiétudes face à une présidence hors-sol et méprisante ? Oui, il ne fluctue pas, contrairement à ceux qui, il y a quelques mois encore, étaient si « bienveillants » avec le président Macron lorsqu’il était haut dans les sondages et ont subitement, depuis, changé de bord. Comment donc pourrions-nous accepter de recevoir des leçons de sincérité de la part de personnes qui ont fait preuve de si peu de constance et fiabilité ? Nous ne l’acceptons plus.

Nous, génération de la refondation, avons le devoir de reconstruire la droite autour de Laurent Wauquiez. Pour y arriver, l’expérience et la bienveillance de nos aînés sera fondamentale. Aujourd’hui, il faut du courage pour porter les couleurs des Républicains. Les coups sont rudes et l’on ne nous pardonne rien. Notre engagement est porté par la volonté de réconcilier les Français autour du travail, du mérite, de la famille, de l’identité et de la liberté. Nous avons l’intime conviction que la France n’a jamais eu tant besoin des valeurs et des convictions que nous portons. C’est la seule alternative politique crédible pour les Français. Sans loyauté, courage et sens du collectif, rien ne sera possible.

Lydia Guirous est porte-parole des Républicains. Sébastien Pilard est conseiller régional LR des Pays de la Loire. Ont également signé cette tribune Damien Abad (député LR de l’Ain), Virginie Duby-Muller (députée LR de Haute-Savoie), Antoine Savignat député LR du Val d’Oise), Julien Aubert (député LR du Vaucluse), Pierre-Henri Dumont (député LR du Pas-de-Calais), Thibaut Bazin (député LR de Meurthe-et-Moselle), Fabien di Filippo (député LR de Meurthe-et-Moselle), Emilie Bonnivard (députée LR de la Savoie), Mathieu Darnaud (sénateur LR de l’Ardèche), Geoffroy Didier (député européen LR), Agnès Evren (présidente de la fédération LR de Paris), Geoffroy Boulard (secrétaire départemental de la fédération LR de Paris), Gil Averous (maire LR de Châteauroux), Stéphanie Pernod-Baudon (vice-présidente LR de la région Rhône-Alpes-Auvergne), Guillaume Guerin (premier adjoint au maire LR de Limoges), Kevin Para (président de la fédération LR des Hautes-Alpes), Aurane Reihanian (membre de la direction des Jeunes LR), Alexandre Vincendet (maire LR de Rillieux-la-Pape), David Margueritte (vice président LR de la région Normandie), Charles-Henri Alloncle (candidat malheureux à la présidence des Jeunes LR).

Merci de tweeter cet article :





6 Réponses à “Stop au « Wauquiez bashing »”

  1. Un article qui decrit bien le probleme dû a la fusion du centre et de la droite, les deux sont complementaire, dans bien des domaines, mais sont different sur d’autres, et cela contribue a ces percecussions…

    D’autant que les merdias favorise autant qu’ils le peuvent cet etat des choses.

    Les centristes ramolli par des années de bien pensance ont tendance a oublier leur vraie famille,
    et n’hesitent plus a suivre la goche de pres ou de pas trop loin…

    Leur ramollissement leur fait croire que les problemes de la société seront reglé par exemple avec une identité heureuse ou autre genre du meme style, ces personnes vivent encore dans les années 90…

    Au lieu d’etre constructif, ils utilisent et se font utiliser par les medias, pour deconstruire la droite, ou detruire l’image de la droite.

    L’imager carrement lamentable de ce centre a ete particulement edifiant et instructif, ces centriste sont hors sol dans bien des cas, ne reglent pas les vraies problemes avec de bonne solutions, si ce n’est qu’avec des solutions datant des années 90…

    Je dirais aux centristes, qu’ils faut qu’ils se reveillent tous, car ils seront soit gochistes, soient eliminés par le jeu qu’ils menent et qui servent tous les opposants.

  2. Wauquiez est mort, LR agonise. Fallait le faire, tout est à rebâtir ex nihilo.

  3. Rome n’est plus dans Rome et la vraie droite n’est plus au LR.
    Monsieur Wauquiez-bashing ou pas bashing-,n’en est plus que le maire du palais ou le roi de Bourges sans influence…

  4. Un seul a compris le problème LR, profitant de la perte de mandat, il ne s’est jamais caché sur ses tendances à la droite de LR, avouant même une faute d’avoir soutenu le traité de Lisbonne après s’être opposé à Maastricht et à Amsterdam.
    C’est Thierry Mariani qui a fait une très bonne prestation à l’oral des GG que je zappe généralement mais que j’ai suivi ce matin par intérêt pour cette personne pleine de franchise.

    On devine une déliquescence des LR, il faudra bien un jour qu’ils bâtissent une alliance autre que celle des constructifs telle que le courant « Agir » qui est plutôt « trahir ».

    Pour ma part, j’avais annoncé qu’il faudrait que les LR soient très convaincant pour bénéficier de ma voix aux Européennes suite aux vœux de Nadine Morano. En qualité d’électeur, je suis M. Mariani en m’éloignant du camp où ils sont droits dans leurs bottes, pour cette Europe et contre le peuple !!!

  5. WAUQUIEZ S’AUTO BASHING

    Pour moi, il n’y a pas Wauquiez Bashing. Mais Wauquiez s’AUTO BASHING.

    Depuis Macron au pouvoir, je me demande est-ce que LR est toujours existé dans l’opposition?

    Quand j’ai entendu les commentaires de ses troupes à propos de Gilets Jaunes, j’ai l’impression c’était Griveaux qui parle!!!

    Je n’ai jamais entendu LR parle aussi dur quand nos policiers ont été attaqué par les voyous avec barre de fer et la voiture de police a été incendié avec cocktail molotov (avec les policiers qui était encore dedans)!

    Il n’y a pas un mot de la part de LR quand nos policiers et nos pompiers ont été attaqué dans un guets apens!

  6. Laurent Wauquiez vient de faire voter 3 millions d’euros pour les chasseurs. Rien que pour ça je ne voterai plus JAMAIS pour cet homme barbare.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *