Sud Education : le syndicat scélérat

Publié par le 7 Avr, 2018 dans Blog | 3 commentaires

Sud Education : le syndicat scélérat

Scélérat : se dit d’une personne qui a commis ou qui est capable de commettre des crimes ou des mauvaises actions.

Ce qualificatif s’applique parfaitement – au moins pour les mauvaises actions – au syndicat Sud Education qui ne cesse de prendre des initiatives scandaleuses.

C’est le thème d’un communiqué de SOS Education sous la plume de sa présidente, Claire Paulin :

Chère amie, cher ami,

Vous avez certainement entendu parler du syndicat enseignant Sud Éducation. Ce syndicat avait déjà connu la gloire en organisant en décembre dernier, des stages de formation en « non-mixité raciale », c’est-à-dire, interdit aux blancs.

Pour ne pas être en reste, la branche étudiante de ce syndicat avait réussi à faire interdire dans certaines universités la lecture publique du pamphlet posthume Lettre ouverte aux escrocs de l’islamophobie de Charb, le patron de Charlie Hebdo, au motif que ce texte était de nature à insulter l’islam. Charb avait été assassiné par les frères Kouachi. Il fallait que Sud Éducation l’assassine une deuxième fois…

Tout cela était déjà parfaitement grotesque et écœurant. Et voilà maintenant que Sud Éducation fait dans l’abject. Le ministre de l’Éducation nationale avait, dans une lettre semaine dernière, suggéré que soit observé dans les écoles un instant de recueillement en la mémoire d’Arnaud Beltrame. Une suggestion, pas une obligation. Mais c’était déjà trop pour ce syndicat.

Dans un communiqué, Sud Éducation a demandé à ses adhérents de ne pas se joindre à cette initiative. Pensez donc, rendre hommage à un militaire, à un colonel ! Ce syndicat de fanatiques a vu dans la proposition de M. Blanquer une incitation qui « renoue avec la rhétorique nationaliste et l’aggrave. »

Donner sa vie pour sauver celle d’un otage s’inspire évidemment pour eux d’une « tradition nationaliste »…

Le problème va cependant au-delà des considérations révoltantes de Sud Éducation. Car ce syndicat rassemble des enseignants, c’est-à-dire, des personnes en contact direct avec les élèves. Parmi eux, il y a même sans doute des professeurs d’histoire ou d’instruction civique… Quelle histoire dévoyée peuvent-ils enseigner à nos enfants ? Quelle instruction civique corrompue et frelatée peuvent-ils leur transmettre ?

Non, ces gens ne doivent pas avoir de place au sein de l’Éducation nationale ! Ils sont dangereux pour nos enfants. Les combattre est une nécessité urgente. Mobilisons-nous pour que l’Inspection académique les rappelle à l’ordre, et ne leur laisse aucune possibilité de mettre sous leur emprise nos écoles et nos universités !






 

3 Réponses à “Sud Education : le syndicat scélérat”

  1. Abject !

  2. Tout a fait abjects.

    Ce syndicat au dessous de tout, au personnages souvent immatures, favorise le laxisme, l’anti patriotisme, l’anti nationalisme, detruit le rapport homme femme, et la famille… De plus pratique le racisme puisque refusant les blancs dans certains « stages »… A quand des juges digne de ce nom capable de condammner ces actions… ON attend encore.

  3. maria-miguel Bechet dit:

    Et si cela continue ainsi,il faudra attendre jusqu’aux callendes grecques.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *