Toujours ce deux poids deux mesures répugnant !

Publié par le 10 Mar, 2020 dans Blog | 7 commentaires

Toujours ce deux poids deux mesures répugnant !

Ils sont bien peu nombreux les journalistes ou chroniqueurs qui ont dénoncé les menaces de mort éructées par un rappeur médiocre contre le journaliste Pascal Praud.

Aveuglés par leur idéologie, et totalement dépourvus d’éthique, ils pensent probablement que ce journaliste n’a au fond que ce qu’il mérite … parce qu’il est de droite !

Je cite les paroles d’Anne-Christine Lang, députée LREM de Paris, qui déplore sur son compte Twitter le manque de réaction à gauche :

Il paraît que soutenir Pascal Praud, c’est de droite. Surtout en période électorale… ça en dit long sur la décomposition d’une partie de la gauche ...

Je sais bien que j’ai déjà commis un article sur le sujet mais, si dans ce blog – intitulé A droite, fièrement ! – on ne se mobilisait pour défendre l’un des rares journalistes à ne pas se vautrer dans la fange progressiste et à oser avancer des opinions plutôt à droite, on devrait se débaptiser illico !

Voici donc un texte de Gilles-William Goldnadel paru dans Le Club de Valeurs actuelles qui fait le bilan des maigres réactions et des silences coupables de cette affaire :

Les pros point prompts pour soutenir Praud

Dans son éditorial hebdomadaire, l’avocat Gilles-William Goldnadel regrette que les menaces de mort proférées par des rappeurs à l’encontre du journaliste Pascal Praud n’aient pas suscité les grands concerts d’indignations pourtant si fréquents quand d’autres sont la cible de menaces du même acabit.

Pour ceux qui l’ignoreraient encore, un rappeur islamiste nommé Mohammed Khemissa alias « Sneazzy » a menacé de mort dans son dernier clip le journaliste Pascal Praud dont je m’honore d’être l’ami. Ci-après les fortes paroles de l’artiste inspiré : « Les journalistes salissent l’islam, sont amateurs comme Pascal Praud (salope), ça mérite une balle dans le cervelet, le canon au fond de la bouche. J’suis musulman fier de l’être. »

Plus grave sans doute, la radio de service public Mouv, spécialement dédiée aux jeunes, et subventionnée par la grâce de notre redevance fiscale, a cru devoir diffuser la chanson de notre rappeur en rendant un hommage appuyé à ses paroles « bien travaillées ».

Plus grave encore, à l’heure où mon lecteur lit ses lignes, je n’ai pas assisté de la part des professionnels de l’information médiatique à ces concerts d’indignation dont ils sont ordinairement mélomaniaques.

En dehors de quelques personnalités journalistiques telles que par exemple Ivan Rioufol ou Éric Naulleau, je n’ai pas assisté à la démonstration d’un esprit de corps très athlétique. Mieux encore, j’ai eu beau chercher, je n’ai pas trouvé les communiqués de solidarité de Reporters Sans Frontières, du Syndicat National des Journalistes ou de la CGT journalistes. Seul le syndicat FO-médias a bien voulu se manifester. S’agissant à présent des autorités publiques de poursuite judiciaire et administrative et sans vouloir diligenter à leur rencontre un procès d’intention, je nourris peu d’espoir.

C’est ainsi que la section presse du Parquet de Paris semble s’être dédiée exclusivement à la poursuite des soi-disant islamomophobes en cherchant mauvaise querelle mais heureusement vaine à Georges Bensoussan ou à Robert Ménard. Elle considère sans doute que réclamer des comptes à un rappeur islamiste un peu turbulent serait constitutif d’islamophobie tatillonne. Rappelons au passage pour l’ambiance idéologique, que cette même section très spéciale aura tenté tout aussi vainement d’éviter à l’ex-présidente du Syndicat de la Magistrature d’être condamnée dans l’affaire du Mur des Cons. Il est vrai qu’injurier des parents d’enfants victimes d’assassinats n’est pas non plus du plus choquant.

Quant au CSA, ne l’ayant vu vraiment morigéner que CNews, n’ayant même pas cru devoir répondre à ma saisine lorsque je reprochais à RFI d’avoir diffusé sans mot dire les menaces de Yacine Belattar conseillant à M. Blanquer d’éviter le 93, il m’étonnerait beaucoup qu’il réclame des comptes à la chaîne publique Mouv ou à Mohamed Khemissa. C’est étrange, j’ai comme un mauvais pressentiment.

Une chose est certaine, dans notre France prétendument républicaine, égalitaire et fraternelle, selon que vous serez un journaliste très conformiste ou un peu rebelle, la protection confraternelle ne sera pas toute aussi belle.

Gilles-Willam Goldnadel pour Le Club de Valeurs actuelles.

A lire en complément : Pascal Praud menacé de mort : la terrible dérive du rap français.

Merci de tweeter cet article :





7 Réponses à “Toujours ce deux poids deux mesures répugnant !”

  1. Stéphane B dit:

    Bonjour

    La science-fiction a ce coté réflexion que les livres d’aujourd’hui n’ont pas. Elle permet de projeter des réflexions sur des situations qui pourraient se passer, mais en nous renvoyant en pleine face la réalité de notre présent.

    Je suis en train de me refaire la série, le cycle de Dune de Frank Herbert et je me régale bien plus que la première fois. Vieillir permet de voir les choses sous un nouvel angle. J’aime aussi sa pensée libérale quand il écrit dans « les enfants de Dune »:

    « Chaque civilisation dépend de la qualité des individus qu’elle produit. Si vous sur-organisez les humains, si vous les sur-légalisez, si vous supprimez leur élan vers la grandeur, alors ils ne peuvent œuvrer et les civilisations s’effondrent. » (chap 49)

    ou une autre m’ayant fait penser au problème des migrants et à une religion de paix, d’amour et d’intolérance qui se développe en fRAnce, notamment au travers des paroles de ces rapislmistes:

    « Quand je suis plus faible que vous, je vous demande la liberté car cela s’accorde à vos principes; quand je suis plus fort que vous, je prends votre liberté car cela s’accorde à mes principes. » (Chap 24)

    Vous avez également sur le figaro un excellent article de Madame Pina sur le même sujet.

    • Je cite:
      « Quand je suis plus faible que vous, je vous demande la liberté car cela s’accorde à vos principes; quand je suis plus fort que vous, je prends votre liberté car cela s’accorde à mes principes. »
      Tellement realiste.

  2. Comment s’étonner quand de pseudos artistes s’érigent en procureur ou encore un médecin faisant le matin parait il une chronique médicale bave sur marine le pen et compare une vidéo de NDA à une scène du diner de con!

    Mais une info est diffusée sur tous les médias concernant l’état de santé du ministre de l’inculture, il va bien et fait du télétravail!
    Ouf, ns sommes sauvés.

  3. Christian 54 dit:

    Pour rester dans le domaine de la SF, j’en profite pour citer une thèse trouvée chez l’un des mes auteurs favoris du genre, Robert Heilein. Dans Étoiles, garde à vous, il imagine que les habitants n’obtiennent la plénitude de leurs droits (notamment le droit de vote) qu’après avoir passé un temps certain dans les forces armées. Cette thèse m’a toujours séduit, je l’avoue sans honte.

    • C’est sur que l’armée rend plus mature les personnes,
      c’est evident.
      Quand on voit maintenant comment les personnes de 30 ans reagissent parfois…

  4. et à propos du 2 poids 2 mesures, voici de nouveau l’Inquisition, le Tribunal Politique dans ses œuvres :
    https://www.lefigaro.fr/actualite-france/soupcons-d-emploi-fictif-deux-ans-de-prison-ferme-requis-contre-francois-fillon-20200310

    Il y a un article semblable dans le Point, les commentaires sont à vomir!

    • Le pnf arrange bien ces commentaires comme il veut.

      Comme le pnf le raconte : la societe evolue…
      OK, on les prend au mot.

      Alors pourquoi bayrou, MLP qui ont eu les meme problemes, qui ont visé le meme poste : president de la republique, et donc, responsable de leur actes devant la republique, comme il aime le dire… au meme titre que F Fillon,

      n’ont pas subit le meme abbatage mediatique au nom de la transparence, car c’est la dessus que le pnf a declenché une enquete,
      mais uniquement contre un seul parmis d’autres politicien ayant fait le memes erreurs que les autres visant la presidence…

      macron visant le poste de president a 1 million d’euros qui aurait disparu compme ça…
      Qu’a fait le pnf ?

      A les entendre nul n’est au dessus des lois, ( les juges non plus d’ailleurs),
      la presidence oblige a la transparence… strategie du pnf,
      puiqu’il qu’il n’a abbatu qu’un seul candidat et NON tous ceux qui se sont compromis dans les moeurs anciens…
      que vaut l’argument du pnf … rien parce qu’il est politisé avant tout.

      A ce titre, le pnf ne pouvait pas faire moins que de chercher des poux au Fillon, et dele le juger severement pour avoir l’air d’etre honnete…

      Ce qui est tres difficile a croire au vu des difference de traitements, et leur resultats.

      Le pnf s’est conduit comme un moralisateur, mais oublie macron, bayrou, MLP dans on champs de tir…
      qui se devaient de representer un cytouyen au dessus des autres, et qui ne l’on pas fait…

      Le pnf peut essayer de faire croire ce qu’il raconte, mais il suffit de revoir en detail les evements pour remarquer, plus que des difference, qui s’apprente a du favoritisme pour certain et de la severité pour d’autres.

      Mais au nom de la transparence, ces zozos se permettent tout… comme la goche.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *