Un peu de terrorisme fiction (suite 1)

Publié par le 5 Avr, 2018 dans Blog | 6 commentaires

Un peu de terrorisme fiction (suite 1)

Dans notre premier épisode, nous avions laissé la France sous haute tension après l’enchainement, en moins de trois semaines de trois attentats meurtriers :

– l’attentat au camion de Perpignan,
– le massacre dans une église de Clermont-Ferrand,
– L’attaque à la grenade du TGV atlantique.

Pour un total de 230 morts et 700 blessés …

L’état d’urgence a été rétabli et les Français vont tenter d’oublier cette terrible période en fuyant les villes pour les vacances.

L’état islamique décide probablement de laisser les Français digérer le choc des événements du mois de juin, de les laisser décompresser, reprendre peut-être espoir … avant de les frapper à nouveau …

Octobre 2018 : des attentats coordonnés

10 octobre : 5 attaques à l’arme blanche

A 17H35, les chaines d’infos interrompent leur programme pour basculer en édition spéciale ! Dans le hall de la gare Saint-Lazare, un homme est entré dans une cafétéria de la gare et, armé d’un poignard, a attaqué une douzaine de personnes attablées dans l’établissement.

Toute la gare a été évacuée. Le terroriste, qui se réclame de Daech, détient encore 5 personnes en otage dans la cafétéria. Le RAID est arrivé sur les lieux en moins d’un quart d’heure et son négociateur tente d’entrer en contact  avec le terroriste qui se dissimule derrière les otages utilisés en boucliers humains.

Alors que l’un des otages tentent de s’enfuir, il est rattrapé par le terroriste qui l’égorge juste devant la porte de la cafétéria. La réponse du RAID est immédiate et un sniper positionné derrière le comptoir de la boulangerie PAUL située juste en face de la cafétéria, abat le terroriste d’une balle en pleine tête.

On dénombrera 3 morts et 5 blessés dont deux graves dans la cafétéria.

Pour la première fois depuis les attentats qui frappent la France depuis plusieurs années, la terrible scène a été filmée en direct par une caméra de BFMTV. Les images qui vont tourner en boucle vont être dévastatrices compte tenu de leur violence. Leur publication est rapidement interdite et les chaines d’infos ne les diffusent plus. Mais le mal est fait et les réseaux sociaux prennent le relais …

18H10, un nouveau bandeau apparait en bas des écrans des chaines d’infos en continu :

un deuxième attentat vient d’avoir lieu à la gare de Dijon !

Le scénario est similaire à celui de la gare Saint-Lazare mais c’est dans la librairie Relay de la gare de Dijon qu’un homme, au cri de Allah Akbar, a tué deux personnes et en a blessé cinq autres. Le terroriste, qui tente de quitter la boutique, est abattu par un soldat d’une patrouille de l’opération sentinelle alertée par les cris de panique des victimes.

18H32, c’est une troisième attaque qui est révélée dans la gare routière de Lyon-Saint-Exupéry. Inséré dans une fille d’attente pour prendre un car vers Saint-Etienne, un homme barbu a poignardé dans le dos les quatre personnes qui le précédaient. Il est parvenu à s’enfuir et le plan épervier a été déclenché dans toute la ville de Lyon.

C’est un journaliste de LCI qui fait le premier la remarque :

« On dirait qu’il y a un attentat toutes les demi-heures ! »

Il ne sera pas démenti puisque peu après 19H et 19H30, on annonce deux nouveaux attentats dans les gares de Rennes et La Rochelle ! A la Rochelle, le terroriste était armé d’une machette et il a fait de nombreux morts et blessés très graves.

C’est la panique dans toutes les rédactions des grandes chaines de TV ! Gilles Bouleau a réunit toute l’équipe du JT pour redéfinir un nouveau déroulé du journal. Tout le journal sera consacré à cette série d’attentats.

C’est la panique dans toutes les préfectures de France. Le ministre de l’intérieur a décidé de faire évacuer toutes les gares de France et il y en aurait plus de 3000. Plus de 1000 trains sont arrêtés en rase campagne car il leur est interdit de stopper dans les gares !

Avant même le début des journaux télévisés de 20H, la nouvelle s’est répandue dans le pays comme une seule trainée de poudre. Les Français ne parlent plus que de ces événements. A part dans certaines gares, il n’y a pas de panique mais le moral est atteint. Après la décompression de la période vacancielle, la chute est terrible. Les Français ont compris qu’une véritable guerre est lancée contre eux et qu’ils n’auront plus de répit.

Le JT de TF1 s’ouvre sur de terribles images relayées par un Gilles bouleau qui semble très affecté par la situation. Après la relation des faits des cinq attaques, quelques informations commencent à arriver sur l’identité des terroristes. Trois d’entre eux ont été identifiés et comme d’habitude, le constat est le même :

  • ils étaient tous « connus des forces de police pour des faits de délinquance ».
  • Tous récidivistes !
  • Le terroriste de la gare de Dijon ne s’était pas présenté à la prison après une permission de sortie.
  • Deux d’entre eux étaient fichés S.
  • Et pire, l’un d’eux était muni d’un bracelet électronique !

Gérard Collomb intervient en fin de journal, et appelle à l’unité nationale et au calme dans le pays. Il assure que le gouvernement a pris conscience de la gravité de la situation et que toutes les mesures pour assurer la sécurité des Français ont été renforcées … Bla bla bla …

Laurent Wauquiez intervient ensuite dans une déclaration solennelle. Il dénonce une fois de plus le laxisme du gouvernement et la naïveté d’Emmanuel Macron. Il exige du gouvernement de nouvelles mesures contre les fichés S les plus dangereux et l’expulsion immédiate des fichés S étrangers.

Dans le pays, une sourde colère monte …

A suivre …






 

6 Réponses à “Un peu de terrorisme fiction (suite 1)”

  1. Une fiction très vraisemblable!

  2. COGNET Marie dit:

    Quel talent, ce scénario est vraiment très bien écrit et tout est tellement bien vu !!

    Il est plus que temps que la France entre véritablement en guerre contre ceux qui lui ont déclaré la guerre…
    On sait pourtant bien ce qu’il faut faire : déchéance de nationalité, rendre notre arsenal juridique plus à la hauteur de la situation avec l’article du Code Pénal relatif à l’intelligence avec l’ennemi et la réactivation de l’état d’urgence, mettre de l’ordre dans les prisons et les mosquées extrémistes qui sont avec Internet les lieux où se fait la radicalisation, suivre de beaucoup plus près les fichés S, etc… Plusieurs candidats à la Présidentielle en étaient bien conscients et proposaient ces mesures indispensables. Encore aurait-il fallu que les Français ne se mettent pas à genou et ne votent pas comme ils ont voté… Ce qu’il faudrait c’est du courage et de la volonté politique…

    Si on ne veut pas que le décompte macabre augmente inéluctablement, il faudra bien qu’il se passe enfin quelque chose.

  3. Pour preciser sur les infos:

    Nul doute que les journalistes bien embetés par ces affaires seront quand meme obligé d’en parler.

    Helas, cela ne ressmblerait pas au vivrensemble, au padamalgam ou au cepacalismal…
    Et apres commemoration pour pleurunicher ensemble, sans rien faire de plus jusqu’au prochain attentat, c’est ca la goche et le centre.

    Rappel:
    Pendant l’etat d’urgence, les juges avait surtout precisé a l’attention de la police, qu’ils serait particulierement attentif aux droits des prevenus…

    De plus pendant l’etat d’urgence, j’avais entendu a la TV, pendant l’etat d’urgence, que la police ou gendarmerie devait solliciter l’autorisation d’ouvrir le coffre des vehicules aupres d’un juge…

    On imagine ce que peut apporter dans l’etat d’urgence les juges classés plutot a goche, ideologues, endoctrinées par la bien pensance… aux resultats des fouilles,
    tout ceci n’est que supposition mais ca donne froid dans le dos, vu la bien pensance qui regne a goche et son degre d’aveuglement.

  4. Un bon coup de balai dans la justice et ces politiciens, remplacé par des personnes saines d’esprit, honnete, ayant a cœur les vrais intérêts du pays, et tous changera du jour au lendemain, et c’est le terroriste et la racaille qui auront peur et les defenseurs des victimes encouragés, sans stupides ideologies qui ne profitent qu’a ceux qui fond le mal et au contraire l’encourage par ses ex, ainsi que par une politique trop laxiste et caricatures et contrent ceux qui défendent les vrai intérêts du pays, medias compris.

    Les faits sont là, indiscutables.
    Jugez vous meme…

    • Notre monde est violent, mais il faut croire que ce n’est pas encore assez.

      http://liberalisme-democraties-debat-public.com/spip.php?article131
      Il y a plus de 10 ans, l’Académie américaine de médecine pédiatrique (médecine des enfants), par exemple, tirait déjà le signal d’alarme : elle avait recensé plus de 3500 recherches scientifiques montrant des liens entre images violentes et pensées et comportements violents chez les individus .

      Les medias actuel diffuse beaucoup trop de violence, rien que pour une seule journée ordinaire, pour rappel, j’avais compté 22 films ou serie, de meurtres le soir, et 2 seulement l’apres midi, soit par semaine, environ 160 a 170 consacré aux meurtres, et depuis quelques années a pris d’inquiétantes proportion.

      Au lieu d’apaiser, ils renforcent le mal, réfléchissez a ce que l’on nous inflige, comme si on avait besoin de cela, ils y aurait pourtant tellement de films elevant le niveau, sans passer par la violence gratuite, s’ils le voulaient bien…

      Si l’on voulait vraiment lutter contre le mal, ces films de crimes ne passerait pas, et aucune excuse n’est recevable.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *