Un peu de terrorisme fiction (suite 2)

Publié par le 9 Avr, 2018 dans Blog | 4 commentaires

Un peu de terrorisme fiction (suite 2)

Le dernier épisode de notre terrorisme-fiction s’était terminé à la mi-octobre 2018 après un enchainement synchronisé de cinq attentats perpétrés à l’arme blanche dans des gares dans la capitale et en province.

Les 8 morts et 21 blessés graves de ces attaques avaient été précédés, au mois de juin 2018, par trois attentats beaucoup plus graves (un camion-bélier, un massacre dans une église, des grenades dans un TGV) pour un total de plus de 900 morts et blessés !

Le dernier épisode se terminait par cette inquiétante conclusion :

«  Dans le pays, une sourde colère monte … »

24 décembre 2018

Depuis le terrible mercredi noir du 10 octobre, les choses avaient paru se calmer un peu. Durant la période, les services de lutte contre le terrorismes arrêtèrent néanmoins trois cellules d’islamistes radicaux prêts à passer à l’acte.

Mais, la Direction générale de la sécurité intérieure (DCRI) fut bientôt préoccupée par un autre front qui menaçait de s’ouvrir. Dans les milieux d’extrême droite, des groupuscules s’étaient considérablement renforcés depuis les derniers attentats et même, d’autres s’étaient créés de toute pièce …

Gérard Collomb se souvint alors qu’il avait été socialiste dans une autre vie, et il lança un large coup de filet dans les milieux d’extrême droite. Ça ne mangeait pas de pain électoralement de s’en prendre à l’extrême droite et ça plaisait beaucoup aux milieux gauchistes.

Mais la pêche s’avéra peu probante : sur les neuf organisations visitées, les perquisitions ne permirent que de mettre la main sur quelques dizaines de matraques et de battes de base-ball ainsi que de nombreux lots de tracts anti-islam. Trois groupes furent néanmoins dissous pour tenter de justifier la considérable énergie mobilisée contre l’extrême droite.

En cette veille de Noël, les Français avaient baissé la garde et préparaient la fête de Noël. Les médias « mainstream » avaient pour la plupart suivi les insistantes consignes venant de l’Elysée demandant qu’on rassure les Français après ces deux mois de trêves sans attentats.

Les chaines d’infos avaient renvoyé leurs experts en terrorisme en vacances et on envoyait moult jeunes reporters faire des micro-trottoirs où l’on voyait les Français acheter les derniers cadeaux et faire leurs courses pour des réveillons qui s’annonçaient joyeux et bien arrosés.

23H, la cathédrale d’Amiens est au trois-quart remplie …

La messe de minuit a commencé depuis une demi-heure. C’est l’homélie et Monseigneur Olivier Le borgne, évêque d’Amiens, monte en chaire.

Sur le parvis de la cathédrale, trois vigiles filtrent de rares paroissiens retardataires, alors que 4 policiers discutent dans un car de police garé un peu plus loin. La place devant la cathédrale a été équipée de plots destinés à éviter les attaques au camion-bélier comme celui de Nice et de Perpignan.

C’est alors que deux véhicules surgissent à grande vitesse de la rue André. Le premier est un van qui fonce sur le car de police et le percute violemment par le travers. Quatre assaillants descendent du van et mitraillent à la Kalashnikov les policiers déjà blessés.

Le second véhicule, un camion de déménagement,  fonce sur un kiosque en bois qu’il balaye comme une botte de paille et pénètre sur le parvis face au fronton de la cathédrale, à un endroit dépourvu de plot ! Bizarrement le camion stoppe au milieu du parvis …

Les assaillants du van courent vers la cathédrale mettant en fuite les trois vigiles désarmés dont deux seront abattus de rafales dans le dos. Les quatre terroristes font irruption dans la nef et bloquent toute sortie des fidèles. Une rafale coupe en deux la statue du christ crucifié sur sa croix. Une seconde blesse mortellement monseigneur Le borgne.

Probablement synchronisé par le bruit les premières rafales, le camion se remet alors en route prend de la vitesse et fonce sur la porte centrale de la cathédrale. Dans un terrible fracas, il défonce la massive porte en bois mais reste coincé. Le silence se fait pendant quatre secondes interminables …

Au cri de Allah Akbar le passager du camion actionne le bouton de sa télécommande qui déclenche une énorme explosion. Une boule de feu entre dans la nef et va embraser la moitié de celle-ci. Dans l’explosion, un large partie de la façade de la cathédrale est emportée.

Deux des assaillants sont tués dans l’explosion mais il en reste deux qui s’étaient protégés derrière l’autel au fond de la nef. Ils termineront le massacre en arrosant les rangs des fidèles totalement paniqués ou hébétés par la puissance de l’explosion.

Ce sont des centaines de morts qu’on dénombrera dans ce qui devient dès lors l’attentat le plus meurtrier qui ait jamais touché la France.

25 décembre 2018 : la riposte

La France est sous le choc. Beaucoup de Français sont tétanisés. C’est en effet le premier attentat à l’explosif sur le sol français. Emmanuel Macron intervient à la télévision. Visiblement ému, il annonce pour le lendemain des mesures drastiques et dors et déjà un couvre-feu de 22H à 6H du matin.

Mais dans certains milieux, depuis les attentats du mois de juin,
certains avaient commencé à se préparer sérieusement à la riposte …

Le symbole énorme représenté par un massacre perpétué dans une cathédrale, qui plus est, le jour de Noël, ne pouvait rester ignoré par ces groupes prêts à l’action depuis plusieurs mois.

Dans la nuit du 25 décembre, 8 mosquées seront attaquées. Trois seront mitraillées copieusement. Les cinq autres seront attaquées au cocktail Molotov. Parmi, ces dernières, l’une d’elle sera en grande partie détruite.

26 décembre 2018

Désormais, une seule question hante les esprits des Français :

La France va t-elle entrer en guerre civile ?

A suivre …






4 Réponses à “Un peu de terrorisme fiction (suite 2)”

  1. Ah! On vient de me souffler dans l’oreillette que le conducteur fou de Munster-que la propagande et ses relais médiatiques se sont chargés de nous présenter comme un bon « Allemand de souche » dépressif et suicidaire,avait tout de même quelque chose à voir avec l’Islam?
    On s’en doutait un peu 😉

    • Woui… selon Corto (avec des sources vérifiables… que je n’ai pas vérifié)

      Tenez, à Munster, on nous a dit, non, on nous a rabâché que le gars avait des problèmes psychologiques – ce qui ne peut pas être faux quand on décide de foncer en camionnette dans une brasserie – et des tendances suicidaires. Soit la chose, on vous le dit, donc vous devez le croire. Sauf qu’une fois l’émotion passée et que l’actualité relègue cet « incident » en dernière page, on découvre que celui qu’on nous avait présenté comme un Allemand était en fait un citoyen allemand d’origine kurde et de confession musulmane et que chez lui, les keufs ont retrouvé une Kalach et des explosifs; ce qui accréditerait la thèse nauséabonde selon laquelle nous aurions eu droit à un énième attentat à la voiture bélier et non à l’acte fou d’un fou. N’affolons pas les foules…
      Dans ses réponses aux commentaires lui demandant des preuves : »
      selon au moins deux télés allemandes OE24 TV et B1, l homme est bien citoyen allemand d’origine kurde et de confession musulmane; selon, entre autres, le Huffington Post, Sputnik ou 20 minutes, la police a retrouvé chez lui une Kalach (certains disent qu’elle était desactivée) et de quoi faire des explosifs

      En France, maintenant, les « fake-news » bobardistes deviennent des non-dits lorsque la vérité n’est pas bisounourso-compatible>…

      Surtout après la mauvaise comédie (qui sera pourtant récompensée par un oscar sondagier dans les jours prochains)de Micron devant les catholiques!
      (j’ose espérer que les catholiques ne vont pas se laisser prendre par ces foutaises mensongères)

  2. Par bedeau dans Et on peut plus rigoler, m… alors !… le 8 Avril 2018 à 13:42

    Pour la **éme fois en ** jours, un nouvel attentat meurtrier vient de se produire, faisant ** morts et *** blessés dont plusieurs personnes au pronostic vital engagé.

    La méthode employée, hélas devenue classique est directement inspirée de certains versets du coran et des déclarations du porte- parole de l’état islamique: « Si vous pouvez tuer un infidèle américain ou européen – surtout un méchant et dégoûtant Français – ou un Australien ou un Canadien, ou n’importe quel autre infidèle parmi les infidèles qui nous font la guerre, incluant les citoyens des pays qui font partie de la coalition contre l’État islamique, remettez-vous en à Allah et tuez-le de quelque manière que ce soit »…. »Si vous ne pouvez pas faire sauter une bombe ou tirer une balle débrouillez vous pour vous retrouver seul avec un infidèle français ou américain et fracassez-lui le crâne avec une pierre, tuez-le à coups de couteau, renversez-le avec votre voiture, jetez-le d’une falaise, étranglez-le, empoisonnez-le. Ne consultez personne et ne cherchez de fatwa de personne »… »Que l’infidèle soit combattant ou civil est sans importance. Leur sentence est la même: ce sont tous deux des ennemis. Leur sang est permis »

    Les choses vues par la « presse » Kommyfauh
    Une situation d’incident s’est produite le *******, dans la ville de *******. Selon les informations dont nous disposons, ** personnes auraient perdu la vie au cours de cet incident et *** seraient victimes de blessures graves mais pas toutes désespérées. L’individu à l’origine de cet incident était vêtu à l’occidentale et

    – avait en sa possession un couteau de chasse de fabrication française

    – conduisait avec maladresse un véhicule de marque européenne.

    La piste terroriste semble exclue même si selon certaines sources non confirmées par le Ministère de la Vérité, l’individu était déjà connu de la police et des services de renseignements pour avoir eu des antécédents d’ordre psychiatrique et de petite délinquance et pour quelques actes de violence, mais rien ne laissait supposer un tel passage à l’acte selon les avis de sa maman et de son petit frère.

    Une marche blanche silencieuse ouverte à tous les représentants de toutes les communautés religieuses aura lieu etc… etc… etc… Inscription et renseignements sur mabougiedusouvenir.fr

    Bonne maquette de science fiction!!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *