Une droite vraiment à droite n’est pas tolérée en France

Publié par le 20 Fév, 2018 dans Blog | 19 commentaires

Une droite vraiment à droite n’est pas tolérée en France

Sus à Laurent Wauquiez !

Les roquets médiatiques lui ont saisi le bas de pantalon et ne le lâchent plus.

C’est l’acharnement contre Laurent Wauquiez ! Vous allez me dire : il l’a bien cherché et vous n’avez pas tort …

Mais cela justifie-t-il une telle couverture médiatique !

Cela nous rappelle les heures les plus sombres du lynchage médiatique de Nicolas Sarzozy à la fin de son mandat, et aussi l’acharnement médiatico-judiciaire contre François Fillon.

Mais qu’on en commun ces trois hommes politiques de droite ?

Ils ont seulement eu le courage de se positionner clairement à droite et c’est là leur péché originel que la gauche et ses médias ne peuvent leur pardonner !

  • Nicolas Sarkozy, après 12 ans de radical-socialisme à la Chirac, a été le premier à se positionner courageusement à droite. « Ne plus avoir honte d’être de droite !  » «  Travailler plus pour gagner plus !  » furent des slogans qui avaient su mobiliser le peuple de droite. C’est personnellement ce qui me décida à m’encarter pour la première fois dans un parti : l’UMP.
  • François Fillon, lui aussi, dut son succès à la primaire à un engagement net à droite, sur le plan économique mais aussi sociétal. La gauche et les médias crièrent au retour du conservatisme et des « cathos intégristes » ! Tout ce joli monde pointa la rigueur qui allait s’abattre sur les Français en cas de succès de François Fillon.
  • Laurent Wauquiez, lui aussi, peut-être encore plus nettement que ses prédécesseurs, se positionne à droite et déclare même qu’il est temps : « de ne plus s’excuser d’être de droite!  » La gauche et les médias – malheureusement encouragés par l’aile gauche molle des Républicains, les Juppé et autres Raffarin et Bertrand stigmatisent le langage droitier de Laurent Wauquiez et son objectif de faire revenir vers les Républicains les bataillons d’anciens électeurs de l’UMP partis au Front National.

C’est insupportable pour le microcosme médiatique pour qui,
tout ce qui est à droite du centre droit sent un peu le fascisme !

Seule la droite molle a droit de cité auprès des médias :

De gauche à droite et de haut en bas :
Alain Juppé, Jacques Chirac, Jean-Pierre Raffarin,
Valérie Pécresse, Xavier Bertrand et Christian Estrosi.

Pour en revenir à Laurent Wauquiez, l’acharnement contre lui commença dès qu’il se déclara candidat à la présidence des Républicains. Sa large victoire fut minimisée par les médias qui préférèrent noter la participation modérée !

Aujourd’hui, c’est l’hallali qu’on sonne ! Qui donnera le coup de grâce !

C’est l’occasion de noter toute l’hypocrisie des journalistes.

Devant les étudiants de l’EM Lyon, Laurent Wauquiez avait indiqué que, devant eux, il parlerait vrai, ce qu’il ne pouvait pas faire à la télévision ou en radio. Et les journalistes, Elisabeth Martichou de RTL, en tête, s’étranglent ! Laurent Wauquiez avoue : il n’est pas sincère alors que les journalistes sont les premiers complices de ce double langage qu’adoptent tous les hommes politiques. Ils adorent « le Off » qui n’en est plus un puisque les journalistes n’ont plus de déontologie.

Tout est bon pour enfoncer Laurent Wauquiez, y compris ses porte-paroles au sein des Républicains. L’un d’eux, Gilles Platret a été stigmatisé pour avoir osé comparer le montage audio qui a été fait à partir des enregistrements faits durant l’intervention de Laurent Wauquiez à l’EM Lyon au travail d’un ajusteur-monteur.

Le porte-parole voulait simplement dire que le travail qui avait consisté à extraire des bouts de phrases de leur contexte pour en faire un condensé de déclarations fracassantes ne relevait pas d’un travail de journaliste mais plus d’un monteur de son.

Ce faisant il ne jugeait que le travail technique exécuté. Mais les journalistes se sont rués sur la faille et ont considéré qu’il s’agissait d’une insulte (de classe) vis-à-vis du métier d’ajusteur-monteur. Ils ont même trouvé un véritable ajusteur auquel ils ont « fait dire » qu’il était choqué de la comparaison du porte-parole.

Juste une petite remarque : si les journalistes considèrent que comparer le travail du journaliste responsable du montage à celui d’un ajusteur-monteur est insultant pour ce dernier, c’est donc l’aveu de la condamnation du montage fait contre Wauquiez par ses pairs ! Mais pour autant, ça n’empêche pas ces mêmes journalistes de repasser en boucle sur toutes les antennes des extraits du montage !

Voici quelques uns de ces journalistes et personnalités qui concourent à colorer de rose toute l’information en France :

Je mets au défi quiconque de me proposer un montage similaire avec des journalistes plutôt à droite !

Mais qu’en disent les étudiants de l’EM Lyon ?

Je vous livre une tribune qui a été publiée par un groupe d’étudiants présents lors de l’intervention de Laurent Wauquiez. On entend peu ces étudiants dans les médias. Vous allez comprendre pourquoi en lisant leur communiqué :

Ces deux derniers jours. nous avons eu la chance de pouvoir participer au cours de M. Wauquiez qui intervenait à l’EM lyon à la fois en tant que président de la région Auvergne Rhône-Alpes et Président des Républicains.

L’ambition du cours, premier du genre a I’EM Lyon, était de nous présenter les enjeux contemporains auxquels le pays est confronté. Le point de vue de M. Wauquiez, plusieurs fois ministre et président de région, nous a, à tous, semblé pertinent. Nous avons donc vécu, et en connaissance de cause, son intervention comme le point de vue d’un leader de droite et non comme une parole d’évangile.

Nous avons pu constater au fur et à mesure de nos échanges que nous pouvions avoir des opinions politiques différentes, voire diamétralement opposées. Et ce temps passé nous a permis de confronter nos points de vue avec un acteur important du jeu politique. Le cours fut a la hauteur de nos attentes : un discours franc, des échanges parfois abrupts mais toujours respectueux.

S’agissant du contenu de la séquence diffusée ce soir sur TMC: les « phrases chocs » prononcées par M. Wauquiez s’inscrivaient dans le cadre de réponses aux questions que nous lui posions, sur un ton au moins équivalent.

Enfin, nous tenons a préciser que le cours ne pouvait avoir lieu que dans un climat de confiance mutuelle. Ce contrat a été rompu par un enregistrement à son insu et nous le déplorons amèrement. Cette affaire discrédite les élèves de notre école et nous prive d’une belle opportunité de confrontation d’idées.

S’agissant de l’enregistrement, celui-ci compile des phrases choc, uniquement destinées à alimenter un buzz qui ne reflète en aucun cas le corps principal du cours qui concernait des sujets aussi vastes que l’histoire des médias, la formation de l’état nation à travers les siècles ou le fonctionnement d’un conseil régional. De plus, ces phrases s’inscrivent dans les réponses aux questions que nous lui posions, sur un ton au moins équivalent. Un emballement médiatique de la sorte discrédite les élèves de notre école et nous le regrettons

Pour beaucoup d’entre nous, nous assistions à ce séminaire non par conviction, car nous ne partagions pas ses opinions politiques, mais justement par volonté de se confronter à Monsieur Wauquiez et de découvrir la personne qui se trouve derrière l’homme médiatique. Ce dernier le savait et a admirablement joué cette carte de la sincérité que vous semblez pointer du doigt. Nous souhaitons le remercier au contraire pour la transparence dont il a fait preuve et dont vous ne retranscrivez malheureusement qu’une infime partie dans ces deux minutes d’enregistrement.

Etudiants de I’EM Lyon ayant participé au cours de M. Wauquiez

Edifiant, non ?






19 Réponses à “Une droite vraiment à droite n’est pas tolérée en France”

  1. C’est effarant de voir à quel point le débat démocratique sur les idées est escamoté aujourd’hui au profit de polémiques sans aucun intérêt. Les journaux (papier/radios/télévisions) sont devenus des clones du Canard Enchaîné, mais au quotidien.. On attend vainement des débats contradictoires de qualité sur de vrais sujets qui permettraient de nourrir notre réflexion. Savoir ce que tel ou tel journaliste, éditorialiste ou politique pense de tel ou tel propos dit en off ou en in, sincèrement, qu’est-ce que ça nous apporte? D’autant qu’en général les dés sont pipés d’avance et les intervenants plus ou moins du même avis..
    Il devient donc impossible de s’informer avec des médias classiques: les titres sont les mêmes (fournis par l’AFP), les sujets identiques et souvent dans le même ordre, les reportages vont dans le même sens.. Les chaînes ont beau avoir été multipliées par 10 depuis des décennies, l’info est univoque.
    Voici un avis dont je partage l’essentiel que je vous transmets sur « l’affaire » Wauquiez:
    https://maximetandonnet.wordpress.com

  2. A qui profite le crime????
    Qui a monté cette entreprise de démolition contre LW????
    Qui a enregistré?
    Qui était l’agent infiltré parmi les étudiants?
    Qui a vendu ou donné par bonté d’âme les enregistrements à la presse?

    Pourrait-on publier les conversations de tous ces beaux messieurs et belles dames, de micron et ses chouchous lors de leurs conversations privées????????
    A mon avis, ce doit être bien pire entre les coups montés, les décisions au 421, etc…………

    Les journaleux, la droite diarrhée accompagnée de micron prépareraient-ils déjà les présidentielles?

  3. Un rappel pour les jeunes:

    Tout d’abord, je rappelle que les journaliste de goche ont depuis J Chirac, ete dans une attitude de rejet evident de la droite, et en tant que tel, j’ai pu observer une campagne contre J Chirac, des le debut de son septenant :

    Une campagne contre le nucléaire et contre J Chirac, seulement parce que leur petit miterrand avait annoncé que le nucleaire pour la protection etait fini…

    Des le debut de son septenat, une campagne visant a abaisser ses possibi
    litées a entrainer les francais avec lui a été constant, de meme A Juppé a aussi subit un contre feu par des medias, seulement preoccupé par l’ideologie mtterandienne,
    et visant exclusivement a entrainer la population derriere les pas de ce grand petit homme de goche : mitterand, qui avait servi sous Petain.

    Les medias avait par diverses methode, que j’avais bien observé, entrainer un faux sentiment sur la population vis a vis de la droite.

    Un sentiment qui est toujours entretenu par diverses methode, mais qui au fil des années a montré ses limites, neamoins,
    elle persistait grace a l’emploi de la c g t et des acteurs incompetent ou trop interessé par des faux debats et par des mensonges des medias, meme les plus ehontés.

    Il ne faut pas oublier, que pendant ce temps, la droite se faisait souvent etriquer ( pas autant que sous N Sarkozy), et qu’elle n’avait pas le droit de reponse a toutes les attaques contre elle, de meme qu’aujourd’hui…

    Cette impossibilitée pour la droite a pouvoir repondre a toutes les attaques de la goche et par l’entremise de scenario monté artificiellement par les medias, a jeté, pour moi, les bases du changement de l’attitude de la droite sous J Chirac, dont A Juppé, allait faire les frais.

    A cette epoque j’avais observé, ,une droite plus attentive aux merdias, et gouvernant desormais, en partie, selon l’opinion des medias et de l’influence qu’il avait sur la population, en tant que gochiste NON realiste et surtout NON sincere.

    Les debats qui avait lieu a cette epoque ont toujours ete a la hauteur des interets uniquement ideologique de la goche, ( ces debats tenu par les gochiste, qui denaturait une partie de la realité et se complaisait aussi dans les mensonges, comme aujourd’hui), mais pas mû des interets de la France.

    Apres le renvoi d’A Juppé, la droite a commencé a gouverner NON par son pouvoir institutionnel democratique, mais par rapport a des medias de plus en plus influent et contre la droite par divers les moyens, pourvu qu’elle l’empechait d’accomplir ces idées de droite.

    Quand le lis quelques fois que J Chirac etait un homme de centre, je ne suis pas d’accord, rappelons nous que les RPR avait dans ses intentions de reconduire les etrangers chez eux, et de faire la remarque, sur la culture de ceux ci, en tant de NON assimilable a la France.

    Les pression mediatique etait deja important contre la droite qui n’avait jamais connu cela auparavant, d’autant que son droit de reponsse etait reduit a presque rien, et toujours interpreté, denaturé, afin de tromper les eloecteur de droite.

    A ce train là, J Chirac
    craignait aussi de perdre l’assentiment de la population que les medias travaillait toujours a l’encontre de la droite.

    Il ne faut surtout pas oublier que le droit de reponse etait reduit a presque rien, et toujours plus ou moins interprété par les medias, de telle sorte que la droite restait toujours sous la pression mediatique, J Chirac, pour moi l’a bien compris,
    et c’est pour ça qu’a son nouveau quinquenat, il n’a pratiquement pas fait grand chose pour la France, il s’est tenu seulempent qu’au niveau international, sachant que les merdias lui tomberait dessus a la moindre occasion.

    A cette epoque les merdias avait remarqué que les socialistes, dont ils etait si fiers, n’etait pas, souvent, a la hauteur des enjeux economique et societal,
    et avait remarqués que la droite, qu’il meprisait de plus en plus, avait souvent des solutions a ces divers probleme, là ou les socialistes, veneré par les merdias, sombrait dans l’incompetence ou tournait en rond…

    La pression et les mensonges par les merdias allait s’accentuer pour denaturer les discours et solutions de la droite, par des interpretations accentués, et un droit de reponse quasi presque nul pour la droite, pour remettre a sa place les discours et solutions, diverses et societales, qui avait ete toujours detourné de son sens, parce que mal compris, soi disant, par les merdias, qui s’infiltrait par cette « faille » du systeme què’elle avait monté, et entretenu par la pression mediatique sur le peuple.
    Rappeleons nous le fameux, : vous ne pensez pas que la droite a mal expliqué a la population… etc… pour ceux qui s’en rappelle…

    Ce discours faussement sincere, pàlus les mensonges et les interpretation douteuse voire mensongeres, a ete, des les debuts du septenant de J Chirac,
    entretenu par des journalites comme a chabot, e lucet, et bien d’autre reprenant en coeur cette methode,
    cette strategie mediatique allait si bien, qu’elle allait durer bien des années,
    avec evidement un droit de reponse presque nul pour la droite et souvent decalé par rapport au temps mediatique pour minimiser l’impact de la reponse,
    les interpretations des medias sur les reponses de la droite par une goche tres imbue d’elle meme, et soucieux seulement d’idealiste socialiste, continuait habilement orchestré par tout l’ensemble des medias.

    Sous N Sarkozy, ( quelqu’un de bien), qui avait osé parler vrai, pour la goche mediatique qui avait tant fait pour interdire une droite en France, pour la centriser voire la gochiser, c’etait trop pour elle.

    Toutes les methodes et strategie des medias, deja employé sous et contre J Chirac, trouvait quelques limites, par un parler vrai de N Sarkozy.

    Les medias qui avait pu imposer une chappe de plomb ideologique gochiste sur la population de France,
    se trouvait contré par un N Sarkozy, qui ramenait plus de realisme dans les debat un sens de la realité qui avait ete occulté par les « rigolos » qui servent de journalistes,
    plus preoccupé par leur ideologie socialiste, apparement tres superieur a la droite, (pour eux), mais toujours, dans les faits, contredit et remis a leur place quelques fois par la realité, dans les debats.

    Ces journalistes qui avaient remarqué la faiblesse des socialos,(cher a leur coeur), dans les debats, avait alors au fils des ans, acquis contre la droite un mepris qui allait s’accentuer, un mepris et un aveuglement, voire de la haine, au fil du temps qu’il remarquait que leur emprise sur la population pouvait ou allait decroitre avec N Sarkozy.

    les medias avait decouvert et utilisé plusieurs faille dans les debats, qu’il utilisait exclusivement contre la droite, il allait ajouter d’autres methodes contre N Sarkozy.

    Outre les mensonges, et les interpretations habituelles, il ajoutait en force, la caricature, l’outrance, y compris des attaques sur sa personne, allait etre les methodes et la strategie utilisé par les medias, contre N Sarkozy, et la droite.

    Ce que les merdias ( tous) avait reussi a faire, jusqu’ici, c’etait empecher la droite d’etre une vraie droite, et qu’elle capitule des la moindre manifestation organisée, voulue, par les medias et soutenu par elle, par tous les moyens et l’aide de divers scenario inventé par les medias, toujours bien sur pour le peuple…

    Bien entendu les inventions les plus ignobles, par les medias alait aussi etre utilisées, et avec plus d’ampleur,
    par exemple faisant croire au peuple que N Sarkozy avait dit sur Villepin, qu’il allait le pendre au crochet de boucher, alors que quelques années plus tard, un journaliste, ( bien trop tard) ,a avouvé que cela venait de lui et NON de N Sarkozy…

    Bien entendu les medias ont feint de croire a cela, comme a toutes les inventions utilisé pour contrer la droite et surtout N Sarkozy.

    La methode de la mise en boucle forcené pour ressasser toutes les erreurs ou pseudo erreur de la droite,
    et les methodes par les mensonges, les inventions, les scenario monté par des medias allait servir contre le peuple de droite et toute la droite que les medias meprise au plus haut point, tant, a l’epoque ils etaient imbue d’eux, ( il le sont encore mais sont plus prudent.

    Cette comedie mediatique pour soi disant aider le peuple, continue toujours, mais moins, car elle a perdu du credit, et surtout la realité a rattrappe et remplace quelque peu l’idologie, ( seulement qu’en apparence car les gochistes ideologique sont toujours a pied d’oeuvre et travaille desormais d’avantage dans l’ombre ).

    De plus pendant toutes ces années, dans tous les postes sensible, de meme dans les jeu a la TV, la goche a su placer les leurs pour influencer aux maximum une population influencable, comme aucun parti politique ne l’a fait.

    Sous N Sarkozy, l’outrance de medias allait etre une methode des plus utilisée, pour exacerber les esprit et surtout mieux tromper le peuple et la droite elle meme.

    Car c’est surtout sous N Sarkozy que la droite et ete instrumentée par les medias par les affaires vrai au fausse afin de creer une suspicion entre gens de droite, cette strategie, qui fonctionne encore, poussé aux maximum, alliés a des interpretations et des mensonges des medias,
    allait etre le nouveau moyen, la nouvelle methode des medias, le tout allié habilement a l’outrance pour mieux fausser les debats, et allié a toute une orchestration des medais, methode deja eprouvé amplement sous J Chirac par les medias…

    Deja sous J Chirac, mais encore plus sous N Sarkozy, le moindre mot epié par les medias, afin de maintenir une pression sans faille contre les idées de droite, allait etre une strategie essentielle, sous le gouvernement de N Sarkozy.

    Outre les attaques mediatique sur les personnes, compme jamais auparavant,
    la pression, l’outrance, pour fausser les debats, afin de mieux servir les interets ideologique de la goche pâr des journalistes, le tout sur un format soi disant humaniste envers le peuple, comme sous J Chirac, etait la bonne methode de base des journaleux. j’ai bien precisé de base.

    Car cette base allait servir d’autres strategies, comme l’emploi de la transparence sur les personnes, afin de mieux les deposseder de leur moyens sur divers aspect, lez tout soumis a un feu roulant mediatique si necessaire…
    (A force d’attaque sur les personnes, precison, exclusivement de droite, l’emploi de cette methode de la transparence, permet desormais d’acculer d’avantage un politique exclusivement de droite et sur ces idées de droite, a une ideologie : la bien pensance),
    et la bien pensance, a reussit son entrée depuis hollande le petit « normal 1 er » ou minus 1 er, c’est comme vous voulez.

    Ces attaque a outrance sur N Sarkozy, et sur les personnes de droite, a permis par ces outrances, de mettre en doute, vis a vis du peuple, non seulement la politique de droite, mais aussi la personnalités et le bien fondé intellectuel de ces personnes,
    permettant ainsi,
    de mettre le doute au peuple de droite, de façon plus approfondie, tant sur les idées de droite mais surtout sur l’honneteté des personnes et le fondement de ces idées, pour contrer un N Sarkozy, realiste et parlant sans complexe de droite, nouveau et different des autres politique d’alors.

    Cette strategie, mediatique qui a consisté a scruter le moindre detail sur les erreurs de la droite et les perdsonnes, a permis, en partie, de replacer une ideologie gochiste loin de la realité.

    Grace a cette methode de suspicion, entretenu par les medias, sur le peuple, les medias ont pu, employer la transparence, et une ideologie de bien pensance de type gochiste pour contrer les « mauvais » politiques ( de droite seulement).

    Cette caricature de tranparence qui se developpe, a desormais pris l’ampleur d’une dictature, au nom de la transparence,
    et cette tranparence, desormais, peut etre utilisé contre tout le peuple.

    Les petits chiens de garde qui protege cette bien pensance ideologique de goche, que sont les journaleux de goche, n’hesite plus a des attaques, mensonges, caricature, montages, strategie deja beaucoup employé avec succes.

    Il suffit alors d’empecher le politque d’avoir un vrai droit de reponse, permettant de repondre a toute les attaques, pour faire passer un politique bien a une sorte de monstre.

    Une autre strategie employé par les merdias, est celle de rester suspicieux quand aux reponses de la droite attaquée, afin d’entrenir et de repandre le doute chez le peuple, strategie employé exclusivement contre le droite, ( vous pouvez le verifier)…

    Ainsi, toutes ces caricatures, methodes, strategie, employé par les merdias n’ont pour moi, pas beaucoup de secret, et revelent seulement que les methodes peuvent varier, s’accentuer, progresser, et s’adaptrer au fil du temps, comme jamais, contre la droite.

    • Desolé pour les fotes d’aurtaugrafes.

    • Les methodes de base des journaleux :

      Sous J Chirac, la methode de base des journaleux est de s’attaquer a la droite ( les mechants, methode employé sous J Chirac), pour le bien du peuple, etgrace a toute les methodes, dont je n’ai pas tout retranscrit plus bas, et aussi, grace a l’emploi de manifestation, soutenue,
      et voulue par les medias.

      Les medias, allait contrer la droite, par l’emploi de manifestation qui suffisait souvent a contrer une droite deboussolée par ces nouvelles methodes gochiste.

      Mais a force d’attaque, et de manifestation a outrance, les journaleux et les medias en general ont perdu du credit, beaucoup de credit.

      Aussi, afin de ne pas perdre l’influence sur le peuple,
      les medias ont inventé, la nouvelle strategie, ( ajoté a celle deja employée), essentiellement sous N Sarkozy,
      du medias scrutateur « forcené », encore pour le bien du peuple, ( eh oui il ont encore osé ), seule possibilitée pour les medias d’etre encore influente et de rester dans la course.

      La strategie consistant a scruter les moindres erreurs ( des gens de droite), a attaquer les personnes, et a manipuler le peuple par des passages en boucle tout au long du quinquenat de la droite, des moindre erreurs qui devenait des montagnes, puisque l’emploi de lo’oiutrnace, de la manifestation et autres methodes devenait insuffisant pour les medias.

      Mais cette methode ayant des limites, et grace a une experience riche en saloperie,
      les medias allait pouvoir,toujours au nom du bien du peuple,
      ajouter et employer la nouvelle methode :
      la transparence ( de type gochiste),
      methode utilisable apres les diverses attaques sur les personnes exclusivement de droite et en particulier sur N Sarkozy.

      Cette transparence toujours utilisée, pour ( soi disant) aider le peuple, allait devenir le moyen de scruter le moindre detail, sur toute personne de droite devenant encombrant pour la goche mediatique,

      Ajouter la tranparence avec la methode de l’outrance, si bien exploitée contre N Sarkozy,
      et on obtient ce qui se passe aujourd’hui,
      une sorte de dictature de la transparence, exclusivement contre la droite ( les mechants, methode qui a fait ses beaux jours sous J Chirac et sous N Sarkozy),
      pourvu que ces methodes servent uniquement les interets de la caste gochiste…

      Et pour augmenter les effet pervers de la transparence, une dictature de la bien pensance a ete ajoutée, pour enfermer les hommes et femmes de droite et le peuple, dans une logique etroite, (logique de type toujours gochiste),
      qui ne permet plus de juger les personnes pour ces actes,
      mais permet, et surtout contre la droite, de les juger simplement sur de simples accusations meme mensongers, ( voir les presidentielle avec F Fillon, et maintenant envers L Wauquiez ).

      De plus la methode de la bien pensance, toujours au nom de la transparence, ( de type orienté goche), permet de contrer aussi le peuple qui peut aller vers la droite, (les mechants)…

      Cette construction par les medias, qui s’est faites, au fil de l’experience des medias, pour les interets de la goche et de son ideologie, se retrouvent maintenant sous la forme « légalisée » : la « transparence » et la « bien pensance ».

      Ainsi au nom de la tranparence, tout ceux etant dans le camps du mal ( la droite et toujours au nom du peuple),
      se retrouve desormais demunis, sous toutes les formes possible d’attaques possible, meme sur des accusation infondées.

      Les institutions miné par la goche, entretemps, comme la justice, permettent a cette goche meme pourrie, de deployer l’arme supreme : mla tranparence, sous lequel la goche ne risque presque rien, ^parce personna grata, elle appartient au camps du bien,
      et ainsi est lavée de tout soupcons, in d facto, tandis que la droite se doit d’essuyer toutes les attaques, et d’y repondre comme un coupable,parce que appartenant au camps du mal, methode deja utilisée avec succes, surtout contre N Sarkozy.

      Comme nous pouvo,js le constater, nous sommes entré dans lere de la calomonie, de l’accusation a outrance, contre les idées de droite, pour le bien du peuple, ( qu’elle blague), mais plutot pour conforter la goche.

      La plupart des politicien de la fausse droite qui n’ont pas vu venir tout cet arsenal, sont resté dans la position du beni oui oui, pres a toute les concessions ( comme sous J Chirac), afin d’exister politiquement, comme cela se passait un peu, sous J Chirac.

      Ainsi apres avoir ete matraqué comme jamais un parti politique l’a été, la ( fausse) droite ayant perdu les faveur du peuple, n’hesite pas a utiliser les methode de beni oui oui, qui convenait uniquement avant le gouvernement de N Sarkozy.

      Et comme sous J Chirac, toute personne de la vrai droite qui se presente, est une cible pour l’arsenal mediatique, et toutes les strategie qu’elle emploiera, sera pour perdre la droite, la vraie, toujours au nom du bien du peuple.

  4. Suite des réactions d’étudiants du cours de Laurent Wauquiez (lues sur V.A.)

    Selon les étudiants, les propos diffusés par Quotidien souffrent d’une absence de contexte.
    Par exemple, lorsque Laurent Wauquiez dit qu’Angela Merkel n’a « aucun charisme », Laurent Wauquiez digressait sur l’incarnation du pouvoir.
    « On a commencé par Louis XIV et son portrait jusqu’à Obama et sa photo officielle. On a fait un détour par Angela Merkel et Laurent Wauquiez a voulu nous expliquer qu’Angela Merkel représente le pouvoir sans avoir le besoin de paraître sympa », assure Jean au grand journal de l’ouest.

    Même critique quand Quotidien pointe la vanité de Laurent Wauquiez lorsqu’il assure que Macron copie sur lui en se mettant en bras de chemise. « Lorsque Laurent Wauquiez sort cette phrase sur Macron en bras de chemise qui le copie, on ne s’en rend pas du tout compte dans l’enregistrement, mais c’est clairement dit sur le ton de la plaisanterie, car il est lui-même en bras de chemise à ce moment-là », explique quant à lui Paul, toujours à Ouest-France.

    « Quotidien ne fait pas du tout un travail objectif, ils cherchent uniquement à faire du buzz », s’énerve Jean.
    Et de poursuivre : « Les propos diffusés trahissent ce qui s’est dit pendant le cours, car on ne comprend pas dans quel contexte ils ont été prononcés. Presque tout le temps, ces phases sont en réalité des réponses à des questions que nous lui posons.  »

    Quand ces propos fuitent, Anatole, un troisième étudiant, dit cette fois-ci à France info avoir d’abord « ressenti de la colère, puis un sentiment de honte d’avoir rompu ce pacte de confiance entre [Laurent Wauquiez] et nous ».
    Pour prouver leur bonne foi, les jeunes hommes assurent n’être encartés dans aucun parti.
    Ils rapportent également que certains étudiants présents, plutôt de gauche, s’étonnaient de devoir défendre Laurent Wauquiez contre Quotidien.

    Alors, pourquoi ces « fake-news » ne sont elles pas combattues et pourquoi les réactions de ces étudiants sont elles transcrites dans les médias (cautionnés par le Déconex) au compte goutte?

    Pourquoi Sire Jupiter n’a t_il pas fait entendre sa voix pour déplorer ces fake-news du magazine « Quotidien » (reprises par toute la presse aux ordres)et demander que l’on fasse des excuses à M Wauquier et pour proposer une amende conséquence pour ce reportage portant atteinte à la crédibilité d’un enseignant?

    Parce que M Je-sais -tout-et-je-marche-sur -l’eau a peur?
    Ou parce qu’en France, il y a des gens plus égaux que d’autres, suivant le sens de leur marche?

    Ou alors parce qu’il est trop occupé à faire passer leur « oral de maturité » (je me moque du tartuffe Blanquer et son projet de refonte du BAC)à ses minsitres?

  5. Ma chere Suzanne,
    les medias sont completement soumis a une distature de goche, si vous observez bien les redacteurs en chef politque sur chaque chaine,
    vous noterez leur style politique, tres a goche, voire extremiste, emprunt d’intepretation digne des soviet quelques fois…

    Ces cretins finis de goche, sont completement lobotomisés, souvent digne de la pravda made in « france », ils imposent dans tous les debats politques, une orientation deviante, de type souvent ultra gochiste, ou les interpretations meme les plus malhonnete sont tres courramment employés.

    Les journaleux quotidien, ne sont pas les pires, ( bien que parfois des exeptions comme pour la e lucet et d’autre).

    La plupart des journaleux ont aussi ces moutons, ces collabo, ces laches, ( c’est normal chez les journalistes de goche, ce sont d’exellente qualités pour eux), de meme qu’il ont aussi de vrai imbeciles et de veritable menteur professionel sur la politique.

    Nantis de cette force mediatique, representant le camps du bien,
    la goche s’appuie sur les joujrnaleux, qui ne sont que des idealiste abeti, lobotomisé, et pres a tout pour repousser la realité, et soumettre le peuple a la bien pensance, et a la transparence…

    On ne peut attendre de ces medias, souvent plus proche du dechet humain, quand aux vertues, la moindre qualité morale normale que l’on trouvent chez les gens ordinaire.

    Tres rare sont les journalistes echappant a ce sentiment que nous avons d’eux, du moins pour moi.

    Pour moi, un journaliste de base normal, surtout aujourd’hui, c’est un roquet, manipulant l’idealisme pour faire valoir le droit discredité de la goche, a travers macron.

    J’ai moins d’estime, et de tres tres loin, pour ces medias gochiste, que pour le metier le plus vieux du monde.

    Seul de tres rare journaliste echappent a cette vue personnelle.

  6. C’est tout le mal qu’on peut souhaiter à Laurent Wauquiez:connaître la même réussite que Trump,puisque la meute des roquets lâchés à ses basques le compare au président américain.
    Voilà pourquoi il faut à tout prix que Wauquiez poursuive sur cette voie et lâche les chevaux:Vamos!
    Mais aura-t-il suffisamment d’estomac?
    Quant à messieurs Juppé,Raffarin et Bertrand,encore un petit effort: Dehors!

  7. Et depuis ce discours, on ne parle plus que de ça: plus aucun problème en France, plus de retraités qui vont finir à la rue, plus de chômeurs ou de boites qui ferment,plus de gardiens de prisons agressés, plus de personnel hospitalier au bord de l’asphyxie, plus de meurtres d’enfants ou de détournement de fonds.
    Enfin un monde de béatitude où il fait bon vivre.
    Désolés bon peuple de France, la seule information à vous rapporter: un politique en bras de chemise….

    • Vous vous trompez Papsy, avant, il y avait l’affaire de l’heritage de Jhonny Haliday, qui devait preoccuper la France, tandis qu’on profitait de ne pas parler des problemes en France….

      C’est toujours la meme methode mais seulement le sujet qu change.
      Attention, une strategie peut rebondir sur une autre, come je l’ai vu souvent depuis les années 90.

      Comme quoi les medias sont bien digne de confiance, pour la goche seulement…

      • Mon Dieu, Johnny est mort….et je ne l’ai pas su!!!!

        • Il faut monter une petition pour que les medias reprenne l’affaire sur Jhonny,

          ainsi ils continueront de ne pas parler des vrais problemes divers en France, c’est tout bon pour eux et donc pour l’ideologie gochiste journalistique. 🙂

  8. La derive mediatique, avec la complaisance de la goche politique porte ces fruits depuis longtemps.

    Cette derive mediatique alliés a de monstrueux mensonges, et des stratefgie dignes de la mafia, demontre sans arrets, la dictature qui s’impose a travers l’ideologie gochiste employée : transparence et bien pensance, qui pesent de tout leur poids, sous le couvert du bien pour le peuple, evidement.

    Cette derive depus tres longtemps, permet aujourd’hui, pour le simple journaliste de base, gochiste, de transmettre des fausses informations au vu et au su de tout le monde…

    Cela grace a la complicité de toute la clique mediatique, qui orchestre en relayant en coeur tous les mensonges pouvant aider l’ideologie de goche.

    Cette complicité dont beneficie les medias officiel,permet toutes les deguelasseries qu’utilisent les merdias.

    Medias un jour, merdias demain…

  9. Pour les jeunes.

    La plupart des faux politiciens de droite actuel, sont ceux qui comme sous J Chirac, devenait des beni oui oui, pour complaire a la presse et par contre coup, si cela plaisait a la presse de goche, convenait au peuple, si le sceau des idées de « droite » convenait aux medias gochiste.

    Si la droite ne le faisait pas, il etait sous le feu roulant des medias,
    de meme l’existence de la droite fut conditionnée, deja, par cette influence de la presse tres puissante de goche, ayant tout pouvoir,
    et pour parvenir au moindre mal, vis a vis du peuple, la droite avait commencé a composer avec les medias…

    Souvenons nous du quinquenat de J Chirac, le mot d’ordre etait : le gouvernement travaille…

    C’est dire la pression mediatique qui pesait a cette epoque sur les moindre decisions politique de la droite…

    Le chemin politique de la droite a continué a etre plus etroit, d’ou,
    si l’on sortait d’une ligne de conduite,
    tous les medias tombait comme un feu roulant sur la droite… au nom du peuple, et toujours avec le support de l’ideologie gochiste.

    La droite s’est complexée, a tel point, qu’a cause de la pression mediatique, que le simple fait d’affirmer : etre de droite,
    vous rendait coupable devant la terre entiere, de tous les maux possible,
    cela, grace aux medias, qui y ajoutait, comme d’habitude, une (fausse) valeur de goche pour que le peuple « ne se perde pas », et surtout afin d’enterrer la droite grace a l’ideologie gochiste…

    Cette pression est encore ressenti ( pour moi) par la fausse droite, qui sont les beni oui oui des medias, et de la goche,
    beni oui oui, qui servait autrefois a temperer le discours de droite afin qu’elle continue d’exister a travers les medias, et ses electeurs.

    Malheureusement, ce type de beni oui oui a droite, centrisées pour les besoins d’une autre strategie, a completement perdu les pedales, et les valeurs de la vraies droite oubliés, sont presque nmeprisées,
    de plus,
    c’est ajouté, a ces problemes, des hommes politique de « droite » dont la colonne vertebrale sur les idées de droite est des plus douteuses, voire complice de la goche…

    Le pouvoir mediatique fut tel, autrefois, qu’etre de droite etait le saut de l’infamie, avant N Sarkozy, J Chirac a dû « composer » avec ce type de « medias », il n’avait pas d’autre moyen, sinon la droite perdait ses electeurs.

    Ce chantage mediatique usé jusqu’a la corde et plus encore, continue de faire son oeuvre,
    ou l’on voit les politique de droite composer bien souvent encore avec la presse, ce sont les beni oui oui, les collabos, qui composent toutes les familles politiques, (surtout de goche), qui n’ont jamais brillés dans leur pseudo valeurs, (comme les medias), sinon a grand coup de mensonges et de montages historique.

    Les beni oui oui, forme une partie de la droite actuelle, autrefois utile, pour contrer le message trop « droite », ces beni oui oui, centrisé, et trop centrisé a tel point que la goche les influence demesurement parfois, represente un danger pour une droite qui doit continuer son chemin et retrouver les valeurs qu’avait le RPR.

  10. La goche a perdue la bataille des idées, les idées se droitise un peu, du moins deviennent plus realiste, face aux evenements qui contredisent cette goche arrogante et ultra meprisante…

    Cependant, la presse toute puissante de goche, etabli encore toujours le certificat de bonne conduite a tous les politicien de « droite » et de la vraie droite.

    Cette puissante hegemonie que sont les medias de goche, qui permettait a un parti de goche completement battue, a divers reprise, de revenir aussi forte seulement deux ans apres,
    grace a une orientation et une interpretation toujours gochiste dans les debats, et a une negation de certaines realité, n’a pas reussi le meme coup pour remonter les socialos actuellement, mais, conserve neamoins toute sa puissance pour modifier les politiques…

    La crapulerie, l’essence meme de cette goche actuelle (loin des J Jaures et autres du meme gabarit), et des medias, semble etre inscrit au plus profond de ses genes, permettent, de bouculer les politiques de droite comme jamais.

    Praticant « l’ordure mediatique » comme une religion, pour certains journalistes, ces medias ont contribués a « l’assassinat » de plusieurs politique de droite, pour toujours contribuer a l’ideologie de goche, et de destruction de la droite,
    cependant, un nouveau venu, macron, pourrait modifier un tant soi peu cette goche si puissante dans les medias.

    Vers quel type de medias allons nous, il est certain que la democratie sur laquelle ces medias ont presque toujours craché, n’annonce pas grand chose de bon pour l’avenir, sinon rien de bien nouveau.

    Quand je pense « crapule », je pense a la goche et surtout aux medias qui ont tres largement contribué a la perte de la France, et a ce qu’elle est devenue aujourd’hui, une nation perdante, qui sera annihilée sous peu.

    Des medias il y a rien a attendre, sauf si cela fait le jeu de la goche, elle peut apparaitre quelques fois democratique, mais qu’a la condition que cela serve les interets de la goche… En un mot compme en cent, il a rien a attendre des medias en general.

  11. Bonjour
    Laurent Wauquiez assume tout sauf sa petite attaque contre Nicolas Sarkozy, et s’est excusé auprès de lui.

    Oui je suis heureuse de constater qu’il y a enfin quelqu’un de droite, et de droite dure qui assume et qui veut continuer sur cette voie et qui a une volonté de fer.

    Mais les journaleux ont assassiné Sarkozy et surtout le pauvre Fillon, et je peux vous prédire qu’ils arriveront à leur fin et qu’il trucideront aussi Laurent Wauquiez.
    Il faut l’aider et faire face avec lui.

    Ça fait des années que je dis que ceux qui dirigent le pays ce sont les syndicalistes riches à millions avec leur patrimoine et leur CE richissime et les journaleux hargneux et venimeux.

    Vous savez, ce venin qu’ils inoculent, l’air de rien, jour après jour et au bout du compte ça étouffe totalement la personne…..donc les Français……..

  12. J’ai beaucoup apprecié le numero sur bmf tv des journalistes, au sujet de L Wauquiez,
    consistant a paraître digne de confiance par une attitude pro, sereine, sans passion, et dans le calme, qui les ferait passer pour de vrai democrate, eux qui sont tous sauf démocrates.

    Dans le droit de reponse de L Wauquiez, tout a ete reduit a minimum, a savoir que par dessus les reponses de L Wauquiez, les journalistes gochistes commentaient a leur façon ses attitudes, et ses reponses.

    Ne laissant pas aux telespectateur la possibilitées de voir toutes l’interwiew, afin que celui ci ne se fasse pas une idée personnelle sur L Wauquiez.

    Ces soi disant infos qui couvre completement, et axphixie le droit de reponse de L Wauquiez est aussi la methode utilisée pour donner l’impression de donner beaucoup d’info aux spectateurs, mais c’est pour eux, bien au contraire, le moyen de restreindre la vrai info, et de priver le telespectateur
    de la reaction de visu sur L Wauquiez.

    Ces coup bas, consistant enh fait a reduire en fait la vrai infos, a ete maintes fois utilisés, contre leurs adversaire, c’est a dire toute la droite.

  13. Le trombinoscope de ces journalistes me laisse sur ma faim, à part qqs uns je ne connais pas leur noms !

  14. Le nouveau matériel comprenait le témoignage sous serment le 18 décembre 1992 de David Andelman, le biographe du chef du renseignement français Alexandre de Marenches, décrivant comment Marenches avait confié avoir aidé à arranger les contacts entre les Républicains et les Iraniens. Andelman, un ancien correspondant du New York Times et de CBS News, déclara que pendant qu’il travaillait à l’autobiographie de Marenches, le maître espion ultraconservateur avait admis avoir organisé des rencontres entre les Républicains et les Iraniens à propos du problème des otages à l’été et à l’automne 1980, une réunion s’étant finalement tenue à Paris en octobre.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *