« Une écurie de pur-sang à la robe frémissante »

Publié par le 19 Fév, 2020 dans Blog | 4 commentaires

« Une écurie de pur-sang à la robe frémissante »

Non, vous n’y êtes pas du tout !


Il ne s’agit pas d’un sultan des émirats s’extasiant devant son exceptionnelle collection de chevaux de course !

Ce n’est pas non plus l’enthousiasme d’un acheteur assistant à Deauville à la présentation des yearling.

Non, on vous parle seulement de l’exceptionnel
vivier de talents de la République en marche !

Et celui qui vous parle avec autant de passion n’est autre que l’inénarrable président du groupe parlementaire de la République en marche. J’ai nommé Gilles Le Gendre !

Pour être complet, c’est en septembre dernier que Gilles Le Gendre s’était ému auprès du Figaro de la qualité de ces Marcheurs, en déclarant :

C’est un repère de talents formidables, une écurie de pur-sang à la robe frémissante.

Mais Le Gendre (peu) idéal avait déjà défrayé la chronique en glorifiant l’extrême hauteur atteinte par la politique du gouvernement :

« Nous avons probablement été trop intelligent, trop subtil,
trop technique dans les mesures de pouvoir d’achat …
 »

Comprenez : les Français sont trop bornés pour nous comprendre !

Mais à la République en marche, on trouve d’autres cas aussi étonnants !

Sans parler de ses goûts très personnels en matière de garde-robe, Sibeth Ndiaye est également dithyrambique quand il s’agit de la compétence des marcheurs :

On a des parlementaires qui sont d’excellents techniciens, de très grands politiques, et qui peuvent parfaitement accéder au gouvernement.

Mais vous aurez noté qu’à chaque fois qu’on a eu des départs qui n’étaient pas prévus – je pense à celui de Jean-Paul Delevoye notamment -, ils ont été remplacés non pas par des personnes qui étaient choisies au hasard, mais qui étaient directement impliquées dans les dossiers qu’ils avaient à gérer.

Cet article ne serait pas complet sans une référence au « kéké » de service, le roi de la gaffe, l’empereur de la bourde. J’ai nommé Castaner !

Cette fois-ci, au micro de France Inter, il s’est permis d’attaquer la vie privée d’Olivier Faure, premier secrétaire du PS :

Moi j’invite la classe politique à beaucoup de modestie. J’ai été surpris d’entendre Olivier Faure ici à votre micro. Je connais bien Olivier Faure à titre personnel, depuis longtemps, je l’ai accompagné dans ses divorces, dans ses séparations. Et c’est vrai que j’ai entendu en étant assez étonné ses leçons de morale

On reste époustouflé devant tant de qualités regroupées derrière Emmanuel Macron.

Les Français sont vraiment des ingrats quand on voit l’impopularité d’un homme réputé supérieurement intelligent et qui fédère tant de talents.

Merci de tweeter cet article :





4 Réponses à “« Une écurie de pur-sang à la robe frémissante »”

  1. Le coronavirus est moins dangereux que l’hypertrophie du melon.

  2. En même temps la LREM appelle au respect de la vie privée ! Gouverner en macronie, c’est le double langage ou l’hypocrisie à tous les étages, ad nauseam. Nous sommes plongés de force dans les bas-fonds d’un pouvoir aux abois, d’un pouvoir discrédité et faible, d’un pouvoir qui organise notre insécurité et s’en prend violemment à ses nombreux opposants. Le pouvoir macronien ne recule devant rien pas même le sordide : c’est pitoyable. Il est temps d’en finir avec cette sinistre et honteuse mascarade : soit un référendum, soit des élections anticipées.Il y va désormais de la cohésion de notre pays.

  3. maria-miguel Bechet dit:

    Déclaration totalement ridicule !

  4. Avec autant d’incompétence, de fourberies, de paroles creuses, cyniques mais destinées à humilier, provoquer et blesser, cet immonde personnage de l’ancien monde est protégé par »Manu ».

    Ce personnage tient « Jupiter » sur un fait et/ou une info classifiés « confidentiel personnel », ou alors, « c’est le duo « Macron/Philippe » qui est incompétent et il est temps que la mascarade prenne fin.

    J’invite les opposants à unir leurs forces pour faire barrage aux fossoyeurs de la France.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Macron : un vrai roman photo … | A droite fièrement ! - […] démentir le « repère de talents formidables » de la Macronie que nous décrivait récemment Gilles Le Gendre […]

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *