Vivre ensemble, oui, mais pas avec tout le monde !

Publié par le 31 Déc, 2020 dans Blog | 4 commentaires

Vivre ensemble, oui, mais pas avec tout le monde !

La gauche a « bouffé du curé » pendant des décennies.

Et depuis que le clergé n’a plus ni autorité ni même d’influence sur les citoyens, les anticléricaux sont en manque d’adversaires.

Il ne reste que quelques associations archaïques comme la Fédération des Libres Penseurs pour trainer en justice les maires qui osent installer des crèches dans leur mairie.

Mais un nouveau clergé a remplacé l’ancien !

Les progressistes sont les nouveaux curés ! La soutane juste remplacée par les oripeaux de la bien-pensance. Comme eux, ils prêchent le bien, diabolisent la droite et enseignent le politiquement correct !

Ils vont même parfois jusqu’à excommunier les mal pensants ! C’est alors la peine de mort sociale grâce au bras armé des réseaux sociaux !

Des curés de la bien-pensance, il n’en manque pas !

Le précepte « Aimez-vous les uns les autres » est 
remplacé par l’injonction du « Vivre ensemble ».

La République, depuis des décennies, a assuré l’assimilation de vagues successives d’immigration venues d’Italie, d’Espagne, de Pologne et d’ailleurs.

Mais pour les progressistes d’aujourd’hui, le mot assimilation est un gros mot au nom du droit à la différence. Ils acceptent tout juste le terme d’intégration mais au fond d’eux-mêmes, leur modèle est le multiculturalisme. Pour eux, quand l’immigré arrive chez nous, on ne lui impose rien. On le laisse s’intégrer dans sa communauté dans laquelle il va pouvoir vivre, s’habiller, prier, traiter sa femme « comme au bled »… Les allocs en plus !

A défaut d’assimilation, la gauche pourrait être d’accord avec l’intégration, mais à la condition que ce soit les Français de souche qui s’adaptent aux moeurs des arrivants.

Martin Hirsch résume parfaitement cette position de la gauche :

Au final on aboutit au multiculturalisme, juxtaposition – partition comme l’avait avoué François Hollande, dans un de ses rares moments de lucidité – de communautés qui ne cohabitent plus, mais se tolèrent. Mais au bout du tunnel, se profile l’affrontement entre les communautés.

Le « Vivre ensemble » oui, mais pas avec tout le monde !

Mais si les progressistes prônent le « Vivre ensemble », c’est uniquement au profit des minorités.

Vis à vis de leurs adversaires politiques, les progressistes n’appliquent pas le « Vivre ensemble ». Le Français moyen et pire le Français moyen de droite n’ont pas les mêmes droits que l’immigré ou l’homosexuel !

– La gauche ne veut pas vivre ensemble avec l’extrême droite. Elle la diabolise. Et quand l’une de ses représentante déjeune avec un conseiller de l’Elysée, La République en marche s’étrangle !

– La gauche ne veut pas vivre ensemble avec la presse de droite. Elle ne voit aucun inconvénient à ce que tous les Français financent un service public de l’audiovisuel entièrement dédié à ses idées mais n’admet pas qu’une chaine de télévision privée donne la parole à la droite !

– La gauche ne vaut pas vivre ensemble Eric Zemmour qui défend la France et sa culture, mais tolère les Obono, les Rokhaya Diallo qui veulent détruire la société française.

Mais à l’échelle de l’Europe, c’est la même chose !

L’Europe de Bruxelles est largement progressiste. A ce titre, elle ne veut pas vivre ensemble avec les pays qui le sont moins ou ne le sont pas du tout !

La Hongrie, la Pologne, ces « honteuses » républiques illibérales, sont mis au ban de l’Europe car elles refusent de se soumettre au diktat du progressisme béat et de l’immigrationnisme sans limite.

En bref …

En bref, les progressistes veulent bien vivre ensemble
mais … entre eux ! Entre gens et pays de bonne compagnie !

Merci de tweeter cet article :





4 Réponses à “Vivre ensemble, oui, mais pas avec tout le monde !”

  1. Richard Mauden dit:

    Pas de Noël pour Macron qui veut la fin de la France chrétienne
    Avec Macron, lui-même, c’est un accident de la Vème république. Et c’est la fin d’une certaine idée de la France du Général de Gaulle. Avec Macron, la France chrétienne est placée devant son ennemi !
    La Vème république aura peut-être été dans l’histoire un accident, une brève parenthèse, qui, sous nos yeux, se referme. La Vème république a concrétisé pendant un temps cette idée de la France et cette vision du Général de Gaulle. En son sens concret sur la vie des gens, la Vème république prônait une forme de société qui parvenait à concilier l’efficacité de l’État avec sa légitimité, son autorité avec la liberté des individus.
    Elle aura duré le temps du pouvoir du Général de Gaulle, un peu plus de 10 ans. Dès son début, les forces coalisées de la peste socialiste avec la dictature communiste ont voulu l’abolir. Elle n’aura, au bout du compte, été aboutie que pour le temps infime d’une France en reconstruction. La Vème république a été par vocation occupée à l’amélioration patiente et réaliste de la vie des gens et à l’amélioration de la vie en société.
    Dans le temps, la Vème république occupe ainsi une place des plus réduites, puisque sa durée de vie d’environ 10 ans ne se rapporte qu’aux seuls mandats du Général de Gaulle. Par la suite, cette idée de la France nationale du Général de Gaulle est devenue de plus en plus fragmentée, niée, et très contestée.
    Sans doute la Vème république aurait-elle pu durer, si elle n’avait été combattue par la peste socialiste avec la dictature communiste qui voulaient imposer le Goulag internationaliste mondialiste comme le seul type d’organisation politique au monde, ce que Macron est en train de faire avec son totalitarisme sanitaire.
    La Vème république n’a pas été foncièrement constituée pour se défendre contre ses ennemis qui, de l’intérieur, veulent sa perte avec Macron. C’est que le plus récent et le plus redoutable de ses ennemis a été élu en 2017, avec Macron gay-friendly comme modèle achevé du totalitarisme mondialiste LGBT, la négation absolue de la France chrétienne. Le totalitarisme mondialiste LGBT, du type de l’Open Society de Soros, est à dessein tournée vers l’extérieur avec l’immigration incontrôlée qui en constitue l’échec social absolu.
    Macron gay-friendly, islamo-gauchiste et écolo-opportuniste libertaire, est incapable d’engendrer une société viable. La peste socialiste des bureaucrates-dictateurs qui dirigent le système prédateur socialiste ne trouve donc à employer ses capacités que dans l’extinction et la ruine de la France chrétienne. La peste socialiste est plus constante dans l’islamisation de la France que la France chrétienne ne l’est à se défendre.
    La France chrétienne incline à méconnaître, voire à nier les menaces dont elle est l’objet, tant elle répugne à prendre les mesures propres à y répliquer. Elle ne se réveille que lorsque le danger des islamistes devient mortel, imminent, évident, avec les attentats criminels et les décapitations en pleine rue. Mais alors, la motivation lui manque pour qu’elle puisse le conjurer, ou le prix à payer pour survivre lui devient trop pesant.
    À l’ennemi extérieur, jadis communiste, aujourd’hui islamiste, dont toute l’énergie et toute la puissance sont tournées vers la destruction de l’Occident chrétien, s’ajoute pour la France chrétienne, l’ennemi intérieur, Macron gay-friendly, dont la place est inscrite dans les lois mêmes de la Vème république. C’est pourquoi le totalitarisme sanitaire veut liquider toute opposition intérieure et pulvériser tout début d’action de la réaction.
    Macron gay-friendly agit grâce à la dictature sanitaire par des moyens simples et infaillibles, puisque tous antidémocratiques, avec la recherche active du pouvoir absolu, du monopole de la force de sa police.
    Macron, l’ennemi intérieur de la France chrétienne, joue une partie facile, car il exploite le droit des minorités des islamistes et des indigénistes contre la France chrétienne elle-même. Macron dissimule, sous l’encouragement de l’opposition des minorités des islamistes et des indigénistes, le dessein de détruire la France chrétienne. C’est pourquoi la France chrétienne, elle, ne peut se défendre que très faiblement.
    La France chrétienne est ainsi offerte à ceux qui veulent l’abolir. Et Macron gay-friendly, socialiste mondialiste LGBT, a la possibilité unique de s’y préparer dans la légalité, conformément au droit de la Vème république révisé par tous les règlements de la communauté européenne anti-nationale et mondialiste.
    C’est pourquoi Macron est à même de recevoir à cet effet l’appui évident de l’UE, l’ennemi extérieur, sans que cela passe pour une violation du pacte social européen. La transition est facile avec l’immigration à marche forcée contre la France chrétienne, ses coutumes et ses traditions religieuses, face à Macron et l’UE, les adversaires de la France chrétienne qui violent l’esprit des institutions mêmes de la Vème république.
    Le totalitarisme sanitaire agit de façon à justifier l’écrasement de toute opposition démocratique, alors que la France chrétienne a peur d’être accusée de trahir ses propres principes de tolérance et de soumission. On aboutit à cette situation absurde que nous vivons tous les jours, dans cette société de la civilisation de l’Occident chrétien. C’est une situation où les islamistes et les indigénistes qui veulent détruire la France chrétienne luttent pour des revendications minoritaires rendues légitimes, quand ceux qui veulent défendre la civilisation de la France chrétienne sont présentés comme des sales blancs colonialistes et réactionnaires.
    L’identification des adversaires de la France chrétienne aux activistes des complots progressistes de la peste socialiste, qui se croient légitimes et, qui plus est, qui se prennent pour des forces anti-colonialistes, doit préparer l’action des hommes qui veulent préserver les institutions de la France chrétienne contre ceux, comme Macron, l’ennemi de l’intérieur, qui veulent déconsidérer la France chrétienne et l’anéantir. À cette coalition des forces hostiles et des logiques gauchistes révolutionnaires s’ajoutent toutes sortes d’accusations et d’intimidations culpabilisantes de la France chrétienne comme aucun système démocratique n’en a subi.
    Comme soutien des associations indigénistes contre la France chrétienne, l’industrie du mensonge tourne à plein dans les médias collabos et sur toutes les télés vulgaires en continu, LCI et BFM-Macron.
    L’avènement de Macron au pouvoir en 2017 est une émanation de la peste socialiste et des francs-maçons GOF-LGBT, ce qui pose, pour tous les Français, dans toute son acuité, le problème des méfaits de la peste socialiste persistante. La France restera chrétienne si elle se débarrasse enfin de la peste socialiste au pouvoir, ou elle sombrera dans la décadence et la soviétisation si elle reste sous l’emprise des Soros-Macron.
    Il existe une industrie racialiste décoloniale de la faute inventée par Macron et les indigénistes contre la France chrétienne, dont le but consiste à accréditer le postulat médiatique, aujourd’hui admis, qu’à tout ce qui se produit de mal dans le pays correspond un coupable, à savoir la civilisation de l’Occident chrétien.
    La coupable est forcément et uniquement la France chrétienne, et donc l’Occident chrétien, dans le monde racialiste des minorités indigénistes agissantes. Macron gay-friendly soutient tous les milliardaires, les gros actionnaires mondialistes de cette industrie du mensonge et de la faute, pour soumettre les Français.
    Ce sont d’abord les milliardaires du Big Pharma qui oppriment impunément tous les gens âgés et les malheureux avec leurs faux vaccins imposés dans les Ehpad en tirant parti d’un sous-développement de l’information honnête sur les faux vaccins ARNm incapables de prévenir et de guérir le Coronavirus !
    Jasmin Guénette, contrepoints.org : James M. Buchanan : La politique n’est pas menée par des êtres vertueux ! Mais par des êtres ayant des intérêts et répondant aux incitations de leur milieu dont les décisions peuvent mener au désordre social ou aux crises en voulant se servir de l’État à des fins personnelles.
    Buchanan va plus loin qu’une simple critique de l’action gouvernementale. Il a vu comment certains problèmes sociétaux sont causés par l’action gouvernementale. Dans son opus, The Calculus of Consent, Buchanan souligne les méfaits des politiques qui favorisent un groupe aux dépens des autres. Les groupes d’intérêts (comme les lobbies du Big Pharma) peuvent faire des gains importants en influençant le pouvoir en place (comme Gilead) afin qu’il adopte des lois qui les favorisent (le remdesivir contre l’hydroxychloroquine).
    Ce qu’il faut comprendre, c’est que le coût des mesures que les groupes de pression favorisent est payé par les contribuables. Par conséquent, le coût par personne paraît faible et dispersé dans la population alors que les bénéfices pour les groupes favorisés (du Big Pharma) sont élevés et concentrés. Pour la mafia des labos, les bénéfices de ce système arrangent plusieurs millions d’euros de rentes et de privilèges.
    Au final, la politique est menée, non pas par un être vertueux, mais par Macron partisan LGBT !
    La politique de Macron partisan LGBT repose sur la manipulation de l’opinion et la désinformation.
    Quand les réseaux sociaux ont été accusés de tous les défauts, de manipulation de l’émotion et de complotisme par Macron, les spécialistes de la communication de Macron ont été mis en cause à juste titre.
    Voilà la meilleure façon de fuir toute objectivité en étant prisonnier de la communication de Macron !
    Donald Trump dispose de plus de 88 millions de followers sur Tweeter, Macron de 6,5 millions.
    La dérive complotiste de Macron se nourrit de la naïveté des gens : croire qu’une information brève obtenue de la communication de Macron peut être objective. La manipulation professionnelle de l’opinion par la communication de Macron doit être reprise sur toutes les télés avec pour objectif d’égarer les naïfs. C’est pourquoi les opposants à la vaccination contre la communication mensongère de Macron sont de plus en plus nombreux en France. L’opposition aux vaccins se propage contre la manipulation de l’opinion par Macron.
    Si les opposants à la vaccination savent qu’historiquement les vrais vaccins ont constitué un progrès majeur, permettant d’éradiquer certaines maladies comme la variole, ils ne font pas confiance à tous les faux vaccins ARNm mal évalués au profit des spéculateurs du Big Pharma, comme le milliardaire Bill Gates.
    Malgré la propagande médiatique pro-vaccins à tout va, la probabilité d’être protégé par le vaccin (Pfizer ou Moderna de Bill Gates) est incomplète et incertaine, environ à 80 %, et sûrement très provisoire.
    Et en même temps, la probabilité d’être victime des complications mortelles du Coronavirus a été évaluée à environ 0,05 %. Face à de tels chiffres, la raison impose de ne pas se faire vacciner. Mais la raison n’est pour rien dans la communication mensongère de Macron. C’est pourquoi les anti-vaccins ne font pas confiance aux scientifiques corrompus par la mafia des labos. L’argumentation des anti-vaccins est basée sur une méfiance prudente et rationnelle, s’opposant à une victimisation par la mafia complotiste des labos.
    La communication pro-vaccins organisée par les professionnels de Macron peut être malhonnête. Les évolutions de l’opinion publique se basent sur des sondages pour faire la communication politique de Macron.
    Pour Macron, il s’agit de jouer une comédie médiatique à la télé destinée au public, avec des phrases simples et creuses, dépourvues de tout contenu, mais avec des anecdotes à la con et les bons conseils de la moraline solidaire pour vacciner les pauvres, les ignorants, les vieux et les gueux, selon les règles de la macronnerie vulgaire. L’industrie du mensonge de la mafia des labos est un élément de la stratégie LREM de communication aux mains des professionnels de Macron dignes du show business. Sauf quelques réserves, les citoyens des démocraties sont plutôt mal armés pour percer à jour l’énormité de ce spectacle scandaleux.
    La majorité des Français regardent cette politique-spectacle comme la personnalisation scandaleuse du pouvoir politique de la Vème république par Macron gay-friendly qui a atteint un niveau très préoccupant. Le mensonge politique des vaccins de la mafia des labos est construit pour subvertir l’opinion grâce à Macron !
    De quoi reconfiner les pauvres chez eux, en transformant la France en prison tyrannique par la police politique de Macron totalitaire. Dans ce domaine aussi, celui des rapports du pouvoir avec la mafia des labos, on assiste à une convergence de vues entre les ennemis mondialistes de la Vème république, sans utilité pour les Français ni même pour faire avancer la santé des pauvres, et pourtant d’une grande efficacité pour ruiner la confiance des Français dans la légitimité de Macron totalitaire à agir contre leur propre droit à l’existence.
    Le progressisme de la peste socialiste et des francs-maçons GOF-LGBT contre tous les Français jouit du soutien idéologique de l’UE et de certains pays occidentaux, au nom du nouveau monde des LGBT, qui constitue une perversion totalitaire et une infamie digne de I’Union soviétique ou de la Chine de Mao.
    La complicité d’une gauche LREM contre les Français avec les communiquants de la mafia des labos qui les asservissent, les abrutissent et les exterminent n’est qu’un ajustement scandaleux d’une intention partisane de Macron contre le peuple. Avec Macron, l’ensemble des forces politiques, idéologiques et morales de la peste socialiste qui veulent l’extinction de la France chrétienne sont aujourd’hui supérieures à l’ensemble des forces politiques, idéologiques et morales qui concourent à maintenir la France chrétienne en vie.
    C’est pourquoi les bienfaits de la France chrétienne ne sont pas portés à son actif, alors qu’elle doit payer les échecs, les carences et toutes les fautes politiques, idéologiques et morales de la peste socialiste. L’objectif de Macron est de détruire la France chrétienne par cette implacable machine mondialiste de Soros propre à éliminer toutes les démocraties occidentales pour rendre invivable le monde où nous vivons. Il est temps, avec le terrorisme sanitaire de Macron, d’en comprendre le fonctionnement avant de pouvoir l’arrêter.
    La civilisation de la France chrétienne est dans l’histoire celle qui se donne tort face à la puissance de la peste socialiste qui veut la détruire. Plus que l’acharnement des mondialistes à effacer la démocratie de la planète, plus que les succès qu’il remporte en poursuivant sa tâche de destruction de la France chrétienne, la marque de Macron aura été l’humiliation de la France en Algérie en 2017. Avec la colonisation de la France chrétienne et de l’UE par des hordes de migrants venus d’Afrique, les mondialistes ont mis en scène la fin de la civilisation démocratique de la France chrétienne qui accepte de disparaître pour légitimer la victoire de son plus mortel ennemi, l’islamisme conquérant. Que l’islamisme veuille détruire la France chrétienne est naturel, car les deux sont incompatibles car la survie de l’islamisme dépend de l’extinction de la France chrétienne.
    Que l’islamisme avec le soutien de Macron ait été plus habile et plus efficace dans son offensive que la France chrétienne dans sa résistance, cela n’est qu’un exemple de plus de cette trahison de l’intérieur au profit d’une puissance étrangère sachant se montrer meilleure manœuvrière que la France chrétienne.
    Avec la trahison de Macron, il est naturel que la civilisation de la France chrétienne soit frappée dans son for intérieur pour croire que sa défaite est justifiée, en prodiguant à ses adversaires nombre de raisons pour accuser toute réaction de défense de sa part comme étant immorale et réactionnaire, et même comme dangereuse. C’est une réalité historique que des civilisations perdent confiance en elles-mêmes et cessent de se croire capables de survivre ! Avec la trahison de Macron, la France chrétienne ploie sous le fardeau d’une crise du Coronavirus organisée par Macron, et par les corrompus de Gilead, impossible à résoudre tant que Véran aura prolongé l’interdiction de l’hydroxychloroquine pour faire vendre les vaccins de la mafia des labos.
    Avec la trahison de Macron, la France chrétienne est sous la double menace d’un ennemi intérieur et extérieur tellement fort qu’il lui faut choisir entre la servitude islamiste et la mort mondialiste.
    Car l’absurdité de la maladie en cours tient à ce que la France chrétienne, aujourd’hui, n’est nullement sur le point de succomber. Et si elle succombe à une crise fomentée par Macron par une sorte d’absence de viabilité, c’est que la France chrétienne aurait été rongée du dedans par un mal irrésistible qui la pousserait à engendrer en son sein une dictature mondialiste. Et à capituler devant la montée en puissance du régime de Macron totalitaire malgré ou du fait même de son incompétence et de son impuissance à bien gouverner le pays. Avec le jésuite mondialiste Bergoglio, notre civilisation chrétienne étale au grand jour sa croyance en sa propre culpabilité coloniale et en l’issue fatale qui en résultera avec la victoire des islamistes et des migrants.
    C’est le zèle de Macron à forger, avec une médiocrité prolifique, les arguments aptes à établir le bon droit des islamistes et des migrants et à nourrir le dossier mondialiste écrasant la France chrétienne. C’est enfin le zèle des calomnies de Macron à attribuer toutes les injustices et les malheurs qui frappent le monde à la colonisation par la France chrétienne, autant dire un crime de la peste socialiste contre l’humanité !
    Il croit pouvoir donner une justification politique et morale à l’extermination de la France chrétienne par le totalitarisme mondialiste dominant aujourd’hui. La question est de savoir pourquoi les calomnies de Macron trouvent tant de crédit au sein même de la France chrétienne qui est ainsi calomniée par Macron !
    Que peut-on attendre de ces gens-là, ces islamistes et ces mondialistes comploteurs contre la France chrétienne et la peste socialiste de tous les profiteurs de la mafia des labos, les alliés de Macron gay-friendly, socialiste, opportuniste, incompétent, mystificateur, lâche et manipulateur !
    La France chrétienne soumise à la peste socialiste brûle, et pas seulement avec ses églises.
    Comme le dit si bien h16 : Ce pays est foutu !
    Assurément, tout ça va mal finir !

  2. L’assimilation d’immigrés italiens, espagnols, portugais ou polonais était chose aisée, nous appartenons à la même civilisation. Assimiler des populations qui sont d’une autre ne va pas être chose facile.

  3. Contrairement a ce que nous racontent les pseudo progressiste anti ce qu’il veulent, qui prone le vivrensemble :

    Le pire tueur de l’histoire des États-Unis est mort : c’était un noir
    https://ripostelaique.com/le-pire-tueur-de-lhistoire-des-etats-unis-est-mort-cetait-un-noir.html

  4. jacques boudet dit:

    Faits divers :
    1/- Riens càd Gilets Jaunes contestent
    2/- Mlle Greta Thunberg-SOROS pompière de Planète
    3/- Black Block ravagent, pillent, incendient
    4/- ARC de TRIOMPHE profané
    5/- Justice rapatrie les Daesh en famille
    6/- NOTRE DAME de PARIS sauce 9-11 USA
    7/- Daesh massacre à l’envie
    8/- Espiègle COVID infecte, tue fort peu et confine!
    9/- Allemagne : l’« Infektionsschutzgesetz », sécurité globale sanitaire, votée le 18 novembre 2020
    10/- Effondrement Économique en cours.

    Bonne Année Gentils Lecteurs, Imaginez le Futur !
    Que 2021 vous soit Douce !

    Keep Cool, Cary On and F.T.A !

    Messieurs les modérateurs, j’assume mes dires.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *