Vous avez dit : « bullshit » ?

Publié par le 21 Fév, 2018 dans Blog | 15 commentaires

Vous avez dit : «  bullshit » ?

Les journalistes sont déçus …

Après plusieurs jours d’acharnement médiatique contre Laurent Wauquiez, sous forme de pilonnage systématique, et de diffusion en boucle de quelques phrases décoiffantes, le microcosme médiatique attendait que le coup de grâce soit donné par la reine de l’info en boucle : Ruth Elkrief, la Jean-jacques Bourdin en jupe de BFMTV.

A force de répéter en boucle qu’il était scandaleux de dire que Juppé avait plombé les finances de la ville de Bordeaux, que les syndicats se gavaient de subventions publiques et que les députés LREM étaient les godillots de Macron, ils avaient fini par se persuader que Laurent Wauquiez n’avait absolument aucune excuse !

Ils se réjouissaient à l’avance de voir cet homme de droite, tout penaud, présenter ses excuses à la France entière. Et pour eux, le faire devant Ruth Elkrief, et la « France entière », c’était un peu comme au Moyen-âge quand on promenait les condamnés dans les rues, cloué au pilori, sous les quolibets de la populasse …

Mais voilà, leurs espoirs furent anéantis car – horreur et honte absolues – le « coupable » a assumé totalement ses déclarations, exceptée sa sortie réellement déplacée contre Nicolas Sarkozy !

Dans toutes les rédactions, ce fut la consternation ! Après quatre jours d’un pilonnage intensif destiné à anéantir l’ennemi, le bouquet final avait fait long feu et l’intéressé avait déclaré dans un large sourire :

« Même pas mal ! »

Alors ce matin, sur RTL, la « profession » avait mandaté Alba Ventura pour tenter de minimiser la performance médiatique de « l’ennemi public n°1 » des médias.

Ecoutons-la :

Alba Ventura

Hier soir, c’était le retour du bullshit médiatique pour reprendre l’expression qu’il avait utilisée devant les étudiants ! Le bullshit, c’est lorsqu’on joue un rôle, c’est lorsqu’on ne dit pas ce qu’on pense […] Et bien, hier soir, il n’a pas fait autre chose que du bullshit ! Il a joué le rôle du politique outragé qui s’est fait prendre les doigts dans le pot de confiture, mais qui assume tout. L’arroseur arrosé, maltraité par les étudiants, par les journalistes. Laurent Wauquiez n’est pas un perdreau de l’année, c’est un politique expérimenté et même si cet enregistrement est illégal, il sait très bien ce qu’il dit. C’est pour ça que sa ligne de défense, c’est d’assumer.

Il faudra qu’Alba Ventura nous explicite sa logique ! Selon elle, Laurent Wauquiez fait du bullshit, c’est à dire ment quand il assume ce qu’il a dit et qui fait scandale dans les médias. En principe, le bullshit, autrement appelé langue de bois, consiste à faire dans le politiquement correct ! Pas à assumer en direct des déclarations jugées scandaleuses !

Alba Ventura était bien sûr ici pour défendre les médias :

Il n’aura convaincu que ceux qui le sont déjà ! Les fans, quoi, qui l’adorent qui adorent l’argument mille fois éculé qui consiste à s’en prendre aux médias. Nicolas Sarkozy faisait ça très bien !

Il n’y a pas besoin d’être fan de Laurent Wauquiez pour penser que comme l’a déclaré hier soir ce dernier :

« Dans les médias, il y a deux poids, deux mesures ! Il y a les hommes politiques qui sont des cibles et ceux qui sont protégés ! »

On se souvient des multiples dérapages d’Emmanuel Macron sur les illettrés, sur ceux qui ne sont rien, sur les pêcheurs de Comoriens, etc … qui n’ont eu que de faibles échos dans les médias.

Et pourtant ces déclarations étaient humiliantes, non pas pour des hommes politiques, mais pour de simples Français !

Le final d’Alba Ventura est édifiant :

Mais là où Laurent Wauquiez a raison, c’est que tout ça est une tempête médiatique dans un verre d’eau ! Franchement, c’est délirant ! C’est trop ! Certes ses propos sont déplacés mais, quoi ? Il a vexé Alain Juppé, il a froissé Valérie Pécresse, il a manqué de respect aux partenaires sociaux, etc … Il ne s’agit pas d’un scandale politique. On est pas là en présence d’une affaire d’Etat ! C’est un sujet politique parmi d’autres, pas glorieux pour un sou. Au bout d’un moment, il faut faire attention car la tempête médiatique finit par servir celui qui est au coeur de la tempête médiatique. C’est totalement disproportionné ! Laurent Wauquiez en profite donc sur cette affaire, il est temps de fermer la ban !

On se pince quand on entend ça ! Après quatre jours d’acharnement comme le président des Républicains, l’éditorialiste – partie prenante de ce système médiatique partial et orienté politiquement, semble condamner le système.

Mais c’est seulement parce qu’elle comprend que le pilonnage n’a pas tué l’ennemi, et que cet ennemi est en passe de retourner la situation en se victimisant. Il est donc urgent de clore l’affaire pour éviter que Laurent Wauquiez ne continue à exploiter ce qu’Alba Ventura qualifie elle-même de tempête dans un verre d’eau !

La phrase : « il faut faire attention car la tempête médiatique finit par servir celui qui est au coeur de la tempête médiatique  » est particulièrement édifiante !

Elle montre clairement celui que la journaliste refuse absolument de servir !






15 Réponses à “Vous avez dit : « bullshit » ?”

  1. Thierry Michaud-Nérard dit:

    Wauquiez est la cible des déchets politiques médiocres de l’UMPS
    Ce qu’il faut comprendre et retenir de l’affaire Wauquiez, c’est que Xavier Bertrand, le frère UMPS élu par le PS en tablier, a dénoncé son petit camarade de classe : Wauquiez qui fait « pire que du Trump » !
    Pour le traitement des ordures déconstrutifs-social-traitres anti-Fillon-Juppé-Bayrou-UDI-UMPS, le recyclage écolo-politicien des déchets social-traitres anti-Fillon-Juppé-Bayrou-UDI-UMPS a commencé.
    Pour les ordures social-traitres : les incinérateurs LREM sont en marche ! En clair, la nouvelle société LREM a toujours besoin d’accumulation de déchets social-traitres pour fonctionner. C’est ce qui produit ce discours permanent de Macron sur la croissance revenue que Hollande le faible père UBU a tant attendue.
    La plupart des politiciens finissent par admettre que la politique actuelle produit une accumulation de quantités astronomiques de déchets politiques Modem-UDI-UMPS qui sont tous plus ou moins polluants.
    La seule solution à cette pollution politique, c’est la société du recyclage LREM ou politique circulaire, où les déchets social-traitres deviennent à nouveau, indéfiniment, des qualités politiciennes premières.
    Ce principe LREM est simple et rationnel. Dans le cadre de la nouvelle société LREM, on observe un problème : La tendance social-opportuniste essentielle aux déconstrutifs, les social-traitres anti-Fillon-Juppé-Bayrou-UDI-UMPS, crée une quantité trop importante de déchets politiques à traiter !
    Le discours officiel du recyclage LREM est révélateur. Car si le recyclage LREM diminue l’empreinte politique d’un déchet politique, les procédés de recyclage eux-mêmes consomment de l’énergie politique.
    Les politiques de ces dernières décennies ont mis en avant l’objectif de favoriser le recyclage des déchets politiques et de ne les incinérer ou les mettre en décharge qu’en dernier recours. Cela a abouti à la notion de « déchet ultime », c’est-à-dire un déchet politique qui n’est « plus susceptible d’être réutilisé ou valorisé dans les conditions politiques et économiques LREM du moment. » Vous avez dit « déchet ultime » ? Voyez Bertrand, le frère UMPS en tablier, qui a dénoncé son pote Wauquiez qui selon lui fait « pire que du Trump » !
    Il est clair que les réflexions pseudo-complotistes de Xavier Bertrand anti-Wauquiez ne sont pas des erreurs de vieillesse, mais elles sont cohérentes avec le milieu des social-traitres et la culture UMPS.

    Là où l’État-LREM dirige le recyclage, on doit se poser démocratiquement la question !
    Wauquiez est la cible des lâches et des médiocres déglingo-UMPS. Jules Pecnard écrit sur le Figaro :
    « Pour Xavier Bertrand, Wauquiez fait « pire que du Trump ». Invité de BFM Politique, frère Bertrand en tablier a vivement tancé son ancien collègue du gouvernement Fillon. « Vous prenez les mots qui ont été dits là, [si] vous ne savez pas que c’est Wauquiez qui parle, ça pourrait être un membre de la famille Le Pen ».
    Quand il s’agit de Laurent Wauquiez, Xavier Bertrand a pour habitude de ne pas mâcher ses mots.
    D’après frère Bertrand en tablier, les propos polémiques de Wauquiez tenus à l’École de Management de Lyon recèlent « la même tonalité, la même violence » que ceux des leaders du Front national. » Ben voyons !
    « Vous avez là (…) l’une des raisons pour lesquelles j’ai quitté Les Républicains », a déclaré le frère Bertrand en tablier en rappelant son départ UMPS du parti LR. Frère Bertrand UMPS évoque la « violence » et le « cynisme politique » dont il accuse Wauquiez. Frère Bertrand peut aboyer, la caravane Wauquiez passe !
    « D’aboyer en permanence, de sauter à la gorge, de démolir l’autre, c’est une stratégie électorale, [il ne] faut pas s’y tromper », a tancé le frère Bertrand en tablier élu UMPS avant d’ajouter :
    « C’est du Trump, c’est pire que Trump. Certains veulent « trumpiser » la vie politique française. »
    Arnaud Benedetti évoque sur le Figaro la diffusion d’un extrait sonore suscitant la polémique. (Il s’agit d’un montage hostile de fragments volontairement séparés et isolés de leur contexte.) « Pour lui, cet incident traduit essentiellement les incertitudes communicantes auxquelles sont confrontés les hommes politiques.
    « Le tohu-bohu provoqué par les paroles volées de Wauquiez devant un public étudiant interroge… Certains y voient une intentionnalité de la part de Wauquiez, trop avisé du fonctionnement de l’eco-système médiatique pour ignorer que ses propos seraient colportés. De la sorte, Wauquiez chercherait à enfoncer le clou en direction de clientèles politiques, frontistes ou fillonistes, au prix d’un scandale voulu. C’est préjuger un acte volontaire, conscient, explicite, dans le style Wauquiez qui a montré une indifférence certaine quant aux convenances médiatiques… C’est justement parce qu’il est un homme avisé, en quête de respectabilité dans un contexte qui vise à le diaboliser, que l’on (questionne) une préméditation communicante… »
    Les (médiocres) de La République en marche, via Christophe Castaner et Benjamin Griveaux, se sont immédiatement fendus de leurs tweets dénonciateurs d’une sortie violente, brutale, symptomatique de cette « vieille politique » contre laquelle (en tant que socialo-opportunistes) ils veulent se re-construire (???).
    Avec cette fatwa des déchets politiques médiocres de l’UMPS, Wauquiez peut compter ses amis.

    • Les journaleux sont completement lobotomisés, avec des compàortement digne du caniveau deja en 1995, il ont fait beaucoup de progres par la suite.

      J’aime beaucoup le mot de déchets car c’est exactement ceux qui les caractérisent, dans leur vie professionnelle…

      Ils ne peuvent pas etre une ordure dans la vie professionnelle, sans l’etre constamment, ca me parait impossible de faire autrement.

      Voila pour avertir les jeunes du danger a approcher ces zozos.

  2. D’habitude BFMTV, j’ignore, je zappe!
    Hier soir, j’avoue avoir bu du petit lait: voir La Elkrief sortir de ses gonds, blanchir, rougir, s’emmêler les pinceaux dans ses notes, bafouiller, se faire menaçante (quand les réactions de Wauquiez faisaient mouche), j’ai trouvé ça jubilatoire!
    Wauquiez ne s’est pas laissé abuser par la hargne de la harpie. A sa place, j’aurais pété les plombs, face à tant de mauvaise foi devant moi!
    Quand Wauquiez s’est mis à critiquer l’action du gouvernement, elle est même allée jusqu’à lui contester son rôle d’opposition. En gros, elle l’avait invité pour le mettre en pièces, pas pour qu’il démolisse son petit chouchou.. et il était prié de se laisser faire.
    Le spectacle hier était particulièrement instructif et Wauquiez a gagné ses galons de premier opposant au gouvernement.
    Dommage qu’il n’ait pas plus souvent la parole pour parler des vrais sujets qui préoccupent les Français!

    • Je n’ai helas pas vu L Wauquiez mais seulement des extrait des minimisés par les pseudo journaliste gogo bobo, ultra sectaire.

      J’ai beaucoup apprecié le numero sur bmf tv des journalistes, au sujet de L Wauquiez,
      consistant a paraître « digne de confiance » par une attitude pro, sereine, sans passion, et dans le calme, qui les ferait passer pour de vrai democrate, eux qui sont preque tout sauf démocrates.

      Dans le droit de reponse de L Wauquiez, tout a ete reduit a minimum, a savoir que par dessus les reponses de L Wauquiez, les journalistes gochistes commentaient a leur façon ses attitudes, et ses reponses.

      Ne laissant pas aux telespectateur la possibilitées de voir toutes l’interwiew, afin que celui ci ne se fasse pas une idée personnelle sur L Wauquiez.

      Ces soi disant infos qui couvre completement, et axphixie le droit de reponse de L Wauquiez est aussi la methode utilisée pour donner l’impression de donner beaucoup d’info aux spectateurs, mais c’est pour eux, bien au contraire, le moyen de restreindre la vrai info, et de priver le telespectateur
      de la reaction de visu sur L Wauquiez.

      Ces coup bas, consistant enh fait a reduire en fait la vrai infos, a ete maintes fois utilisés, contre leurs adversaire, c’est a dire toute la droite.

      J’aime beaucoup les journaliste de goche que je compare souvent a des roquets, des personnes lobotomisés, qui usent d’argument et de methode, de strategie extrement malhonnete, lorsqu’il s’agit d’aversaire, pour demolir tout ce qui est de droite, et pas de goche…

      Je me rappele qu’apres le battage sans precedent, des attaques contre F Fillon, la ruth elkrief demandait a F Fillon pourquoi celui ci attaquait les medias…

      Les medias utilisent aussi en permanence la methode : de la bataille de l »‘image et de la parole, tout consiste alors a utiliser aussi les pires mensonges, et des methode digne de la mafia pour obtenir un resultat pour la goche.

      • La mauvaise foi utilisée a outrance et avec precision, est aussi une strategie visant a faire perdre les moyens a un politique.

        Quand un socialos pense et dit quelques chose, de meme qu’un journaliste, je pense quel calcul derriere ce qu’il disent.

        Un gochiste ou un journaliste ( pleonasme), ne peut etre honnete, franc, et avoir de la deontologie ( voir dictionnaire pour la goche).

        De par leur ideologie, et la lobotomisation chez eux, ils ne peuvent pas etre normaux. Ce sont des etre a part, et ne devant inciter qu’a la plus extreme prudence, dans toute les facettes de leur vie, pro et privé.

    • Cassandre dit:
      Rien à ajouter J’adore.

  3. maria-miguel Bechet dit:

    Cher laurent Wauquiez vous avez le vent en poupe. En est la preuve, la haine déversée sur vos propos par la quasi totalité des commentateurs et éditorialistes des grands médias. La droite molle n’a pas été en reste. Les Juppé, Pécresse, Bertrand, Raffarin et tutti quanti… Depuis que vous êtes à la tête des LR ils sont devenus inaudibles. Le drame pour eux c’est qu’ils ne peuvent exister qu’en vous démolissant. Allons, ce n’est pas grave, si vous continuez ainsi, vous serez indéboulonnable et aurez redonné son honneur à la Droite, la Vraie Droite.

  4. Je n’ai jamais apprecié alba ventura, pour moi une simple gochiste qui joue sur certain tableaux afin de passer pur une democrate,
    mais qui redevient ce qu’elle est toujours : une gochiste lobotomisée.

    Depuis 1995, j’ai placé une mefiance a toute epreuve en ce qui concerne les totos de goches.

    Toujours pres du caniveau, depuis ces années, de l’ordure, de la bassesses, ces personnes toujours en progres, ne peuvent susciter que mepris, et au moins qu’une tres grande mefiance lorsque ils semble se comporter normalement par moment,.

    Ces gens là, n’ayant pour certain plus aucune idée d’un comportement normal, que le mepris ou de la rigolage lorsque ceux ci essaye de nous faire croire a leur honneteté, et deontologie.

    Depuis 1995, j’ai compris que la deontologie allait aussi disparaitre a goche, aussi quand je vois que certain imagine que l’on peut croire parfois en eux, ca me fait bien sourire.

    Toute les formes de mensonges ont été observé depuis de longue années, les bases sont les memes, seul l’adaptation evolue, avec des personnages divers et leur style.

    En resumé, un gogo gochiste, restera toujours un con.

    • Erratum:
      Ces gens là, n’ayant pour certain plus aucune idée d’un comportement normal, ne suscite que le mepris ou des sourires lorsque ceux ci essayent de nous faire croire a leur honneteté, et plus difficilement a une deontologie.

      Desolé pour toutes les fotes d’autografes.

  5. On a du mal à se représenter Laurent Wauquiez s’exerçant aux doigts d’honneur devant son miroir ou s’essayant au débraillé du populiste,cela tient sans doute à un milieu d’origine très peu France profonde et à un parcours tristement banal(Normale,ENA).Mais enfin,on ne fera pas trop la fine bouche et on s’en contentera,car:Faute de merle,on mange des grives.
    Alors comme ça,vous aussi,Monsieur Wauquiez,promis juré,vous abandonnez la langue de bois..je veux dire le bullshit?

  6. « Faute de grives,on mange des merles »,naturellement.
    Mais l’esprit y était 😉
    Pour se faire pardonner: »Faute de boeuf, on fait labourer par son âne ».

  7. Laurent Wauquiez est doté de l’Ego le plus démesuré de toute la classe politique actuelle:à chaque instant,on a l’impression qu’il va péter un câble.Quel contraste avec la sobriété de Jean-Michel Blanquer dont la prestation fut parfaite d’un bout à l’autre à « l’émission politique »,ce qui ne l’empêcha pas de recadrer vertement Corbière le sous-fifre en chef de Mélenchon.

    • Je vos cite : Laurent Wauquiez est doté de l’Ego le plus démesuré de toute la classe politique actuelle

      Vous pensez qu’on va vous croire ?

    • Ah bon,
      Il n’a pourtant jamais prétendu Marcher sur l’Eau!

      Mais peut être me trompai-je?

      Quant à Blanquer, vous savez comment il est surnommé sur Marianne (pas vraiment de droite,hein, pourtant!
      « l’enfumeur!
      Belles paroles.
      Mais les actes…. « Sœur Anne, ma sœur Anne, ne vois tu rien venir »?
      (Non, je ne parle pas d’âne-hildalgo qui, hors sujet, pardonnez moi, vient de refuser la décision du tribunal et a décidé, toute seule comme une grande -sic- qu’elle resterait sur ses positions)

      Ah si : le grand oral transformé en « oral de maturité ». Que c’est beau! On dirait du macron!
      Un exemple parmi tant d’autres.

      • Libre à vous de préférer Wauquiez à Blanquer.Quant à Marianne,elle ne fait pas partie de mes lectures.Son opinion est sans intérêt,comme bien d’autres,d’ailleurs.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *