Vous croyez à l’effondrement de notre civilisation

Publié par le 14 Fév, 2020 dans Blog | 5 commentaires

Vous croyez à l’effondrement de notre civilisation

Oui, tout fout le camp !

C’est vous, les Français, qui l’affirmez !

C’est une étude internationale menée en Europe et aux Etats-Unis et publiée sur le site de la fondation Jean Jaurès, qui le dit :

Vous craignez l’effondrement
de la civilisation occidentale !

Voici une synthèse des résultats de cette étude :

L’effondrement futur de nos civilisations est-il un nouvel avatar du pessimisme français ? Jean-Laurent Cassely et Jérôme Fourquet montrent pourquoi et comment la collapsologie rencontre un écho important en France et dévoilent les affinités politiques de ses adeptes.

La collapsologie est un courant de pensée apparu au début du XXI e siècle qui étudie les risques d’effondrements environnementaux et sociétaux et ce qui pourrait succéder à la société actuelle.

La prophétie collapsologique a gagné beaucoup de terrain dans les imaginaires occidentaux ces dernières années, c’est en France et en Italie qu’elle rencontre manifestement le plus d’écho. 71 % des Italiens et 65 % des Français sont d’accord avec l’assertion selon laquelle « la civilisation telle que nous la connaissons actuellement va s’effondrer dans les années à venir ».

Quid de l’influence de l’âge ?

Autre spécificité française, alors que l’adhésion à une vision collapsologique est dans les différents pays plus répandue dans les jeunes générations, quand les seniors y semblent plus réfractaires, ce clivage générationnel ne fonctionne pas en France. Dans notre pays, toutes les générations, soixante-cinq ans et plus compris, partagent le même sombre diagnostic.

Le niveau de vie a t-il une influence ?

Si le sondage dégage une moyenne de 65 % de Français d’accord avec la théorie de l’effondrement, la proportion de ceux qui pensent que la civilisation va s’effondrer progresse à mesure que le niveau de vie diminue : 50 % des membres des catégories aisées adhèrent à la théorie, 61 % parmi les membres des classes moyennes supérieures, 64 % parmi ceux des classes moyennes inférieures, et le pourcentage culmine à 75 % parmi les catégories modestes, avant de légèrement redescendre chez les Français les plus pauvres de notre typologie en cinq tranches de revenus (64 % adhérent à cette thèse).

A quelle échéance, cet effondrement ?

Ramenée à l’ensemble de la population de chacun des pays, la proportion de personnes partageant la thèse d’un effondrement à venir et le diagnostiquant au maximum à une échéance de vingt ans s’établit à pas moins de 35 % de la population en France contre 29 % en Italie, 22 % en Allemagne et moins de 20 % aux États-Unis (19 %) et en Grande-Bretagne (18 %). Un tiers de nos concitoyens, soit une proportion élevée, anticipe ou juge très probable l’effondrement de notre modèle de société d’ici à vingt ans.

Quels scénarios pour cet effondrement ?

Ceux qui pensent que la cause la plus probable serait « les conséquences du réchauffement climatique et de la surconsommation (disparition des espèces, catastrophes climatiques, épuisement des ressources) » sont à peu près aussi nombreux (27 % en France par exemple) que ceux (32 % dans notre pays) qui pensent plutôt « qu’il n’y aura pas d’effondrement soudain mais plutôt une dégradation progressive des conditions de vie actuelles ».

À côté de ces deux visions effondristes mainstream existent deux autres scénarios plus minoritaires et renvoyant à un autre imaginaire nettement plus violent. Sans doute sous l’effet de la crise migratoire de 2015-2017 et des images extrêmement fortes qu’elle a charriées, l’hypothèse d’un effondrement sous « l’effet de vagues migratoires totalement incontrôlables » recueille un score conséquent en Europe continentale (12 % en Italie, 15 % en France et 17 % en Allemagne) et s’y classe en troisième position. Ce scénario fait moins recette en Grande-Bretagne et aux États-Unis (7 %).

Je note que la raison la plus plausible d’une guerre civile en France étant le problème de l’immigration, on peut donc regrouper les deux rubriques (vagues d’immigration et guerre civile). Ce qui, avec 29 %, fait de l’immigration incontrôlée, la cause la plus probable du collapse de notre société.

Il était peut-être difficile à une institution telle que la fondation Jean Jaurès de faire ce constat …

Dans un prochain article, je publierai la suite de l’étude, avec notamment les tendances en fonction des opinions politiques.

Jean-Laurent Cassely et Jérôme Fourquet pour la Fondation Jean Jaurès.

Merci de tweeter cet article :





5 Réponses à “Vous croyez à l’effondrement de notre civilisation”

  1. « Nous autres, civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles.

    Nous avions entendu parler de mondes disparus tout entiers, d’empires coulés à pic avec tous leurs hommes et tous leurs engins ; descendus au fond inexplorable des siècles avec leurs dieux et leurs lois, leurs académies et leurs sciences pures et appliquées, avec leurs grammaires, leurs dictionnaires, leurs classiques, leurs romantiques et leurs symbolistes, leurs critiques et les critiques de leurs critiques. Nous savions bien que toute la terre apparente est faite de cendres, que la cendre signifie quelque chose. Nous apercevions à travers l’épaisseur de l’histoire, les fantômes d’immenses navires qui furent chargés de richesse et d’esprit. Nous ne pouvions pas les compter. Mais ces naufrages, après tout, n’étaient pas notre affaire.

    Élam, Ninive, Babylone étaient de beaux noms vagues, et la ruine totale de ces mondes avait aussi peu de signification pour nous que leur existence même. Mais France, Angleterre, Russie… ce seraient aussi de beaux noms. Lusitania aussi est un beau nom. Et nous voyons maintenant que l’abîme de l’histoire est assez grand pour tout le monde. Nous sentons qu’une civilisation a la même fragilité qu’une vie. Les circonstances qui enverraient les œuvres de Keats et celles de Baudelaire rejoindre les oeuvres de Ménandre ne sont plus du tout inconcevables : elles sont dans les journaux. »

    Paul Valéry.

    Bien sûr que les civilisations sont mortelles, mais d’autres les ont remplacées. C’est normal, c’est le cycle de la vie, elles naissent, elles prospèrent et elles meurent. Nous sommes dans la période grise que Gramsci définissait fort bien:  » La crise consiste justement dans le fait que l’ancien meurt et que le nouveau ne peut pas naître : pendant cet interrègne on observe les phénomènes morbides les plus variés « .

    • Grâce à vous j’ai relu le Livre d’Isaïe.
      C’est là que l’on remarque que ces prophéties collent pour certaines, totalement à l’époque dite « moderne » du 21 eme siècle (il suffit de changer les noms des lieux).

      Ce qui veut dire que la décadence ver la mort, donc est cyclique et apporte une renaissance d’une autre culture, c’est vrai.

      Maintenant, pour mon gout personnel, je préfère la culture grecque, judéo-chrétienne à la culture barbaresque qui est en train de renaitre (quelque peu rendue minoritaire quelques siècles après sa naissance au 7eme siècle)

      Je suis en accord parfait avec la phrase que vous citez « La crise consiste justement dans le fait que l’ancien meurt et que le nouveau ne peut pas naître : pendant cet interrègne on observe les phénomènes morbides les plus variés »

      J’ai seulement peur (mais la peur n’évite pas le danger) de ce que sera le « bébé » qui va naître!

  2. Je fais partie de ceux qui pensent à un effondrement de la civilisation occidentale.

    Pourquoi?
    — Cela je l’ignore. Sans être complotiste à 100%, je pense que certains se prenant pour un Dieu

    sans doute riches et se croyant ainsi au dessus de la « masse »???,tentent de faire s’effondrer une civilisation qui aimait utiliser le raisonnement, la philosophie, travailler sur des questions existentielles,afin de pouvoir régner sur un peuple de veaux, veauxtants ou votant? avec leurs pieds, tant leur cerveau est réduit en bouillie par des lobbies et les médias

    De fait :
    régression de la morale chrétienne sur laquelle nombre d’articles de nos codes juridiques sont basés :

    « tu ne tueras point,
    tu respecteras ton père et ta mère,
    tu ne voleras point,
    tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain, Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain ,
    tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne : rien de ce qui lui appartient »
    ….

    On peut les trouver écrits de façon différente mais voulant dire la même chose.
    Je passe bien évidement sur ceux qui ne font pas partie de nos codes juridiques!!

    –> Ces commandements ne sont plus d’actualités et remplacés par :

    *Tu vivras entre parent 1 et parent2
    *Tu pourras piquer dans la poche de ton prochain s’il est plus riche que toi
    *Tu tueras les fœtus handicapés ou non voulus
    *Tu tueras les enfants, adolescents, adultes, vieillards handicapés et malades dès qu’ils coûteront un pognon de dingue ou gêneront leur entourage.
    *Tu portera faux témoignage sur Fesse de Bouc, si cela te permet de faire le buzz et de crier ta haine pour qui pense différemment de toi,ou sur les médias afin de manipuler les foules
    *Tu pourras convoiter la maison de prochain, surtout si tu est bronzé de peau
    *Tu pourras violer (donc convoiter)toutes les femmes si elles portent une jupe .

    Envahissement des pays occidentaux par des peuples non occidentaux
    *** Avec des problèmes économiques (payer pour des parasites, au détriment de ceux qui travaillent et de ceux qui ont cotisé toute leur vie)
    *** Avec des problèmes culturels (cultures différentes et non assimilables les unes avec les autres
    *** Avec des problèmes sécuritaires qui en découlent

    Je suis climato-réaliste, c’est à dire préférant regarder mon thermomètre et par la fenêtre plutôt que de regarder la TV, les médias ou météo france, bien que cet hiver soit très doux (chez nous, peu de jours en dessous de zéro degré C) ce qui, à mon grand âge, s’est déjà produit dans ma vie, sachant de plus que nous sommes juste en fin de El Nino, avec panne d’AMP de trajectoire directe, et une nina faible dès cet été.

    Aussi, la manipulation de cette pauvre handicapée mentale Ste Greta (tandis que l’on se débarrasse, par avortement, de ses semblables) me sort par les 2 yeux et le climat (force de la nature et donc non maîtrisable par l’humain) n’est pas pour moi un point qui joue sur la décadence visible à mes yeux (bien que je remarque que les barbares actuels vivent dans des pays plutôt chauds)

    Pardon pour ce commentaire un peu trop long (que j’ai pourtant tenté de synthétiser, oups…)

  3. stéphane roncaglia dit:

    La croissance ne peut-être infini dans un monde fini, mais jusqu’ici tout va bien…
    Jusqu’ici tout va bien…
    Jusqu’ici tout va bien…
    Jusqu’ici tout va bien…

  4. jacques boudet dit:

    Les anglais ont commis
    « Yes Prime Minister Global Warming II »
    sketch diffusé par la BBC.

    A voir pour ne pas mourir idiot!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *