Vous n’avez rien appris, monsieur Larcher ?

Publié par le 19 Sep, 2019 dans Blog | 11 commentaires

Vous n’avez rien appris, monsieur Larcher ?

C’est en faisant des erreurs qu’on apprend.

Et la droite a le plus grand besoin de réfléchir à son passé pour éviter de reproduire les mêmes erreurs.

Un besoin existentiel pour les Républicains !

Je ne reviens pas sur l’erreur fondamentale de la droite qui date de la fusion du RPR et de l’UDF qui vit, au fil des années, s’amollir les convictions de la droite. Ce qui laissa un boulevard, à droite pour Marine Le Pen et à gauche pour Emmanuel Macron.

Non, l’erreur fatale fut faite en 2016 avec les primaires ouvertes de la droite et du centre dont voici les résultats :

Un sondage a montré que parmi des 4,3 millions de votants, s’étaient glissés environ 650 000 sympathisants de gauche – soit 15 % des votants – qui n’avaient pas hésité à renier leur conviction (de gauche) en signant leur adhésion aux valeurs de la droite !

Il s’agissait d’abattre l’ennemi juré : Nicolas Sarkozy ! Et ça a fonctionné parfaitement !

Les 15 % de voix s’étaient vraisemblablement portées sur le plus gaucho-compatible des candidats, donc sur Alain Juppé, qui ne devança Nicolas Sarkozy que de 8 % !

A mon sens, la seule conclusion à tirer est la suivante :

Or j’apprends, par cet article de francetvinfo.fr, que Gérard Larcher, président du sénat et membre important des Républicains, vient de se prononcer pour l’organisation de primaires ouvertes pour choisir le candidat des Républicains pour 2022 !

Je ne ferai pas l’injure à monsieur Gérard Larcher de penser qu’il manque de sens politique et j’en déduis donc que sa décision résulte d’un calcul politique !

Il s’agit, purement et simplement, de noyer le vote des militants des Républicains – jugé bien trop à droite – dans la soupe tièdasse du vote centriste.

Cette manoeuvre politicarde me conforte dans l’idée de voter, le mois prochain, pour Julien Aubert, qui s’est engagé à mettre fin au système des primaires ouvertes dans sa profession de foi que je joins en fin d’article. Voici l’extrait en question :

Pour cela, je vous redonnerai la parole au travers de consultations régulières et par un référendum d’initiative militante : un militant, une voix. Je poursuivrai le travail que j’ai commencé au travers de l’école des cadres des Républicains en l’essaimant sur nos territoires. Je mettrai fin au système de la primaire ouverte, qui a dépossédé les militants du choix de leur candidat.

Que pèsera un candidat centriste face à Emmanuel Macron en 2022 ?

L’élection de 2022 est probablement et malheureusement déjà en partie jouée mais je préfère soutenir un vrai candidat de droite qui posera un premier jalon pour la refondation d’un parti qui regroupera tous les Français de droite qui veulent défendre les valeurs de droite, leur identité et leur mode de vie face à l’ultraprogressisme de Macron.

Vous pouvez lire ici la profession de foi de Julien Aubert.

Merci de tweeter cet article :





11 Réponses à “Vous n’avez rien appris, monsieur Larcher ?”

  1. Une chose me gêne toutefois : sa référence à Chirac, ce sinistre comique qui a instauré le quinquennat !

  2. « Que pèsera un candidat centriste face à Emmanuel Macron en 2022 ?

    L’élection de 2022 est probablement et malheureusement déjà en partie jouée »

    2022 est encore loin.

    je ne suis pas aussi pessimiste que vous, Christian.

    Ou alors plus pessimiste que vous, selon sous quel angle on voit les choses;

    En un peu plus d’1 an et demi, il peut se passer beaucoup de choses et un mégot de cigarette mal éteint pour provoquer en 20 mn un incendie détruisant en partie une cathédrale.

    * La morosité ambiante,

    * la perception de plus en plus forte d’un enfumage constant,

    *le ressenti de l’insécurité beaucoup plus fort qu’avant (le peuple voit et entend ce qui se passe sur le terrain et peut ainsi confronter ses expériences à ce qui est proclamé dans les médias),

    * la perte de sens de la vie, la perte de sens politique, la perte de la notion de beauté, de sagesse, de morale, d’éthique,

    * la sensation (vraie) que nous sommes coupés de nos racines vitales par une tronçonneuse made in Ex france

    Tout ceci fait que, dans « les territoires », les riens illettrés, bien que, selon nos gouvernants ne savent donc pas lire, « épellent » les mots définissant leur culture, leurs origines, le pays qu’ils aiment, la nation…

    Ils constatent donc, dans les journaux en ânonnant, tant ils sont trop bêtes pour comprendre la pensée complexe de des dits gouvernants, certes, mais en intégrant l’enfumage contant de l’ambivalent « en même temps » qui les mènent dans la direction contraire à celle affichée.

    Tout en sachant que dans d’autres pays de l’UE, la grogne monte, monte et gronde…malgré les vraies fausses victoires des progressistes (donc des gauchos) mondialistes.

    Le problème est que, quel que soit le parti politique, l’enfumage ou le gavage forcé avec des couleuvres obèses a été tel, qu’ils n’ont strictement plus confiance en ces personnages politiques qu’ils soient de droite, de gauche, du centre, malgré tous les discours tenus (ou à cause des discours tenus), tant on sait que les girouettes, opportunistes, suivent la direction du vent.

    Et ce, que ce soit M Aubert, macronimus ou autre comédien de la compagnie Comédia del Mondiale.

    Aussi, j’ai à la fois l’impression (et l’espoir, même si cela sera -ou serait- dur) que cela va craquer avant, Larcher ou pas Larcher, Aubert ou un autre.

    « Entendez vous, dans nos campagnes
    Gronder les bouseux harassés?
    Ils sortent des placards oubliés
    Leurs fourches, prêts à la castagne! »

    Il n’y a rien de plus violent -et efficace- qu’un humain humilié, qui fait front solidairement avec un frère ou une sœur plié de douleur sous les coups d’une dictature.

    Ceci dit, étant honnête, je n’irai pas voter pour les primaires de la droite (et du centre?), n’adhérant aux valeurs de la droite actuelle, qu’il faut signer

    • la droite est atomisée, la gauche ne vaut guère mieux, le centre s’est (comme d’habitude ) vendu pour un plat de lentilles … restent LFI qui perd de plus en plus de terrain suite aux frasques de Mélenchon, et MLP.
      Pas besoin de vous faire un dessin, ça sera le redite de 2017 (et de 2002) avec une participation médiocre et un score plus serré, mais au final Macron sera réélu.
      Et le temps qu’une nouvelle génération apparaisse et soit visible, il aurait même la possibilité de faire un 3 ème mandat, si c’était possible !

      • Pheldge, allons, il nous faut travailler la pensée positive!

        Tous les jours se dire : « demain sera un nouveau jour. macron va disparaître, les français vont se réveiller, la gauche va disparaître.

        Puis : avec un grand soleil dans la tête : » macron a disparu des médias et de l’Elysée, les français sont réveillés et vient les choses objectivement. Les français ont retrouvé leur courage, la gauche a disparu »

        C’est la méthode Coué, du nom d’un célèbre pharmacien!!!

        Cela vaut bien un suppositoire de Padamalgam ou une gélule de cépassalislam ou du sirop sancéodeux

  3. il y a longtemps,vers 85, je dis un jour à mon grand*père « j’ai une bonne nouvelle à t’annoncer » il me répondit « ah, enfin Mitterrand est mort ? » C’était sa version de la méthode Coué.
    Personnellement, depuis 2012 j’attends que les médias titrent sur la disparition de Flamby (que les vers le rongent ! ) et je commence à trouver le temps long …
    Alors la méthode Coué, avec Macron, comment dire, je le sens moyen 😉

    • 😉 😉 😉

      on va y arriver, on y arrive… 😉

    • Aurons nous l’ultime satisfaction de voir disparaître de l’horizon politique, avant nous, tous les Larcher, Bertrand, Bayrou, Macron, etc. ?

      C’est ce centrisme mou, collabo et immigrationniste, équitablement partagé entre droite et gauche depuis Giscard, qui accélère le déclin de notre doulce France…

    • Macron tente de diluer les voix de ses opposants en fracturant les mécontentements que génère sa politique européiste, sociétalement progressiste (pour ne pas dire socialiste) et pro-immigrationiste.
      Ainsi les îlots se forment, les alter-mondialistes (anti européistes), les grenouilles de bénitier (comme aime les nommer la goche), les identitaires, les patriotes ou souverainistes, les climato-sceptiques, les anti-spécistes, vegans et autres écologistes.

      Du coup, les gens ne savent pas vers qui se tourner car les colères sont multiples, une personnalité politique essaie de les fédérer. MLP, dans son dernier discours a montré qu’elle avait bien écouté ce grand débat auquel « Manu » n’a pas répondu à hauteur des attentes, elle a listé une série de mesures que je qualifierais de bon sens sur bien des sujets évoqués et tus lors de la grande mascarade qui n’a même pas servi à LAREM de remporter les européennes.

      Pourquoi croyez-vous que le sujet de l’immigration soit sorti du tiroir lors de la rentrée ?

      Il ne sera peut-être pas le second si une personnalité à gauche ou à l’écologie (ou les deux) rassemblait (façon Mélenchon en 2017) lors du premier tour 2022.

      Vous ne voyez toujours pas pourquoi il veut capitaliser à droite car pour ce qui est de la goche, il ne pourra rassembler que les bobos.

      Avec ce nouvel acte qui ne restera au final que du BLA BLA BLA, les LR sont morts pour de bon à moins qu’un très bon, nous sorte un vrai programme bien travaillé avec en point d’orgue:

      « Ni Marine et encore moins le faux-nouveau monde »

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *