Zemmour : 10 000 € pour mal-pensance !

Publié par le 26 Sep, 2020 dans Blog | 5 commentaires

Zemmour : 10 000 € pour mal-pensance !

« Ainsi se comportent-ils comme en terre conquise, comme se sont comportés les Pieds-noirs en Algérie ou les Anglais en Inde. Ils se comportent en colonisateurs ! »

« Il y a une continuité entre les viols, vols, trafics jusqu’aux attentats de 2015, en passant par les innombrables attaques aux couteaux dans les rues de France, ce sont les mêmes qui les commettent, qui passent, sans difficultés, de l’un à l’autre, pour punir les kouffars, les infidèles. »

« Dans la rue, les femmes voilées et les hommes en djellabas, sont une propagande par le fait. Une islamisation de la rue !  Ou les uniformes d’une armée d’occupation qui rappellent aux vaincus leur soumission ! »

« Au triptyque d’antan : 

Immigration, intégration, assimilation

s’est substitué : 

Invasion, colonisation, occupation ! »

Ce sont probablement pour ces propos, tenus à la Convention de la droite, qu’Eric Zemmour vient d’être condamné à une amende de 10 000 euros !

Un tribunal vient donc de condamner ce que vous et moi, sans doute, considérons comme l’expression d’une opinion. Le Figaro, qui qualifie de « violente diatribe sur l’islam et l’immigration », les propos du polémiste, rapporte les attendus du jugement :

Le tribunal a considéré « qu’en distinguant parmi les Français l’ensemble des musulmans opposés aux  »Français de souche » et en les désignant, ainsi que les immigrés musulmans vivant en France, non seulement comme des criminels auteurs des attentats de 2015 mais comme d’anciens colonisés devenus colonisateurs », les propos poursuivis « constituent une exhortation, tantôt implicite tantôt explicite, à la discrimination et à la haine à l’égard de la communauté musulmane et à sa religion ».

« Les opinions, même choquantes, doivent pouvoir s’exprimer, néanmoins les faits reprochés vont plus loin et outrepassent les limites de la liberté d’expression puisqu’il s’agit de propos injurieux envers une communauté et sa religion », a indiqué la présidente de la 17e chambre correctionnelle.

Si je comprends bien ces attendus la phrase qui « outrepasserait les limites de la liberté d’expression » en « désignant tous les musulmans comme des criminels auteurs des attentats de 2015 » serait la suivante :

Il y a une continuité entre les viols, vols, trafics jusqu’aux attentats de 2015, en passant par les innombrables attaques aux couteaux dans les rues de France, ce sont les mêmes qui les commettent, qui passent, sans difficultés, de l’un à l’autre, pour punir les kouffars, les infidèles.

Dans cette phrase Eric Zemmour ne parle pas de l’ensemble des musulmans mais seulement des délinquants et des terroristes islamiques qui se confondent fréquemment.

Le pedigree d’Amedy Coulibaly en est un probant exemple :

Il faut une interprétation extrêmement large des propos d’Eric Zemmour pour oser les qualifier comme l’a fait la 17 ème chambre du tribunal de Paris.

Quant à la conclusion du tribunal :

Les propos poursuivis constituent une exhortation, tantôt implicite tantôt explicite, à la discrimination et à la haine à l’égard de la communauté musulmane et à sa religion.

Les mots ont un sens surtout dans les attendus de Justice :

ExhortationDiscours, paroles par lesquels on exhorte, on encourage quelqu’un à faire quelque chose

Où les juges ont-ils vu dans les propos d’Eric Zemmour, une exhortation, un encouragement à faire quelque chose contre les musulmans ?

Quand, régulièrement, l’extrême droite et le Rassemblement national, sont critiqués et traités de pétainistes, de fascistes et parfois même de nazis, par la gauche et les médias, y voit-on une exhortation à faire quelque chose contre Marine Le Pen ?

Quid de la suite ?

L’avocat de Zemmour, Olivier Pardo, pense faire appel en assurant avoir « gagné nombre d’affaires, non devant le tribunal, mais devant la Cour d’appel ou la Cour de cassation ».

Mais si la condamnation devait être validée au final, cela donnerait des munitions à toutes ces associations soi-disant anti-racistes qui traquent les « dérapages » d’Eric Zemmour.

Elles ont d’ailleurs déjà anticipé :

Cette condamnation « ne changera sans doute rien à court-terme quant à sa présence sur CNews. Mais il sera maintenant un peu plus évident que cette chaîne fait commerce de la haine, ce à quoi les annonceurs qui y passent des publicités doivent être de plus en plus sensibilisés », a réagi vendredi SOS Racisme dans un communiqué.

L’association La Maison des potes, elle aussi partie civile, « demande aux télévisions et radios de prendre à l’encontre de Eric Zemmour les décisions qui s’imposent, comme elles ont su les prendre contre Dieudonné suite à ses condamnations ».

Non, décidément, la France ne mérite plus le titre de démocratie tant la liberté d’expression y est bâillonnée ! Quant aux Valeurs de la République, tant vantées par la gauche, elles-aussi sont galvaudées et détournées pour tuer toute parole dissidente à la bien-pensance.

Voici une vidéo donnant un extrait de l’intervention d’Eric Zemmour à la Convention de la droite :

J’en profite pour vous redonner le lien vers le site web de la Convention de la droite que vous atteindrez en cliquant sur l’image ci-dessous :

Merci de tweeter cet article :





5 Réponses à “Zemmour : 10 000 € pour mal-pensance !”

  1. Depuis le temps que je dis que la justice française est indigne, que les juges français sont ignobles de complaisances et de compromissions, ce n’est sûrement pas maintenant que je vais penser le contraire ! Ignoble prétendue justice, incapable d’appliquer le droit, et plus que soumise.
    De jour en jour j’ai de plus en plus honte de mon pays.

  2. maria-miguel Bechet dit:

    Cela tombe bien, hier encore une attaque terroriste, à la feuille de boucher s’il vous plaît ! Le visage de l’attaquant flouté, il en va de la réputation du pauvre bougre, qui doit écouter tous les soirs la prestation d’Éric Zemmour l’incitant á la violence. Et on se permet de critiquer Viktor Orban. La Justice de la France, une Farce.
    Mais trop c’est trop et c’est absolument insupportable.
    Mais cela tombe bien parce que je ne serai pas la seule à faire le parallèle entre ces deux événements le même jour.

  3. Inciter le peuple à boycotter CNEWS, c’est très bien. Moi, je boycotte toutes les entreprises qui sous couvert de publicité nous vante le mélange des cultures, des couleurs, des genres. Non, trop c’est trop.
    Ce pakistanais de 18 ans, nourri logé soigné depuis 3 ans par nos impôts, cette chance pour notre pays, combien va-t-il nous coûter encore? Et combien sont-ils, dans l’ombre, à attendre pour passer à l’acte!

  4. C’était tellement prévisible … et tellement pitoyable !

  5. La pseudo justice sera clemente envers cette chance pour la france,
    mais impitoyable envers ceux qui denoncent les agressions, presque toujours sous la couleur religieuse musulmane.

    Deux poids deux mesure selon que l’on est blanc ou de couleur, ou selon que l’on est de droite ou de goche.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *