Zemmour abat un des derniers totems de la gauche

Publié par le 24 Mai, 2018 dans Blog | 6 commentaires

Zemmour abat un des derniers totems de la gauche

La retraite à 60 ans, les 35 heures, le statut des fonctionnaires, et l’interdiction de toute sélection à l’entrée des universités …

Autant de totems autour desquels une gauche coiffée de chapeaux à plumes défraichis danse en rond en se demandant si elle doit y croire encore …

Il n’y a plus guère que la France insoumise et le NPA et son célèbre facteur pour encore les défendre.

Ce matin, sur RTL, Eric Zemmour est rentré, bille en tête, contre le totem de la non-sélection à l’université … Et, avec beaucoup d’humour, ça donnait ça :

Yves Calvi : la mise en place de Parcoursup, le système qui organise une première sélection à l’entrée des universités subit de nombreuses critiques …

Eric Zemmour : Yves, c’est un appel solennel ! Un cri de détresse que je veux lancer ! Alors que Didier Deschamps a donné, il y a quelques jours,  la liste des joueurs qui participeraient à la coupe du monde de football en Russie, je note que je n’ai pas été choisi !

Je veux profiter de cette antenne pour dire que je suis victime d’une discrimination impardonnable, celle de l’âge, du talent, de la force, de la chance aussi ! On me stigmatise ! On ne le criera jamais assez : Non à la sélection ! Non à la sélection en équipe de France ! Mais pourquoi choisir les meilleurs joueurs français pour se confronter au Brésil, à l’Allemagne ? Pourquoi ne pas permettre à d’autres, peut-être moins doués, mais qui peuvent progresser, de participer à cette grande fête de la fraternité universelle ?

Si on manque de place, qu’on construise des stades plus grands ! Si la FIFA n’est pas d’accord, qu’on manifeste contre la FIFA ! Le football n’est pas le seul domaine où une sélection ignoble discrimine les êtres humains ! Le festival de Cannes a décerné des palmes à certains films et pourquoi pas aux autres ? Pourquoi cette sélection officielle du festival ? Pourquoi le film que j’ai réalisé de mes enfants n’a t-il pas le droit d’être diffusé à Cannes ? Un manque d’écrans et de salles ? Il faut construire ! Un manque d’argent ? Mais Macron a trouvé plusieurs milliards à donner aux riches en supprimant l’exit-taxe !

Eric Zemmour

Yves Calvi : Je passe un excellent moment mais où voulez-vous en venir, Eric ?

Eric Zemmour : Mais pourquoi l’université serait-elle le seul secteur où toute sélection serait bannie ? Pourquoi l’activité intellectuelle n’a t-elle pas le droit, comme le sport ou l’art, de choisir les meilleurs, les plus doués, les plus travailleurs ? Pourquoi ce qui est banal, et même flatteur dans un cas, serait-il scandaleux dans l’autre ?

Dans la tradition française,  le baccalauréat est le premier grade universitaire et donne donc le droit d’y entrer mais c’était à une époque où une minorité d’une classe d’âge, de 10 à 20 %, obtenait le précieux parchemin ! A partir du moment où il faut avoir tué père et mère pour ne pas avoir le bac, à partir du moment où les mentions ne sont plus l’exception mais la norme, le bac ne peut plus avoir le même rôle ! Il faut d’ailleurs remarquer, qu’avec ses projets de contrôle continu, c’est Blanquer lui-même qui l’achève ! Puisqu’un 18 à Grigny vaut à peu près entre 4 et 5 à Henri IV !

Depuis cinquante ans, l’université française meurt lentement du refus de la sélection. Les meilleurs élèves la fuient pour les Grandes Ecoles et la vie de ceux qui veulent étudier est pourrie par ceux qui ne le souhaitent pas ou qui n’ont pas le niveau ! Les universités ne peuvent accueillir les élèves qui ne savent pas écrire en français sans faire trente fautes d’orthographe par page !

Qu’y a-t-il de choquant de demander à des étudiants en histoire d’être bons en histoire ? Qu’y a-t-il de choquant de limiter les places en sociologie ou en sport ? Un pays a t-il le droit de former sa jeunesse avec les impôts de ses citoyens en fonction de ses besoins ? On ne peut pas prôner l’ouverture au monde et refuser la concurrence internationale avec des universités qui, elles, sont sélectives !

On ne peut pas vanter la société de la connaissance en encourageant l’ignorance !

Eric Zemmour pour RTL.






6 Réponses à “Zemmour abat un des derniers totems de la gauche”

  1. Du très grand Zemmour,comme d’habitude:la comparaison avec le foot vaut son pesant d’or.

  2. Zemmour est ce petit gaulois batailleur et courageux,qui ferraille,toujours en argumentant,contre tous les totems et les intimidations du politiquement correct.

    Ce que ses ennemis,qui chassent souvent en meute,ont très bien compris,qui faute d’argumention à lui opposer,le poursuivent devant les tribunaux ou pétitionnent pour l’exclure…

  3. BRAVO MONSIEUR ZEMMOUR

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *