Zéro pointé pour Jean-Pierre Chevènement !

Publié par le 17 Oct, 2020 dans Blog | 8 commentaires

Zéro pointé pour Jean-Pierre Chevènement !

Après le débat d’une haute tenue, la semaine dernière, entre Alain Bauer et Eric Zemmour, j’attendais avec impatience la joute oratoire annoncée entre Jean-Pierre Chevènement et le polémiste qui a fait tripler les audiences de la chaine CNews.

Avant tout, je veux indiquer que j’ai toujours eu du respect pour Jean-Pierre Chevènement, l’un des rares socialistes à ne pas brandir les valeurs de la République tout en les foulant aux pieds.

Jean-Pierre Chevènement est un vrai républicain et ses actions en tant que ministre de l’Education nationale et ministre de l’intérieur avaient montré qu’il tenait pour fondamentales les valeurs entre autres de mérite et de respect de l’ordre républicain.

Rappelons que 40 ans avant l’ensauvagement dénoncé par certains ministres d’aujourd’hui, il avait pointé les « sauvageons » en déclenchant la colère de certains de ses « amis » socialistes !

Ceci étant dit, j’ai été extrêmement déçu par le débat d’hier soir qui opposait un bisounours hors-sol, vivant dans le rêve d’une république exemplaire et un observateur de la réalité.

Jean-Pierre Chevènement a reproché, à plusieurs reprises, deux choses à son adversaire :

  • « Vous hystérisez le débat »,
  • « Vous formulez vos opinions sans jamais  argumenter ! »

Sur le premier point, on retrouve malheureusement le diktat de la gauche qui, depuis quatre décennies, interdit tout débat sur l’immigration.

Le second reproche est particulièrement injuste et on peut s’en convaincre en reprenant un extrait du débat :

Eric Zemmour répondant à l’amour de la République clamé par Jean-Pierre Chevènement :

Votre discours républicain est désuet et je vais essayer de vous dire pourquoi.

D’abord, qu’est-ce que c’est que la République ?

La République, pour vous, comme pour moi, c’est quelques grands thèmes :

  • La souveraineté nationale,
  • La souveraineté populaire,
  • Le mérite,
  • La laïcité,
  • La Patrie.

Or aujourd’hui, qu’est-ce que nous avons ?

  • Nous n’avons plus la souveraineté nationale puisque nous avons la souveraineté européenne d’Emmanuel Macron.
  • Nous n’avons plus le mérite puisque nous avons la discrimination positive à tous les étages et que la méritocratie est foulée aux pieds.
  • Nous n’avons plus la laïcité puisque nous avons un multiculturalisme.
  • Nous n’avons plus la Patrie puisque le discours patriotique est remplacé par le discours de repentance permanent.

Je pense que la République est enfoncée de partout !

Elle n’est plus qu’un mot … Qu’une illusion !

Au contraire de l’ancien ministre, je vois là une argumentation structurée et difficilement contestable.

D’ailleurs, on pourrait légitimement retourner la critique contre son auteur, Jean-Pierre Chevènement, dont l’argumentation se borne à de bonnes paroles demandant d’approfondir le dialogue avec les musulmans !

Mais qui peut croire, après l’été meurtrier que nous avons vécu et les derniers attentats perpétrés par les islamistes (hachoir et décapitation), que le dialogue pourrait convaincre ces barbares.

Quand on pense que Jean-Pierre Chevènement est ce qu’on pourrait appeler (à droite) « un socialiste éclairé », on mesure où en sont encore les autres socialistes.

Qu’en pensez-vous ?

Voici la vidéo complète du débat :

Merci de tweeter cet article :





8 Réponses à “Zéro pointé pour Jean-Pierre Chevènement !”

  1. Christian 54 dit:

    De sombres c….

  2. Comme tout bon socialiste, avec ses grands airs et ses complexes de supériorité, juste bon à faire la leçon et la morale aux mal pensants cad à ceux qui ne pensent pas comme lui.
    Ce profiteur moralisateur conserve son logement social de 5 pièces dans le 5 ème ……..mais il paie un sur-loyer! Bon, alors ça va!

    Je n’ai pas du tout apprécié ce débat que j’ai regardé en accéléré tant ce type m’exaspérait.
    La fin résume le personnage avec « le prétendu défaitisme d’EZ qui serait condamné au peloton d’exécution en temps de guerre………..ou encore qu’EZ devrait baisser le son parce qu’on ne l’entend plus!
    EZ est un type bien élevé parce que franchement trés souvent, ça dépasse …………

    Le grand homme avait raison, la vieillesse est un naufrage.

    Preuve en est avec Chevènement venu juste vendre son livre et surtout en ne répondant pas argument contre argument à EZ.

  3. maria-miguel Bechet dit:

    J.P. Chevènement faisait pitié avec son angélisme navrant, alors même que la nouvelle affreuse de la mort du professeur était déjà connue.
    Et c’est Éric Zemmour que l’on poursuit
    J’ai toujours de la considération pour J.P: Chevènement, mais c’est, actuellement excusez-moi l’anglicisme, un has been.
    iI n’y a rien à en attendre. Il appartient au passé et ce passé qui en termes de politique nous a plombés.

  4. Tout à fait d’accord avec votre perception: Bisounours c’est le mot qui convient et hors sol….j’ai abandonné le débat en cours de route !!!

  5. Chevènement a toujours été un peu à part, mais depuis « qu’il avu la lumière au bout du tunnel » il est complètement à côté de ses pompes !
    Quant au terme « sauvageons », à l’époque, c’était une appellation gentillette, histoire de ne pas stigmatiser « les enfants des quartiers »*, ces brebis égarées parce que la république n’a pas été assez généreuse !

    *expression utilisée par Chirac pour apaiser les tensions après la déclaration de Nicolas Sarkozy « on va vous nettoyer ça au Kärcher » …

  6. J P Chevenement, un homme du passé, qui ne peut repondre aux vrais problemes.

  7. Christian 54 dit:

    La vieillesse est un naufrage…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *