« Cessez d’emmerder les Français ! »

Publié par le 1 Août, 2019 dans Blog | 6 commentaires

« Cessez d’emmerder les Français ! »

Quand on appartient à la classe moyenne française, on peut être saisi de vertige quand on observe deux mouvements contraires simultanés et d’égale intensité.

La maltraitance de la majorité

 La sanctuarisation des minorités

La fracture entre les élites et le peuple tient en grande partie à cette différence de traitement ! Les élites qui s’autoproclament « progressives » et bien sûr la gauche font sans cesse un procès, qui entasse dans la même charrette des condamnés, l’Occident, les Blancs, les Hétéros, les Riches, etc …

Ils inventent en permanence de nouvelles lois pour favoriser les minorités considérées une fois pour toutes, et pour toujours, comme les victimes des occupants de la charrette.

Arrêtez d’emmerder les Français !

Cette réplique est attribuée à Georges Pompidou qui s’adressait à un jeune secrétaire d’Etat nommé … Jacques Chirac :

Mais arrêtez donc d’emmerder les Français ! Il y a trop de lois, trop de textes, trop de règlements dans ce pays ! On en crève ! Laissez-les vivre un peu et vous verrez que tout ira mieux ! Foutez-leur la paix ! Il faut libérer ce pays !

Et depuis le quinquennat de Georges Pompidou, les majorités successives – droite et gauche confondues – n’ont cessé de maltraiter la majorité de ce pays et particulièrement les plus actifs de la classe moyenne.

C’est depuis lors, l’augmentation permanente des contraintes, des règlements, des normes qui sans arrêt réduisent le champ de nos libertés. Cette accumulation de contraintes s’est trouvée grandement renforcée par l’appartenance à l’Europe dont le parlement, au nom, entre autres, de la sacro-sainte obligation de concurrence, ne cesse d’attacher aux pieds de nos artisans, de nos agriculteurs et nos chefs d’entreprise, des boulets.

Les libertés individuelles fondent également comme peau de chagrin

En matière de transport individuel, nous avons été très (trop ?) dociles. Nous avons suivi les consignes des dirigeants qui nous poussaient à acheter des voitures à moteur diesel. Aujourd’hui, les mêmes dirigeants nous désignent comme de dangereux pollueurs et nous interdisent l’accès aux villes ! Et ce sont les plus modestes des Français qui en sont les premières victimes !

Tout est contrôlé, réglementé, limité ou interdit !

Il y a un excellent sketch de Florence Foresti (je suis vieille !) qui illustre bien cette réduction constante de nos libertés :

– Si, si, je suis vieille !
– J’ai fumé dans les avions, les mecs !!!
– J’ai fumé dans des trains,
– j’ai fumé dans des restaurants…
– j’ai même fumé dans des wagons-restaurant, si !
– J’ai roulé sans casque,
– j’ai conduit sans ceinture,
– j’ai bronzé sans protection,

A ceci s’ajoute simultanément, l’augmentation des taxes, impôts et contributions diverses, d’un Etat obèse incapable de se réformer et dont la compétence la plus évidente se limite à une imagination fiscale sans limites.

La gauche a apporté sa touche étatiste et centralisatrice à cette tendance. C’est Ronald Reagan qui a le mieux résumé le principe de l’économie socialiste :

En France, tout ce qui bouge, on le taxe ; tout ce qui bouge encore, on le réglemente ; tout ce qui ne bouge plus, on le subventionne …

Parallèlement, on glorifie les minorités !

Les délinquants se voient souvent victimisés. 

Vous connaissez tous ce terme : « bien connus des services de police et de justice ». On comprend le découragement des policiers qui retrouvent régulièrement des délinquants multirécidivistes automatiquement relâchés par la « Justice » !

A chaque fois que la droite arrive au pouvoir, elle durcit timidement les peines. Une fois la droite remplacée par une majorité de gauche, les mesures prises sont abrogées (peines-planchers, tribunaux pour mineurs, etc …) et aucune nouvelle prison n’est construite ! « La prison n’est pas la solution, nous disait Taubira, elle est le problème !  »

Une majorité des terroristes qui ont assassiné des Français étaient des multirécidivistes qui, avec une Justice responsable, auraient dû être encore derrière les barreaux.

Les terroristes sont souvent présentés comme des déséquilibrés.

Les migrants sont vus comme des victimes du colonialisme.

La stratégie utilisée pour promouvoir est en premier lieu la culpabilisation de l’Occident. Les ONG, financées par le milliardaire George Soros, forcent maintenant les ports italiens pour imposer le débarquement des migrants qui font la fortune des passeurs. Avec leur lot d’images pour faire pleurer dans les chaumières …

Les minorités sexuelles gagnent chaque jour de nouveaux droits

C’est une roue à cliquets sans fin (voir cet article) qui a vu cette fuite en avant sans fin : PACS, Mariage, adoption, PMA, demain GPA).

La marchandisation du corps des femmes et la création institutionnalisée d’enfants sans père sont des dégâts collatéraux totalement ignorés par les progressistes !

Combien de temps encore tolérerons-nous ça ?

La montée des populistes dans de nombreux pays prouvent qu’une énorme faille qui s’est créée entre les élites et le peuple.

Aux yeux des peuples, les élites progressistes et mondialistes sont les seules responsables de ce double mouvement qui paupérise les classes moyennes et bouleverse l’identité des nations par une immigration totalement incontrolée, voire encouragée.

Le mouvement des Gilets jaunes devrait être pris au sérieux par la classe politique. Il aura suffit d’une réduction de liberté (passage en force au 80 Km/h) cumulée à une simple hausse des taxes sur les carburants pour mettre le feu.

Je reste persuadé que la mascarade du « Grand Débat », n’a rien résolu et que des répliques plus violentes du séisme des Gilets jaunes seront bientôt observées.

La réforme des retraites, totalement perturbée par cette histoire d’âge pivot repoussé de 62 à 64 ans, pourrait être un déclencheur possible d’un séisme social de type « Big One » !

Merci de tweeter cet article :





6 Réponses à “« Cessez d’emmerder les Français ! »”

  1. « depuis le quinquennat de Georges Pompidou

    Ceci me posait question.
    Pompidou a été élu pour faire un septennat. Cetes, il souhaitait que le septennat soit remplacé par un quinquennat, mais il n’a pas eu la majorité des mais la majorité des trois cinquièmes au Congrès n’est pas atteinte

    Il a été président pendant 5 ans, pour cause de décès par maladie(maladie de Waldenström dont il est atteint, une forme rare de leucémie)

    Excusez moi pour ce détail.

    La réforme des retraites, totalement perturbée par cette histoire d’âge pivot repoussé de 62 à 64 ans, pourrait être un déclencheur possible d’un séisme social de type « Big One »
    Si seulement vous aviez raison!

    Il est vrai que le WE dernier, j’étais à une réunion (bénévolat et actions caritatives), mélangeant « jeunes » et « vieux ».

    « Les jeunes » étaient outrés de constater le lavage de cerveau et la manipulation autour de la retraite et de « l’âge pivot », faux report de l’âge de départ.

    « Les vieux » en ont remit une couche, en leur disant que, oui, il n’aurait pas fallu voter macron, que c’était une évidence que les politiques de gauche enfumaient le monde.

    Certains jeunes, professions libérales ont dit (à vérifier) que l’état envisageait une ponction de 28% des bénéfices en sus des autres cotisations, rien que pour la retraite, et l’union de leurs caisses (excédentaires) avec celles d’autres régimes (déficitaires), accompagnée d’une baisse du montant du point!

    Donc augmentation des cotisations et baisse des retraites.
    (pendant ce temps là, les élites mangent du homard dans de la vaisselle de Sèvres, les pieds dans l’eau d’une piscine, vêtus de maillots de bain LVMH…)

    Je crois que macron ne se rend pas compte que les jeunes qui travaillent ne sont pas dupes de ses magouilles financières, et que, oui, il y a risque de séisme, même si les jeunes (enfin ceux que j’ai rencontrés) attendent.. pour voir…

    • Comme d’habitude fotes de frappe et là, même f^tes de franssais!

      Certes et cetes…

      Lire :
      « mais mais la majorité des trois cinquièmes au Congrès n’est pas atteinte »

      Etc, Etc… 🙁

  2. Outre la restriction des libertés, on assiste à un véritable bourrage de crânes permanent pour faire avaler ce que le bon sens récuse. Dernièrement, un journal titre à propos d’un animateur et de son mari: « ils attendent un bébé! » Quoi de plus pervers et fallacieux que ce titre?
    Ce qui est inquiétant, ce sont les jeunes générations que l’on façonne à tour de bras, qui ne connaîtront rien d’autre que ce monde mercantile (qui ne dit pas son nom!) où tout repère éthique est effacé au profit d’un individualisme forcené et où le désir de chacun supplante l’équilibre d’une société, voire de la civilisation. Ils n’auront jamais assez d’esprit critique pour en être conscients. C’est dramatique.

  3. Christian 54 dit:

    Et si, pour rester réalistes, nous ne parlions plus des soit disant élites qui nous gouvernent mais, au contraire, de la lie qui veut nous interdire de penser et de nous exprimer pour mieux nous asservir ?

    J’en ai plus qu’assez d’entendre sans arrêt parler d’élites là où je ne vois que médiocres (dans le meilleur des cas) pourris et profiteurs !

  4. Il faut y voir un agenda preparer intelligement et depuis longtemps derriere tout cela, qu’ils appliquent a petite dose pour mieux nous l’imposer, le remplacement des peuples en fait partit puisqu’ils imposent la bien pensance et les concepts bidons qui tournent avec, d’ou l’aveuglement volontaire et le denie comme reponse, avec comme resultat final, le renversement des valeurs grace la complicité des associations qui travaillent contre le peuple, qui au noms des droits precipite la societé dans la pourriture morale et le chaos allant jusqu’a degenere en guerre.

    Les franc maçons, unit dans un meme but en haut de leur hierarchie il faut le savoir, nombreux aux postes clées, comme par hasard, politique, 400 environ, entendu par une journalite, 1 sur 2 chez les juges, d’ou cette injustice et ce laxisme, et tenant un poste sur 4 chez les commissaires de police, appelent cela dans leur plan, l’ordre par le chaos, comme cela a été denoncé, on y vient.

    Faut-il attendre le dernier moment pour agir, c’est a dire lorsque ce serait trop tard ?…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *