Le diktat liberticide des GAFA

Publié par le 9 Juin, 2021 dans Blog | 4 commentaires

Le diktat liberticide des GAFA

Les réseaux sociaux ont longtemps été une bénédiction pour la défense des libertés d’expression et d’opinion.

Eric Zemmour a raison. L’invention de l’imprimerie qui avait permis de lire la bible sans passer obligatoirement par les prêtres a donné le protestantisme.

Aujourd’hui, les journalistes  ont remplacé les prêtres et prêchent la bonne parole (progressiste) au lieu d’informer impartialement.

Les réseaux sociaux ont joué le rôle de l’imprimerie et ont permis de contrer la pensée dominante en permettant la diffusion d’une pensée de droite. L’arrivée au pouvoir de partis populistes en est sans doute une conséquence.

En France notamment, après les années Mitterrand et la main mise de la gauche sur la culture et sur une grande partie des médias, les réseaux sociaux ont permis de lutter contre le politiquement correct imposé par la presse.

Mais pour les progressistes – persuadés qu’ils sont de représenter, et eux-seulement, le camp du bien – ne peuvent supporter que leurs paroles puissent être critiquée et contrée sur les réseaux sociaux.

Le pire est que les réseaux sociaux eux-mêmes sont progressistes et se permettent aujourd’hui de censurer tout ce qui n’est pas conforme à la pensée dominante.

La fermeture autoritaire des comptes de Donald Trump par Twitter et Facebook est un événement historique. Le fait que des médias mondiaux aient pu exercer cette censure sans l’intervention de la justice est un scandale antidémocratique absolu. D’autant plus absolu qu’il est probable qu’une telle infamie n’aurait pas été exercée contre un président du parti Démocrate !

Voici un article de Nicolas Lecaussin paru dans l’IREF qui dénonce la prolongation du bannissement de Donald Trump par Facebook :

L’origine de la Covid, le vaccin, Trump et Facebook

La plateforme sociale Facebook vient de prolonger l’interdiction du compte de l’ancien président Trump jusqu’au 7 janvier 2023. Elle a même précisé que ses « censeurs » feront ainsi beaucoup plus attention aux messages des politiques ou à caractère politique. Pour elle, Trump serait un « risque pour la sécurité publique ». C’est une décision grave, qui l’éloigne de son rôle de diffuseur libre et gratuit de contenus. Elle pourrait en pâtir, et pas seulement pour son image. La date du 7 janvier 2023 correspond au début du nouveau Congrès américain après les élections de mi-mandat et si les Républicains remportent la majorité, il est certain qu’ils saisiront l’occasion pour prendre leur revanche sur Facebook.

Trump banni au moment même où l’on comprend qu’il avait raison sur les origines du Covid et le vaccin

Facebook répudie Trump. Dans le même temps, Facebook fait disparaître son avertissement concernant le « consensus scientifique » sur les origines du Covid. Rappelez-vous. C’était fin mars 2020 et le président Trump avait émis l’hypothèse d’un virus échappé du laboratoire chinois de Wuhan. Immédiatement, les journalistes et autres correspondants, fidèles à l’esprit moutonnier qui les guide, ont réagi en ricanant, ils ont même accusé Trump de racisme antichinois. Facebook a tout de suite lancé une alerte qui apparaissait à chaque fois qu’un commentaire faisait allusion à ces origines du Covid. Aujourd’hui, le « consensus scientifique » se fait bel et bien sur… la fuite du laboratoire lors de manipulation des chercheurs chinois.

On vient d’apprendre aussi, dans la correspondance mail du Dr Fauci, qu’il avait reçu, dès le 31 janvier 2020, un message de la part d’un grand virologue Kristian Andersen qui, avec son équipe, en décodant le génome du SRAS-CoV-2, avait remarqué qu’il y avait des « caractéristiques inhabituelles » dans le virus qui ne pouvaient être que « fabriquées » par l’homme.

Facebook et les journalistes ont la mémoire courte. Plus de deux milliards de personnes ont déjà été vaccinées à ce jour. C’est énorme, un véritable exploit scientifique et médical. Accompli en grande partie grâce à Trump qui avait réuni, début avril 2020, plusieurs laboratoires dans son bureau de la Maison Blanche pour fixer une feuille de route avec plusieurs pistes de recherche. Il avait dit que le vaccin allait être prêt à la fin de l’année. Que de moqueries dans les médias, et de la part des politiques, comme Biden et Macron ! Pourtant c’est ce qui s’est passé. Le vaccin était là.

Facebook va-t-il maintenant interdire le Docteur Fauci pour avoir rejeté l’hypothèse d’un virus échappé du laboratoire ? Ou Biden pour avoir moqué la possibilité d’avoir un vaccin contre le virus avant la fin de l’année 2020 ?

Facebook censure et les dictateurs se frottent les mains

Contrôler, censurer, interdire… ce n’est pas le rôle de Facebook qui se tire tout simplement une balle dans le pied. De plateforme libre, il devient organisme autoritaire qui impose une ligne de conduite à ses membres et ses lecteurs. Les dictateurs se frottent les mains : si même Facebook le fait, pourquoi pas nous ? L’escalade pourrait continuer. Tous pourtant ne l’admettent pas. L’Etat de Floride a adopté le mois dernier un projet de loi interdisant la censure dans les médias sociaux des candidats politiques. Les élections ne doivent pas être influencées par les réseaux. Les réseaux doivent respecter certaines règles, oui. Mais tout le monde a le droit de s’exprimer.

Nicolas Lecaussin pour l’IREF

Merci de tweeter cet article :





4 Réponses à “Le diktat liberticide des GAFA”

  1. Hors sujet et plus grave encore:

    LAURA INGRAHAM DE FOX NEWS DÉVOILE À LA TÉLÉ AMÉRICAINE LES DOCUMENTS MONTRANT QUE LES ROCKEFELLER AVAIENT PRÉVU LE SCÉNARIO DE LA PANDÉMIE EN 2010. VIDÉO.

    https://ns2017.wordpress.com/2021/06/12/laura-ingraham-de-fox-news-devoile-a-la-tele-americaine-les-documents-montrant-que-les-rockefeller-avaient-prevu-le-scenario-de-la-pandemie-en-2010-video/

    12 juin 2021 par anti socialiste « un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! il est complice. » georges orwell, publié dans non classé
    Fox News aux Etats-Unis, c’est TF1, France 2, France 3, BFM TV, CNEWS, LCI…..en France. C’est une Chaîne de Grande Ecoute et surtout une chaîne qui a moulte fois crié « Au Complotisme » !

    Donc, Laura Ingraham, la présentatrice Vedette de la Chaîne annonce très clairement qu’il existe bien un rapport ROCKEFELLER de 2010 annonçant la Pandémie et la manière dont le pouvoir en place ne laissera JAMAIS cette crise imaginaire prendre fin avec un contrôle total et absolu des Peuples qui ont auront été ainsi privés de Libertés.

    Nous vous avions fait part de ce rapport Rockefeller le 1er Mai 2020 :

    https://profidecatholica.com/2020/05/01/le-rapport-de-la-fondation-rockefeller-de-2010-qui-annoncait-la-pandemie-et-le-confinement/https://rumble.com/embed/vfodvj/?pub=4#?secret=K9sGTTxdQ1

    Les « Choses » bougent énormément aux Etats-Unis et nous espérons un changement radical de Cap pour bientôt.

    Vous avez LA PREUVE, avec cette vidéo de FOX-NEWS, que le COVID-19 est bel et bien UN COMPLOT CONTRE L’HUMANITE car quand une pandémie sugit, elle ne se signale pas 21 ans en avance.

    De Plus c’est ROCKEFELLER qui signe, c’est pour ainsi dire DOUBLEMENT SIGNE.

    Fox News aux Etats-Unis, c’est TF1, France 2, France 3, BFM TV, CNEWS, LCI…..en France. C’est une Chaîne de Grande Ecoute et surtout une chaîne qui a moulte fois crié « Au Complotisme » !

    Donc, Laura Ingraham, la présentatrice Vedette de la Chaîne annonce très clairement qu’il existe bien un rapport ROCKEFELLER de 2010 annonçant la Pandémie et la manière dont le pouvoir en place ne laissera JAMAIS cette crise imaginaire prendre fin avec un contrôle total et absolu des Peuples qui ont auront été ainsi privés de Libertés.

    Nous vous avions fait part de ce rapport Rockefeller le 1er Mai 2020 :

    https://profidecatholica.com/2020/05/01/le-rapport-de-la-fondation-rockefeller-de-2010-qui-annoncait-la-pandemie-et-le-confinement/https://rumble.com/embed/vfodvj/?pub=4#?secret=K9sGTTxdQ1

    Les « Choses » bougent énormément aux Etats-Unis et nous espérons un changement radical de Cap pour bientôt.

    Vous avez LA PREUVE, avec cette vidéo de FOX-NEWS, que le COVID-19 est bel et bien UN COMPLOT CONTRE L’HUMANITE car quand une pandémie sugit, elle ne se signale pas 21 ans en avance.

    De Plus c’est ROCKEFELLER qui signe, c’est pour ainsi dire DOUBLEMENT SIGNE.

    https://profidecatholica.com/2021/06/09/laura-ingraham-de-fox-news-devoile-a-tele-americaine-les-documents-montrant-que-les-rockefeller-avaient-prevu-le-scenario-de-la-pandemie-en-2010-video/

    • Hors sujet mais grave pour nos liberté:

      Dictature sanitaire en marche : l’incroyable rapport du Sénat sur la crise sanitaire
      Par Jonathan ExoPortail -11 juin 20211
      https://exoportail.com/dictature-sanitaire-en-marche-lincroyable-rapport-du-senat-sur-la-crise-sanitaire/

      Partager l’article pour contribuer à l’information :
      FacebookTwitterVKontakteTelegramFacebook MessengerGmailLinkedInPinterestRedditWhatsAppSkype
      Florian Philippot, destiné à disparaître dans la queue de la comète RN qu’il avait quittée et que la crise a finalement révélé, alerte sur le rapport que vient de commettre le Sénat. Intitulé «CRISES SANITAIRES ET OUTILS NUMÉRIQUES : RÉPONDRE AVEC EFFICACITÉ POUR RETROUVER NOS LIBERTÉS», ce rapport n’est qu’un ensemble de préconisations destinées à restreindre les libertés. Bien sûr, le but avoué est de «retrouver nos libertés», mais les sacrifier pour les retrouver, même ponctuellement, n’est jamais une bonne idée. Sauf s’il s’agit d’un choix totalement personnel et volontaire. Toute injonction de masse, sans même le consentement de cette masse, ne peut que produire le contraire de l’effet escompté, surtout quand on ajoute à cela que les mesures provisoires sont toujours faites pour durer (péages autoroutiers, CSG, vignette automobile, etc.).

      Le Sénat ne s’embarrasse pas de mots, il admet clairement et sans afféterie aucune que le modèle chinois est un bon exemple de gestion :

      La Chine a, sans ambiguïté, privilégié la lutte contre la menace sanitaire par rapport à la protection des libertés individuelles, en particulier la liberté d’aller et venir et celle d’avoir une vie privée.
      Si le modèle chinois n’est évidemment pas transposable aux pays occidentaux, on ne peut pas, pour autant, se satisfaire d’une simple posture d’indignation : la stratégie chinoise est, globalement, une grande réussite sur le plan sanitaire, avec officiellement 4 846 morts pour 1,4 milliard d’habitants, soit 3 morts par million d’habitants, quand la France seule compte plus de 100 000 morts, soit 1 633 morts par million d’habitants.
      Les bracelets électroniques de Hong Kong ne leur posent pas non plus de problèmes. De toute façon le Sénat a choisi son camp :

      D’une manière générale, entre efficacité sanitaire et respect des libertés individuelles, l’arbitrage des pays asiatiques a clairement penché en faveur de la première : leurs diverses stratégies reposent sur des mesures particulièrement intrusives, sans équivalent dans les pays occidentaux.
      De fait, cette stratégie semble avoir porté ses fruits : ces pays ont la plus faible mortalité du monde rapportée à la population.
      À ce rythme là on peut aussi admettre que le régime soviétique était très efficace pour convertir les plus rétifs au stalinisme ou bien les camps allemands concernant le régime calorique et la perte de poids (surtout lorsque les Alliés bombardèrent toutes les voies de ravitaillement – mais on s’éloigne du sujet).

      Dans le même état d’esprit, le Sénat reconnaît que les GAFAM ayant fini par nous fliquer intégralement (malheureusement avec l’assentiment et la collaboration active de leurs utilisateurs, il faut le reconnaître), ils ont pu jouer un rôle majeur dans la gestion de l’épidémie (et s’enrichir indécemment).

      Par la quantité et la diversité des données qu’ils collectent sur chacun d’entre nous, par leur maîtrise des technologies les plus avancées, et plus généralement par leur importance désormais systémique dans la vie économique et sociale, les géants du numérique se sont trouvés en position de jouer un rôle majeur dans la gestion de l’épidémie, parfois à l’égal des États, si ce n’est en position de force par rapport à eux.
      Ce sont aussi leurs services qui ont, d’abord, permis d’assurer la continuité de la vie économique et sociale, qu’il s’agisse de communiquer, de travailler, d’enseigner ou encore de faire ses courses à distance. Leur chiffre d’affaire a d’ailleurs augmenté de 19,5 % en 2020, et leur bénéfice opérationnel de 24,7 %, tandis que le reste de l’économie mondiale connaissait une crise sans précédent.
      Le Sénat prévient que d’autres pandémies plus graves vont survenir et que « plus la menace sera grande, plus les sociétés seront prêtes à accepter des technologies intrusives, et des restrictions plus fortes à leurs libertés individuelles – et c’est logique ».

      Et après avoir devisé sur les questionnements éthiques et les problèmes d’ordre moral que peuvent poser toutes ces solutions intrusives, le Sénat conclut que finalement c’est un mal pour un bien et que de toute manière, si on ne le fait pas, d’autres le feront pour nous. Ces réflexions aussi idiotes qu’une phrase comme « il faut bien mourir de quelque chose » ne sont pas à la hauteur de la réflexion politique que l’on attend de la chambre haute du Parlement.

      [La crise actuelle nous donne déjà toutes les raisons de veiller à la protection de nos droits et libertés]. Mais elle nous donne aussi toutes les bonnes raisons de recourir davantage aux outils numériques, en conscience et en responsabilité – parce qu’ils sont potentiellement bien plus efficaces que les autres méthodes, parce qu’ils pourraient permettre de retrouver bien plus rapidement nos libertés « physiques », et parce que si nous ne le faisons pas, d’autres le feront pour nous. Et, face à une crise majeure, nous n’aurons pas d’autre choix que de leur demander leur aide, et il sera alors trop tard pour défendre nos principes démocratiques.

      Le rapport de 147 pages est disponible sur le site du Sénat.

      https://youtu.be/cInU4SC_LA0

      Source : http://www.senat.fr/fileadmin/Fichiers/Images/delegation/prospective/PRO_Rapport_numerique_pandemies.pdf et https://www.egaliteetreconciliation.fr/Dictature-en-marche-l-incroyable-rapport-du-Senat-sur-la-crise-sanitaire-64440.html

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *