Au secours ! Rendez-nous Hollande !

Publié par le 19 Juil, 2017 dans Blog | 12 commentaires

Au secours ! Rendez-nous Hollande !

Non, bien sûr, je déco … ne, je plaisante !

Mais même le calamiteux François Hollande, aux manières plus que contestables, ne s’était jamais conduit aussi mal qu’Emmanuel Macron dans son rôle de chef de l’Etat.

Notamment, dans ses relations avec les militaires, Hollande s’était avéré moins mauvais qu’en politique intérieure.

On se rappelle, que sur le plan budgétaire, il avait souvent arbitré contre Bercy au profit de ministère de la défense.

Mais ce matin, l’irréparable s’est produit avec la démission du Chef d’Etat-major des Armées, Pierre de Villiers ! Du jamais vu sous la V ème République !

Dans cette affaire, le chef de l’Etat a tout faux, aussi bien sur le fond que sur la forme !

Sur le fond

Je ne reviens pas sur le fond – réduire le budget de forces armées surexposées et sous-équipées – que j’ai déjà traité dans mes article précédents :

Sur la forme

La forme fut détestable ! Notamment lors du recadrage en public du général de Villiers :

« Je considère pour ma part qu’il n’est pas digne d’étaler des débats sur la place publique. J’ai pris des engagements, je suis votre chef. Les engagements que je prends devant les concitoyens, devant les armées, je sais les tenir et je n’ai à cet égard besoin de nulle pression, de nul commentaire ».

Cette déclaration est d’abord excessive mais surtout mensongère !

Le général de Villiers a exprimé son mécontentement après l’annonce de coupes budgétaires, non pas en public, non pas devant les médias, mais devant la représentation nationale (la commission de défense de l’Assemblée nationale).

Au contraire, Macron-Jupiter s’est rendu coupable exactement de ce qu’il reproche à tort au général de Villiers ! Car c’est en public que le recadrage du chef d’Etat-major des Armées a eu lieu. Pire, devant des cadres de l’Armée !

C’était une humiliation claire pour le général de Villiers qui ne pouvait rester sans réagir !

Mais Macron en a rajouté une seconde couche !

Dans les colonnes du JDD, Le président de la République a déclaré :

« La République ne marche pas comme cela. Si quelque chose oppose le chef d’état-major des armées au président de la République, le chef d’état major des armées change ».

C’est clairement un appel à la démission du chef militaire !

Des motifs de démission accablants pour Macron

« Je considère ne plus être en mesure d’assurer la pérennité du modèle d’armée auquel je crois pour garantir la protection de la France et des Français, aujourd’hui et demain, et soutenir les ambitions de notre pays. C’est ainsi que j’ai pris mes responsabilités »

Le général Pierre de Villiers prend date ! Il ne croit plus à la survie de l’Armée dans les conditions budgétaires actuelles. Pour lui, les Français sont désormais en danger et dans ces conditions la France doit renoncer à ses ambitions sur la scène internationale.

Que se passera t-il si des soldats perdent la vis à cause d’obsolescence de leurs matériels ? Les militaires de la « grande muette » resteront-ils alors silencieux ?

Assez de leçons de démocratie !

Emmanuel Macron devait – promettait-il durant la campagne présidentielle – nettoyer les écuries d’Augias de la République ! Il y aurait un avant Macron, et un après Macron dans la vie politique française !

Elle est belle la « nouvelle politique » de Macron ! Elle interdit aux grands commis de l’Etat de dire la vérité devant la représentation nationale !

La victoire de Macron lui est montée à la tête ! Macron veut tout contrôler !

  • Il contrôle l’Assemblée nationale.
  • Il manoeuvre pour tenter de contrôler le Sénat.
  • Il maintient la presse à distance et filtre les journalistes habilités à le suivre.
  • Il va même créer un média « En marche » qu’il aura à sa main.
  • Il humilie un chef militaire populaire dans l’Armée pour la mettre au pas.

Après la victoire de Macron, une fois notre défaite digérée, je suis resté dans l’expectative plusieurs semaines, j’ai ensuite été séduit par les premières mesures prises (qui semblaient plus marquées à droite qu’attendues), mais depuis quelques temps, c’est l’inquiétude qui prévaut.

Une inquiétude dictée par le caractère d’Emmanuel Macron et son manque d’expérience politique. L’affaire de Villiers, est le premier vrai échec d’Emmanuel Macron. On peut imaginer que lorsque le climat politique va se durcir, il pourra en essuyer beaucoup d’autres …

Et plus Jupiter montera vers l’Olympe …

Plus dure sera la chute !





 

 

 

12 Réponses à “Au secours ! Rendez-nous Hollande !”

  1. Christian 54 dit:

    Si, en plus, vous regardez la presse, vous constaterez que les députasses macronistes veulent maintenant conserver l’IRFM sans contrôle et autres fariboles. Elle est bien loin la vertueuse unanimité pour la moralisation de la vie publique.
    Il faut dire aussi que la disparition brutale de la Sarnez et du Bayrou ont démontré qu’il n’est pas si facile de rester propre.
    Mais le sale gosse prétentieux président dépasse tout. Entre ses incessants déplacements pour se faire voir, ses discours aussi plats qu’un électroencéphalogramme de moule, ses leçons de morale dont il est lui même le contre-exemple parfait, il y a de quoi avoir le tournis.
    Bientôt nous en aurons la preuve dans les sondages, d’autant plus que, par chance, il a aussi fâché la presse qui ne lui passe plus les plats comme avant.
    Ne nous laissons pas faire par ce mini duce !

  2. Christian, je vais un peu détoner dans le concert de reproches faits à Macron. Il est dans une phase où, après avoir réussi le hold up du siècle, sur la présidence et l’assemblée, vient le temps de l’action (qui n’est pas aussi facile une fois en place ) et il a besoin de tenir ses troupes, au sein desquelles ça commence à vouloir avoir des velléités d’indépendance.
    De Villiers était sur le départ, de toutes façons, et pour Macron, c’est un moyen de montrer qui commande, qui a le dernier mot.
    A la fin de la journée, une fois que l’opposition (je vous laisse rigoler …) s’est opposée, que les commentateurs ont commenté, et que le soufflé médiatique est retombé, c’est Macron qui gagne, qui marque des points, et à peu de frais !

    Vous allez me trouver cynique, mais c’est de la politique …
    Et c’est quand même autre chose que les magouilles de Flamby (que les vers le mangent 🙂 ) !

    • je ne suis pas d’accord avec votre analyse.Le general de villiers avait encore un an à faire, pourquoi le provoquer et le recadrer en public,il suffisait de laisser Darmanin annoncer les coupes dans le budget de l’armée en les justifiant et basta.Ce qui se disait en commission ne regardait pas les français.
      ou le general etait d’accord et acceptait la pilule ou il refusait et partait de lui meme.
      Pourquoi avoir cherché à le rabaisser ,lui et quelques autres dans les ministeres et en public ?
      cela ne fait que demontrer le peu de confiance que macron a en lui et son pouvoir s’il se croit obligé d’agiter son martinet..
      c’est une belle erreur de com.et cet aveu de faiblesse ne risque pas de lui faire gagner de point ,il n’y a qu’a voir la reaction des français, ulcérés qu’en niveau +++ d’attentats et d’interventions exterieures, on coupe dans ce budget.
      j’aurais bien aimé qu’il coupe dans tous les emoluments et avantages de élus en activité et en retraite .Là j’aurais applaudi des 2 mains , au lieu de toucher les subventions des collectivités.
      j’aurais bien aimé qu’il laisse sa femme s’occuper des menus de l’elysée au lieu de lui donner un budget ! Rappelez moi qui a été élu ,lui ou elle ?
      je croyais qu’il ne fallait plus employer ses proches …C’est formidable cette amnésie qui frappe ce mini president.Ah il en a promis des changements pour reformer, moraliser, changer les cadres politiques.Mais ça c’etait pendant la campagne , histoire d’appater les jeunes gardons tout frais , tout naifs…
      Finalement droite ,gauche ou « centre », la cuisine est toujours la meme et ne risque pas d’inciter les français à voter davantage.

  3. Comme vous Christian j’étais dans l’expectative au début. Je pensais que les premiers pas du petit macaron seraient de droite, et j’attendais.

    Mais là, il dépasse les bornes avec son caprice « c’est MOI LE CHEF ! »

    Avez vous des nouvelles de la loi sur la moralisation de la vie politique ? Ça fait des semaines qu’on n’en entend plus parler. Depuis le départ de la girouette Bayrou.

    Et la loi sur le code du travail ? Idem …. plus de nouvelles non plus. Sans doute parce que les syndicats n’en veulent pas et le petit macaron préfère leur ceder ?? Il y a de quoi se poser des questions.

    Tout est en stand by. Et après les vacances les Français auront oublié, ils oublient vite….

  4. Il ya de quoi se poser des questions,
    il a besoin de plus d’experience, d’une part,
    et d’un peu plus de diplomacie d’autre part.

  5. Rendez nous hollande, rendez nous hollande…non je rigole, rassurez vous. 🙂

  6. Que dire de ce petit coq qui vient voir « ses » députés pour leur prodiguer la bonne parole? Ce qu’il a fait hier, rue de Varennes. Je suis extrêmement choquée qu’un président de la Vème République, a priori président de tous les Français, se permettent un tel geste!
    Et ça ne semble gêner personne… Qu’a-t-il compris ce gamin ambitieux et sans éthique du rôle de Président? Il se comporte ni plus, ni moins en chef de parti, ce qui n’est pas, autant que je sache, son rôle! Qu’aurait-on dit si un Président de droite avait agi de la sorte?
    Non, décidément c’est un gosse sans expérience et sans hauteur de vue, qui multiplie sans arrêts les bourdes, tout en étant persuadé qu’il peut tout se permettre à la place qu’il occupe.

  7. correction orthographique: « qu’un président… se permette.. » Mea culpa!

  8. chute dans les sondages, enfin, mais ma foi quoi de plus normal.
    Elu par défaut, 57 % d’abstention, 10 % de votes blancs et nuls. Donc déjà très peu lui faisait confiance, « mais en même temps » beaucoup viennent d’ouvrir les yeux, notamment les gens qui ne sont « rien » puis l’humiliation du CEMA, puis la com a tout va, trop c’est trop
    bling bling, arrogant, orgueilleux, egocentrique, faisant preuve d’autoritarisme et non pas d’autorité comme certains médias veulent nous le faire croire, ce sondage me semble encore au dessous de la réalité

    • finalement il a exactement les mêmes sondages que le gros hollande à la même époque. Ça promet beaucoup de lendemains qui déchantent.

      Mais lui est tellement narcissique qu’il peut devenir odieux

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *