Avec Zemmour, CNews réinvente le débat !

Publié par le 25 Oct, 2019 dans Blog | 6 commentaires

Avec Zemmour, CNews réinvente le débat !

Les chiens  hurlent et la caravane passe.

Ou plutôt, la classe politicomédiatique – journalistes en tête – se roulent par terre de fureur, et la nouvelle émission de CNews Face à l’info, avec comme invité permanent Eric Zemmour, trace son chemin.

Et quel chemin !

Je sais que j’ai déjà loué cette émission dans un article précédentUn souffle nouveau dans l’info : merci Eric !

mais, je me dois de passer une deuxième couche après le débat, hier soir, entre le philosophe Michel Onfray et Eric Zemmour. Selon moi, un grand moment de télévision !

Avant de vous laisser avec la vidéo de l’émission Face à l’info, je voudrais juste citer un court extrait des propos de Michel Onfray qui résume bien la situation actuelle de la France :

L’art d’être Français, c’est quoi ? C’est Rabelais et le fait d’être rabelaisien, y compris dans les excès – ça peut être Bigard ! – mais c’est Rabelais. Est-ce qu’on peut encore être rabelaisien ? réponse : non !

C’est Descartes ! Est-ce qu’on peut encore être cartésien ? réponse : non ! Aujourd’hui, on peut dire tout et n’importe quoi, sur le climat, dire qu’une femme est un père comme les autres ! Tout est possible ! Tout est pensable !

On a eu l’ironie voltairienne, l’humour voltairien … Vous ne pouvez plus plaisanter sur Greta Thunberg. Vous êtes un personnage détestable qui attaque les autistes et qui est méchant !

Si vous faites une plaisanterie sur quelqu’un d’enrobé, vous êtes grossophobe !

C’était une façon d’être et de faire, la France, qui est en péril !

Pendant cette séquence, regardez bien Eric Zemmour : il buvait du petit lait … Exactement comme moi.

C’est tellement bon quand un homme de gauche – non sectaire comme dit Zemmour, ajoutant, c’est rare ! – fait le même constat que nous, à droite !

Voici la vidéo avec le débat Onfray – Zemmour qui commence 26 minutes et 50 secondes après le début.

Profitez bien de ce moment rare !

Encore une fois, bravo et merci à CNews pour nous donner la possibilité d’assister à ces débats plus intéressants les uns que les autres ! Sans langue de bois, sans violence, dans le respect mutuel des débatteurs pourtant souvent opposés dans leurs opinions.

J’exclus de ces louanges le premier débat avec Mohamed Sifaoui qui doit bien regretter aujourd’hui la posture agressive et négative qu’il avait gardée pendant tout le débat.

Merci de tweeter cet article :





6 Réponses à “Avec Zemmour, CNews réinvente le débat !”

  1. Christian 54 dit:

    Ayant eu la chance de suivre ce débat, je confirme que c’était un moment de pur bonheur.
    Deux esprits alertes et non pollués par cette abomination de politiquement correct qui débattent dans le respect mutuel et qui s’opposent de manière constructive. Un régal !

    Pendant le même temps, la Sorbonne baisse son pantalon, bien bas. La honte ! Un temple de la culture qui devient le jouet de minorités dont nous aimerions bien connaître l’importance en pourcentage…

  2. Bravo à Michel Onfray et à Eric Zemmour un pur moment de plénitude. Nous nous replongions dans l’atmosphère des années 60-70, où toute discussion entre amis était possible. A notre table étaient réunis nos amis (communistes, socialistes, gens de droite, du centre. Les discussions étaient intenses, violentes, mais l’amitié, la tendresse qui nous unissait était la plus forte et l’amitié toujours là. Merci à vous

  3. vu la séance, un pur joyau, à renouveler souvent avec des personnes de ce même niveau, on pourrait regarder la télévision en MIEUX mais je dois rêver, on préfère HANOUNA

  4. Il les démolit (presque) tous !

    Alors, soit ils quittent le plateau ; soit, ils demandent son licenciement ; soit encore ils le boycottent pour éviter le ridicule…

  5. Un pur bonheur, du respect entre personnes aux idées differentes, de la deontologie, bref tout ce qui manque a la vraie goche et a la bien pensance…

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *