Des géants devenus nains …

Publié par le 26 Oct, 2017 dans Blog | 2 commentaires

Des géants devenus nains …

Hier, dans mon article :

« Il n’y pas que les constructifs qu’il faudrait virer ! »

je m’en prenais aux caciques du parti des Républicains qui ne pensent qu’à leur carrière personnelle au risque d’achever de détruire leur parti.

Ce matin, sur RTL, Eric Zemmour a remis ce triste épisode dans une perspective historique. Il décrit la dégringolade idéologique du parti de droite, depuis le gaullisme jusqu’aux Républicains d’aujourd’hui.

Il est très sévère avec tous ces hommes – Chirac et Juppé en tête – qui ont détruit l’âme de ce parti. Décoiffant !

Yves Calvi : Le feuilleton continue chez les Républicains qui ont donc décidé d’exclure les élus constructifs favorables à Emmanuel Macron. Mais la décision n’a pas pris effet, faute de quorum au sein du Bureau politique …

Eric Zemmour : Il était une fois un grand parti politique, un monument de l’histoire de France. Il y avait eu dans ses rangs des ministres du général de Gaulle et même des premiers ministres. Beaucoup avaient connu la guerre. Certains avaient été des résistants, parfois des héros ! Ils avaient tremblé en entendant le lyrisme inspiré d’André Malraux. Ils s’étaient affrontés rudement sur le destin de la France. Ces hommes-là tutoyaient l’Histoire !

Et puis, ces géants ont eu des enfants qui eux-mêmes ont eu des descendants. Les lois de la génétique politique sont parfois imprévisibles …

Les géants ont donné des nains !

Les géants se demandaient si la France devaient abandonné l’Algérie française, sortir de l’OTAN, approuver le traité de Maastricht …

Les nains se demandent s’il faut exclure Thierry Solère ou Franck Riester ! Et quand ils se décident à les exclure, ils se rendent compte qu’il n’y a pas assez de monde pour voter l’exclusion !

Non seulement, les Républicains traitent de sujets dérisoires mais il n’y a plus personne pour les traiter ! C’est la double peine !

Yves Calvi : Il semble qu’il va y avoir deux droites irréconciliables, entre ceux qui lorgnent vers le Front national et ceux qui sont proches d’Emmanuel Macron …

Ce combat est un jeu de rôle ! Chacun porte un masque avec une mauvaise foi qui n’a d’égal que leur manque de talent ! Les Républicains n’ont plus de raison d’être car ils sont dans une opposition à un pouvoir qui fait la politique qu’ils auraient conduite s’ils avaient gagné ! L’électorat de droite l’a d’ailleurs bien compris qui rallie massivement le nouveau président. Cela est évident en économie mais aussi sur les sujets plus régaliens. Souvenons-nous de Chirac, de Sarkozy et imaginons un instant ce qu’aurait fait Juppé, le chantre de l’identité heureuse …

Les Constructifs et leurs alliés ministres en rajoutent en prétendant que leur cible principal, Laurent Wauquiez, va droitiser leur cher et vieux parti … Qu’il va enfermer les Républicains dans un réduit droitier et identitaire, en oubliant que ce sont eux, qui depuis la création de l’UMP, ont enfermé la droite dans un réduit centriste et politiquement correct. Ils théorisent des deux droites irréconciliables alors qu’ils devraient parler des deux centres irréconciliables ! Le centre qui veut aller chez Macron et le centre qui veut rester dans l’opposition.

Ils font mine de soupçonner Wauquiez d’abattre la digue qui sépare les Républicains du Front national. Ils ont la main sur le coeur pendant que leur autre main dissimule un large sourire cynique et goguenard ! Ils vouent aux gémonies le groupe Sens commun, émanation politique de la Manif pour tous, dont le président a osé évoquer une plateforme commune avec Marion Maréchal-Le Pen …

Hou le vilain !

Laurent Wauquiez n’osera jamais s’allier avec le Front national. Il va taper sur les doigts du président de Sens commun ! Il va donner tous les gages qu’on voudra !

La semaine prochaine, les Constructifs seront définitivement exclus. Wauquiez sera élu président d’un parti fantôme.

Il découvrira alors qu’il est devenu le général d’une armée morte …

Eric Zemmour pour RTL.






2 Réponses à “Des géants devenus nains …”

  1. Il y a beaucoup de vrai la dedans.

    Esperons que L Wauquiez ne repudiera pas Sens commun qui a toutes nos valeurs, mais pas celle de la goche, et du centre tres mou.

  2. Je suis envahie de mails de M de Calan (plusieurs par jour!) qui se veut con-structif.

    Je pense que ce suppot de Juppé qui a demandé la condamnation de Sens Commun ne se rend pas compte que a base militante en a ras le bol de ces gauchos laicards qui se prétendent de droite.

    Condamner Sens Commun part du même principe idéologique de « Vive les tueurs de rois et de curés, vive 1789 et suivantes, à moi la terreur ». Et : »à bas la calotte, à bas les croix, à bas les crèches »

    Jusqu’où irons nous dans la bêtise… puisque la soit disant droite copie la c*****ie de la gauche!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *