Stratégies de manipulation : Suzanne enrichit le sujet …

Publié par le 10 Oct, 2018 dans Blog | 2 commentaires

Stratégies de manipulation : Suzanne enrichit le sujet …

Suzanne rebondit sur l’article présentant
les 10 stratégies de manipulation des masses.

Elle nous fait partager toutes ses connaissances sur le sujet qu’elle semble avoir beaucoup travaillé, dans le passé, si j’en juge par la bibliographie qu’elle nous propose…

Un grand merci à elle.

Bonjour,

Je connaissais certaines techniques de manipulations (appelées pour certaines techniques de communications) mais pas celles-ci, encore que nous les retrouvons, en ordre dispersé dans de nombreuses techniques de communication, justement. J’ai donc cherché sur le web, comme à l’habitude, afin d’apprendre, ma curiosité intellectuelle étant un puits sans fond.

Ainsi, j’ai appris que ce n’était pas Noam Chomsky qui avait identifié ces 10 stratégies, mais Sylvain Timsit en 2002 ( lu sur hoaxbuster). Noam Chomsky, que vous pourrez découvrir sur Wiki. Comme le disent certains commentateurs de Hoaxbuster, peu importe l’inventeur, puisque les stratégies sont très bien décrites et réelles. Néanmoins, de la part de M Chomsky, j’appelle cela de « la manipulation » 😉

Sa théorie « De la propagande », est également à lire

Les cinq déterminants du modèle de propagande

Le modèle de propagande proposé par Noam Chomsky et Edward Herman se décompose en cinq déterminants essentiels, qui filtrent l’information. Par ordre d’importance, ils sont :

  • La taille, l’actionnariat, la fortune du propriétaire et l’orientation lucrative des médias.
  • Le poids de la publicité.
  • Le poids des sources gouvernementales ou économiques et des « experts financés et adoubés » par ces sources primaires et agents de pouvoir.
  • Les moyens de contre-feux permettant de discipliner les médias.
  • L’« anticommunisme » comme « religion nationale et mécanisme de contrôle ». Dans les éditions les plus récentes, une note ajoute qu’il est « difficile de ne pas avoir remarqué que ce dernier filtre a évolué avec son temps : la « lutte contre l’Islam » et la « guerre contre le terrorisme » ayant remplacé le communisme ».

J’ai plutôt l’habitude de travailler avec la théorie de l’assertivité, qui explique, autrement, les 4 modes de communication, dont la « communication manipulatrice »

La manipulation s’appuie à la fois sur une bonne écoute de l’autre, un effort réel pour le comprendre, et sur une dissimulation indispensable puisqu’il s’agit d’obtenir d’autrui ce qu’il n’est pas a priori disposé à accorder. Attitude intéressée d’où tout sentiment réel est exclu, froidement calculatrice, généralement soutenue par une forme d’intelligence que l’on peut qualifier d’habileté. Comme dans l’agressivité, il n’y a pas ici d’acceptation ni de respect de l’autre.

Le manipulateur :

  • Défend ses droits aux dépends de ceux des autres.
  • Choisit pour les autres.
  • Critique indirectement.
  • Cherche à provoquer le sentiment de culpabilité, de pitié, de peur, de surprise, de fascination,
  • Évite le conflit ouvert.
  • Peut atteindre ses buts mais détériore la relation à moyen terme.

Afin de connaitre votre comportement communicationnel, vous pouvez faire ce test sur le site de Sylvie Grivel.

ATTITUDE PASSIVE (fuite, évitement) :

Elle permet de gagner du temps, de recueillir des informations plus tard, en laissant les problèmes se résoudre d’eux-mêmes. Evitant la fougue, elle apporte une tranquillité personnelle et ne suscite pas de reproches immédiats. Les problèmes sont différés, mais ne sont pas résolus. Le reproche encouru est de ne pas assumer ses responsabilités en n’intervenant pas. Trop de passivité (plus de 5 points) est synonyme de soumission (c’est l’ulcère à l’estomac qui vous attend !)

ATTITUDE AGRESSIVE (tournée vers l’attaque) :

Manifestant l’expression de mon degré émotionnel, elle libère les tensions et donne un sentiment de puissance. Imposant des solutions, elle règle les problèmes à court terme. Elle peut provoquer soit un blocage de l’autre, soit une agressivité en retour, et, en laissant des traces, elle hypothèque les relations futures.

ATTITUDE MANIPULATRICE (expression indirecte, par détour, pour arriver à un résultat) :

Elle permet d’arriver à ses fins sans heurts ni violence, sans conflit personnel visible.

Les risques : Perte de crédibilité, de confiance quand l’autre s’en aperçoit, introduction du soupçon.

ATTITUDE ASSERTIVE (capacité à affirmer sa position tout en gardant des relations positives avec les autres) : elle apporte du crédit à celui qui pose le problème de manière simple et directe. N’ayant pas les inconvénients des comportements précédents, cette attitude permet une économie dans la gestion du temps. Cette attitude est parfois difficile à appliquer car les structures sociales ne sont pas toujours adaptées (toute vérité n’est pas bonne à dire…). C’est cependant une qualité à développer !

Dans ma bibliothèque, j’ai plutôt des livres aidant à reconnaître, et surtout à faire face à la manipulation.

Bien sur la PNL (Programmation Neuro-Linguistique) qui est largement utilisée par les commerciaux, les banquiers, les hommes politiques, les syndicalistes … (à lire : « le Pouvoir illimité Par Anthony Robbins, de 1990, Chapitre 20 : Création des tendances, le pouvoir de la persuasion), … mais qui explique comment faire face

Marie Haddou, dans son excellent livre : « Savoir dire Non » édité en 1997.

Ce livre, bien sûr ne fait pas un recensement des stratégies de manipulations, mais indique comment nous pouvons dire non, avec certaines de ces techniques (le disque rayé, l’écran de brouillard, l’affirmation négative, l’offre de compromis …)

Marie France Hirigoyen, dans « le Harcèlement moral », qui explique comment le pervers peut nous manipuler (éditions 1998) et comment faire face…

Lewis Engel, « la culpabilité, ne plus la subir, ne plus en souffrir. » (1990)

Et beaucoup d’autres encore

Voilà ma contribution, comme toujours trop touffue, afin de vous donner des éléments pour vous protéger de ces stratégies , sachant que les connaître, c’est aussi les détecter et ne pas voter en se basant sur la « bonne bille » d’un manipulateur, sur les articles de la presse  et sur les sondages, en général payés par les manipulateurs eux-mêmes.

D’où l’intérêt de cet article, merci, Christian.

PS : en ce qui concerne l’image horrible, du petit Alyan, il semblerait que ce soit une mise en scène. J’ai vu, effectivement, une série de photos montrant le déroulé de cette manipulation visuelle et émotionnelle. Par contre, j’ignore si c’est cette photo qui est une –mauvaise- infox ou bien la série de photos démontant cette infox

Je vais aller à la chasse aux infox … J’adore !

Suzanne pour A droite, fièrement !






2 Réponses à “Stratégies de manipulation : Suzanne enrichit le sujet …”

  1. Bonjour

    Pour moi, le B.A.BA est oublié par Suzanne. Il s’agit de deux livres (la base et la suite plus poussée) écrit par les Professeurs Joule et Beauvois (université AIx en Provence et Nice) qui sont:
    – Petit traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens (très facile à lire, très bien expliqué et vous comprendrez vite le comportement de certains commerciaux. Madame Christian doit le lire)
    – La soumission librement consentie (il s’agit de la suite des aventures de madame O qui explique plus en détail le comportement humain)

  2. Tous ces elements de manipulation indique combien les medias, et la politique savent les utiliser a son profit uniquement.

    Observateur de tous ces elements, depuis 25 ans, plus grand chose ne m’etonne.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *