Ainsi parlait Zarathoustra-Poutine …

Publié par le 26 Déc, 2020 dans Blog | 3 commentaires

Ainsi parlait Zarathoustra-Poutine …

N’avez-vous pas la terrible impression que la civilisation occidentale est en train de mettre en place, jour après jour, loi après loi, jurisprudence après jurisprudence, tous les outils de sa propre destruction ?

Est-ce que trop de civilisation ne tuerait pas la civilisation ?

Sous la pression du progressisme forcené qui pousse notre société à toujours plus protéger l’individu et les minorités on a perdu depuis longtemps le sens de l’intérêt collectif.

Comme le dit Eric Zemmour, la société se féminise à grands pas et ce faisant elle perd beaucoup de sa pugnacité et de sa capacité à se défendre des dangers qui la menacent.

La France et surtout son peuple ne cesse de perdre des pans entiers de sa souveraineté. Les marges de  manoeuvre du gouvernements et pire du Parlement et donc du peuple, sont de plus en plus limitées. D’abord par l’Europe à qui nous avons laissé une grande partie de notre souveraineté mais aussi par ce pouvoir des juges qui sont bien souvent les vrais décideurs et donneurs d’ordre (moral).

Philippe de Villiers, dans son Grand entretien à Valeurs actuelles, le constatait :

Nous avons au-dessus du peuple, de notre Constitution, de nos lois, c’est-à-dire de la vie publique, pas moins de cinq cours suprêmes:

  • le Conseil d’État,
  • le Conseil constitutionnel,
  • la Cour de cassation,
  • la Cour européenne des droits de l’homme,
  • la Cour de justice de l’Union européenne.

Et toutes ces instances sont en première ligne dans la marche en avant progressiste ! Elles ont perdu le sens de l’intérêt national, de la Nation, de l’identité française. En matière d’immigration, elles semblent en être de fervents partisans en bloquant toute mesure du pouvoir exécutif capable de contrôler ou seulement de freiner l’invasion migratoire.

On assiste même à un retournement des valeurs qui ont fondé notre civilisation judéo-chrétienne. Le patriotisme n’a plus cours, taxé qu’il est de nationalisme, tout de suite qualifiée de belliqueux. La famille a été ringardisée. Je parle de la famille traditionnelle – un homme, une femme et leurs enfants -, notion que beaucoup trouve désuète puisqu’aujourd’hui, on peut « faire famille » comme ils disent, avec ce qu’on veut, deux hommes, deux femmes, probablement bientôt trois. Et ne tentez surtout pas d’établir une hiérarchie entre ces différentes « familles », par exemple en utilité pour la société !

L’époque est au dénigrement notre civilisation au nom des heures sombres, bla, bla, bla …

Les racialistes et les indigénistes s’en chargent mais pire, nos élites de gauche les suivent complaisamment ! Il est absolument interdit de prétendre que la civilisation occidentale est plus avancée que par exemple le monde musulman. Et pour ce faire la gauche féministe a foulé aux pieds ses valeurs fondatrices et ne veut voir dans le port du voile islamique que la liberté des femmes à se vêtir comme elles l’entendent !

Aurélien Taché compare le voile islamique au serre-tête des jeunes filles catholiques et ne voit rien à redire dans la polygamie et les certificats de virginité ! Peut-être un jour en arrivera t-il à justifier l’excision au nom du respect des cultures ancestrales africaines …

Bref, tout fout le camp et ce sont les fondations mêmes de l’Occident qui sont attaquées.

Les résistants sont plutôt à rechercher à l’est de l’Europe avec les Républiques illibérales de Pologne et de Hongrie, qui tentent de défendre leurs valeurs millénaires. Et pour cela, elles sont mises au ban de l’Europe !

Pour terminer, je vous livre une déclaration de Vladimir Poutine qui, lui défend, avec détermination les valeurs de l’Occident. Devoir aller chercher ces valeurs, qui furent naguère les nôtres, en Russie est un pied de nez monumental de l’Histoire !

Le déclin moral de l’Occident

Beaucoup de pays euro-atlantiques sont en train de rejeter leurs racines, dont les valeurs chrétiennes qui constituent la base de la civilisation occidentale.

Ils sont en train de renier les principes moraux et leur identité traditionnelle, nationale, culturelle, religieuse et même sexuelle.

Cela ouvre le chemin direct à la dégradation et au primitivisme, aboutissant à une profonde crise démographique et morale dans laquelle les gens perdront inévitablement leur dignité humaine.

Vladimir Poutine.

Tout y est et il n’y a rien à enlever !

Merci de tweeter cet article :





3 Réponses à “Ainsi parlait Zarathoustra-Poutine …”

  1. Poutine a une autre envergure que Macron …

  2. Poutine a entierement raison,
    sauf sur le fait que c’est le peuple qui voudrait du progressisme d’apres lui,
    en fait ce sont les elites et politiques, avec la goche… qui impose ce progressisme a deux balles et a la moralité a geometrie variable.

    Tandis que les bons toutous de la pseudo justice font tout pour empecher toutes entreprise qui permettrait d’ouvrir les yeux a la partie du peuple enclin a croire… au pere noel du progressisme.

    Les institutions ont ete detournés au profit de ce progressisme et ce n’est pas les peuples qui font cela.

  3. jacques boudet dit:

    COPYRIGHT @
    https://consentfactory.org/2020/11/22/the-germans-are-back/

    on November 18, the German parliament passed a law, the so-called “Infection Protection Act”
    (“Das Infektionsschutzgesetz”)
    formally granting the government the authority to issue whatever edicts it wants under the guise of protecting the public health. The government has been doing this anyway :
    ordering lockdowns, curfews, travel bans,
    banning demonstrations, raiding homes and businesses,
    ordering everyone to wear medical masks,
    harassing and arresting dissidents, etc.
    But now it has been legitimized by the Bundestag, enshrined into law.

    à comparer avec 1933

    Quote
    « Enabling Act of 1933 »
    which formally granted the government the authority to issue whatever edicts it wanted under the guise of
    remedying the distress of the people.
    Unquote

    Google traduit.

    HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE!

    Jacques BREL chantait : « Beau, Beau et Con à la foi »

    « FOU mais PAS CON »

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *