A gauche, ils ont mis 30 ans à ouvrir les yeux …

Publié par le 3 Nov, 2018 dans Blog | 8 commentaires

A gauche, ils ont mis 30 ans à ouvrir les yeux …

Enfin, certains, à gauche, commencent à ouvrir les yeux !

Il y a encore peu, quand Le Figaro Magazine publiait des dossiers complets et étayés sur l’islamisation de certains quartiers, toute la bonne presse de gauche lui tombait dessus !

« Vous faites le jeu de l’extrême droite ! » éructait-elle !

J’avais pour ma part, relayé plusieurs de ces articles :

Et voici que deux journalistes de gauche publient un livre reportage sur l’islamisation de la France. Il s’agit de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, les habituels pourfendeurs de la droite et grands copains de Normal 1er.

On se pince pour ne pas rire …

Franz-Olivier Giesberg leur a consacré un savoureux édito au vitriol :

Quand les yeux s’ouvrent sur l’islamisation

« Les Français arrivent tard à tout, mais enfin ils arrivent ! » Cette formule de Voltaire s’applique bien à une gauche plus ou moins islamo-gauchiste qui a ses entrées jusque parmi les « progressistes » de la macronie. Comiques sont, de ce point de vue, les intimations des chers confrères du Monde qui, sans doute sous la pression de leurs lecteurs, viennent tout à coup de découvrir la lune. Les pitres !

Tandis que les « nauséabondes » pages Débats du quotidien du soir s’échinent, sur un ton de secte apocalyptique, à nous faire croire que le grand débat se déroule, en France, entre les extrémistes identitaires et les islamo-gauchistes, les excellents Gérard Davet et Fabrice Lhomme nous font une révélation interstellaire : il y aurait dans certains quartiers comme un problème avec l’islamisation. D’où un livre tout à fait intéressant qui se veut sans concession, « Inch’Allah ! » (Fayard), écrit sous leur magistère par des étudiants du Centre de formation des journalistes.

Attention, il paraît que c’est un scoop. On se pince. Défense de rire. Pendant plusieurs décennies, Le Monde a fait partie, avec Media part et leurs épigones audiovisuels, des organes de presse qui désinformaient les Français sur l’islamisation en nous faisant croire que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Sans oublier d’infantiliser les Arabes, qu’ils enfermaient dans un islam victimaire, comme s’ils n’avaient pas droit à un libre-arbitre. Dès que vous sortiez des clous de leur doxa en vous interrogeant sur la bigoterie et le suprémacisme musulmans, ils vous traitaient de raciste, de fasciste. Aujourd’hui à la ramasse, ils s’accrochent aux branches en « révélant » une réalité que toute le monde connaît depuis des décennies.

Surréaliste est le spectacle de ces confrères étonnés par leurs trouvailles sur des sujets que le poids des tabous leur interdisait de traiter, mais qui faisaient l’objet d’enquêtes dans le reste de la presse : l’islamisation de la vie quotidienne mais aussi la violence à l’école. Où étaient-ils passés, entre-temps ? Sans doute étaient-ils congelés ou endormis. A moins qu’ils ne fussent réduits comme source d’information à la seule lecture quotidienne du Monde, qui, tout à son bisounoursisme, rechignait à publier les mauvaises nouvelles.

Il n’est pire aveugle que celui ne veut pas voir et interdit aux autres d’ouvrir les yeux. Haro sur Le Point pour avoir titré à sa une, en 2012, « Cet islam sans gêne », une couverture condamnée avec horreur par Le Monde et toute la moutonnaille de l’islamogauchisme. Haro sur Elisabeth Badinter, Jacques Julliard, Philippe Val, Caroline Fourest ou Manuel Valls, dont le grand tort fut d’avoir eu raison trop tôt. Haro encore sur Georges Bensoussan, coupable d’avoir dirigé en 2002 un ouvrage collectif et prophétique, « Les territoires perdus de la République », qui lui valut des ennuis avec … la justice pour « incitation à la discrimination, la haine, la violence envers les musulmans » avant d’être finalement relaxé. Sans parler d’Eric Zemmour, souvent excessif, contre lequel il faut, pour avoir bonne conscience, signer des pétitions. A propos, à quand une pétition contre Davet et Lhomme ?

Comme l’ignorance, la lâcheté française ne cesse de faire des progrès. La preuve par l’abattage rituel, principalement halal (mais aussi kasher, à la marge). Dans nos abattoirs, le halal, tradition inventée récemment, s’est développé dans des proportions considérables pour les bovins et les ovins, de plus en plus souvent tués sans avoir été étourdis au préalable, comme le voudrait le respect que nous devons aux animaux. C’est pourquoi les Français carnivores mangent halal sans le savoir. Sur les carcasses, aucune mention n’est faite du mode d’abattage afin de ne pas « Stigmatiser ». Payant ainsi à leur insu la « certification » halal qui s’applique à la viande des bêtes égorgées vives selon le rite islamique, les consommateurs, laïques ou pas, remplissent les caisses des mosquées habilitées !

Voilà encore un scandale qui a toujours été occulté, mis sous le boisseau. Puisque les bouches s’ouvrent, n’est-il pas temps, dans l’intérêt des nombreux musulmans français, totalement intégrés, d’en finir avec les dérives salafistes, de tenir ferme sur les principes républicains, d’appeler enfin un chat un chat ? C’est en nommant les problèmes qu’on se donnera une chance de les régler pour arriver à une société sans peur ni non-dits, ni discriminations, comme celle qu’incarnait et incarne toujours Charlie Hebdo.

Symboles éternels, poétiques et insouciants du génie français, Cabu et Wolinski sont vivants comme jamais. C’est ce que confirme le formidable livre de Jean-Luc Parquet, « Cabu, une vie de dessinateur» (Gallimard), une saga bourrée de dessins, d’anecdotes, d’inédits. Une pure merveille de liberté, de désopilance, de vraie sagesse, aussi. C’est pourquoi nous serons toujours inconsolables.

Franz-Olivier Giesberg pour Le Point.

Note : il est facile de jeter l’opprobre sur la presse de gauche ! Mais Franz-Olivier Giesberg n’a t-il jamais pêché dans ce domaine ? N’a t-il jamais nié la menace de l’islam ?

Bien qu’il se soit racheté (à mes yeux) en collaborant avec Le Figaro puis avec le Point, je ne lui pardonne pas son anti-sarkozisme primaire et ses éditos au vitriol contre l’ancien président qui me décidèrent à rompre un abonnement au Point de plus de … 30 ans !






8 Réponses à “A gauche, ils ont mis 30 ans à ouvrir les yeux …”

  1. Ils me font penser aux collabos devenus résistants sur le tard, mais le mal est déjà fait et je crains qu’il soit trop tard et que trop peu de gens ne veulent ouvrir les yeux pour éviter l’affrontement.

    La paix des élus profitant du bonheur des instants présents se refusant de traiter le problème et même de l’évoquer retarde d’autant la prise de conscience générale.
    Ils préfèrent refiler la patate chaude à leur successeur en espérant qu’ils ne vivent jamais l’affrontement ou bien pire la soumission comme l’ont vécue les chrétiens d’orient, quand des barbares venus de partout dans le monde mais aussi de nos quartiers les ont asservi.

    Plus cette phase de déni de réalité durera, plus le retour a la paix sociale sera long et coûtera en larmes et en sang déversés.

  2. Oui, FOG a beaucoup, beaucoup à se faire pardonner, après avoir retourné plusieurs fois, veste et pantalon …
    Combien d’années lui a t-il fallu pour réaliser ce qu’il écrit aujourd’hui ? lui qui n’avait jamais de mots assez durs contre Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’intérieur, quand il faisait le même constat ?

  3. La goche « bouffe a tout les rateliers » lorsque la goche n’existe presque plus.

    Elle est prete a se vendre, a se renier, et a tenir un discours…de verité, pour exister, puis revenir a cette goche laxiste, mensongere, propagandiste, mais le mal est fait, cette goche disparaitra,
    aussi leur discours, devra etre teinté de verité encore bien longtemps.

    Apres avoir sabordé l’ancien president de la republique N Sarkozy, qui revelait bien des verités, les deux ânes se mettent aussi a la verité.

  4. Excellente synthèse de l’actualité, on pourrait même aller jusqu’à dire que la Gôche est bien responsable de l’état de délabrement de la France avec son économie socialiste, l’anéantissement de l’autorité, l’insécurité , »la dénatalité », la dictature de l’expression…on pourrait mentionner aussi les sites qui dénoncent l’immigration islamique depuis des années comme Riposte Laïque ou Miurne ….etc..

  5. Je crois qu’il a contribué à son sabordage en faisant d’une part cette inutile ouverture à gauche sans effet sur sa popularité auprès des sympathisants de gauche.
    Micron avait pour sa part besoin de la droite molle et de quelques félons opportunistes pour être élu et pour asseoir sa majorité, son ouverture à droite etait donc nécessaire, un point pour Jupiter.

    Ensuite il y a eu la promesse d’un nettoyage des quartiers au Kärcher et qui s’est révélé n’être qu’un coup de pistolet à eau succinct et inefficace d’autant qu’il ait décidé d’une coupe économique sur l’effectif des forces de l’ordre.
    Cette carence sur la politique sécuritaire lui a coûté sa réélection en 2012 et fait qu’aujourd’hui, la situation s’est aggravée d’autant que Normal 1er n’a strictement rien fait et que Jupiter s’est séparé de son plus fidèle collaborateur plutôt que d’affronter la triste réalité.

    Lui, préfère combattre la lèpre européenne plutôt que de s’attaquer a la peste qui gangrène nos territoires perdus, s’il ne se préoccupe pas des craintes du petit peuple, il va vers de graves désillusions et sera balayé plutôt que d’être reconduit en 2022.

  6. Voilà un exemple de ce que la presse Française subventionnée est capable:
    FOG (Franz Olivier Giesberg) patron du Point qui a passé son temps à tuer Sarkosy et nous vendre Juppé, puis Macron en bon mondialiste aux ordres de l’oligarchie, se met à critiquer ses confrères du Monde (qui eux assument leur islamo-gôcho-mondialisme). Et soudain cette élite bobo soi disant « progressiste » découvre d’un coup que l’islam envahit la France avec sa charia !!!
    Plus possible de le nier ?
    Mais alors Zemmour, les Populistes, Houellebec, Orban, Trump ….etc..avaient raison !!!! et Macron et la justice du « mur des cons  » ont encore tout faux !

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *